Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 18:19:18 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la piste des COWpains 5 : Dépaysez-nous avec vos paysages !
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 9   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ascension du Kilimandjaro - Toit de l'Afrique  (Lu 49966 fois)
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« le: 18 Janvier 2008 à 00:22:23 »

Bonjour à tous  Sourire

J'aimerais partager avec vous mon carnet voyage sur l'ascension du Kilimandjaro, le plus haut sommet d'Afrique.
Il s'agit donc d'un carnet de voyage un peu différent de la plupart des autres puisqu'il n'y aura pas de photos d'animaux (ou vraiment pas beaucoup).

Ce voyage s'inscrit dans un combiné de safaris au Kenya et en Tanzanie suivi de l'ascension du mont Kilimandjaro pour un total de dix huit jours de pur émerveillement.
Autant dire un séjour très complet et divers.
Ce carnet concerne uniquement le Kilimandjaro. Les safaris donneront lieu plus tard si j'en ai le courage à un autre carnet de voyage.


(cette photo n'est pas de moi, je l'ai juste placée ici pour planter le décors)

Pour les amateurs de photos, normalement toutes les données EXIF seront présentes avec mes photos.
Mon matériel pour la randonnée était composé d’un reflex numérique Pentax K10D avec un objectif Sigma 17-70min f2.5-3.5 accompagné trois batterie, deux SD cartes de 2 Go et un disque dur portable autonome pour vider mes cartes.
Et en cas de problème technique j’avais également sous la main un compact Panasonic TZ3.
Mais je reparlerais plus en détails de tout ceci le jour où je ferai le carnet de voyage des safaris.
Néanmoins si vous avez des questions sur le matériel, n’hésitez pas.

Le trek a été réalisé durant la troisième semaine de Septembre 2007.
Je vais essayer de raconter un maximum de détails tout en me replaçant dans les conditions où je l'ai vécu pour tenter de vous faire (re)vivre cette aventure humaine comme si vous y étiez (ou presque ;-))
J'agrémenterai le récit de photos de paysages, de fleurs et des membres de l'équipe (moi, ma 'compagne', ma mère, les porteurs, le guide, l'assistant guide et tous les autres randonneurs).
Bien sûr, mes talents d'écrivains ne sont probablement pas très poussés, soyez donc indulgents svp  Embarrassé

Je tiens tout particulièrement à dédier ce carnet à Laurence alias Chinook.
Ceci pour de très nombreuses raisons.
D'une part car c'est avec elle que l’on a complètement organisé ce voyage. Elle a su répondre à nos attentes, à nos questions, nous conseiller afin que ce voyage devienne un des plus beau voyage que l'on ait jamais fait.
Et je remercie également Bel Africa, agence de voyage dont s'occupe Chinook et par laquelle nous sommes passés.
On a tellement travaillé sur la préparation de ce voyage, que Chinook a décidé de mettre le descriptif de son parcours sur le site de Bel Africa en guise d'exemple (il est dans la rubrique "Kenya-Tanzanie" du site sous l'intitulé "Du Masai Mara au sommet du Kilimandjaro").
Autant dire que cela me faisait un immense plaisir.
Merci donc à Chinook pour tout ceci ainsi que pour de nombreuses autres raisons d'un autre ordre et tout aussi importantes.

Place maintenant au récit ...  Souriant


Exifs :
Marque : PENTAX Corporation
Modèle : PENTAX K10D
Vitesse : 1/125"
Ouverture : f/8.0
ISO : 100
Date et heure de prise de vue : 2007:09:18 07:38:15
Correction d'exposition : 0.00 EV
Focale : 21 mm
Focale 35mm : 31 mm
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #1 le: 18 Janvier 2008 à 07:08:50 »

Chouette une autre vision de l'Afrique Clin d'oeil Vas y, je vais au moins te suivre virtuellement, parce que pour moi l'ascension du Kili y faudrait que ce soit les porteurs qui me portent au sommet Grimaçant
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
ViBra
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 432


Localisation :
France 78

CARNETISTE OUTSIDE
AFRICA DE L'ANNEE


COW AWARD :
HORIZONS LOINTAINS


WWW
« Répondre #2 le: 18 Janvier 2008 à 07:39:20 »

Un peu pareil que Zabinouk.
Je me réjouis de voir en photo ce que je ne ferai probablement pas moi-même  Sourire
Journalisée
nivetb
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 338

Localisation :
Paris


« Répondre #3 le: 18 Janvier 2008 à 09:07:26 »

Bonjour,

Quant à moi, je vais lire ton carnet avec d'autant plus d'intérêt qu'il s'agit d'une montagne que j'aimerai bien gravir un jour...
Amicalement,
Bastien N.
Journalisée
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 690


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #4 le: 18 Janvier 2008 à 12:22:19 »

Pareil... J'aurais adoré faire ça mais ne suis pas sure d'avoir la condition physique! J'ai des amis (très sportifs tous les 2) qui l'ont fait et l'un des deux n'a jamais pu aller jusqu'au bout
J'ai hâte de lire la suite...
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #5 le: 18 Janvier 2008 à 15:13:13 »

Merci à tous pour votre intérêt.

Pareil... J'aurais adoré faire ça mais ne suis pas sure d'avoir la condition physique! J'ai des amis (très sportifs tous les 2) qui l'ont fait et l'un des deux n'a jamais pu aller jusqu'au bout

J'en parlerai un peu après dans le récit, mais, de mon point de vue, physiquement parlant l'ascension du Kilimandjaro n'est vraiment pas compliqué et accessible à tout petit randonneur excepté le dernier jour d'ascension qui est un peu plus long  Tire la langue (les autres journées de marche étant relativement courtes, 5 heures environ sans les pauses.
Mais il y a d'autres facteurs que la difficulté physique qui rentrent en jeu.
Le plus important étant l'altitude.
La raison principale des échecs est une ascension trop rapide qui ne laisse pas au corps le temps de s'acclimater.
Et même les voies d'ascension les plus longues ne sont assez rapides
Un autre raison non négligeable peut-être le froid vers le sommet (et encore tout dépend de la période et comment on est vêtu).
Mais en respectant une ascension progressive et avec de la motivation presque tous les marcheurs peuvent parvenir au sommet.
Ce n'est que mon avis et il va de soit que si naturellement on n'aime pas spécialement marcher, ce serait beaucoup plus difficile.
Enfin dernier point tout le monde n’est pas aussi sensible à la monté en altitude et à la fatigue, il faut donc respecter son corps et savoir s’arrêter voir redescendre si nécessaire.
L'autre avantage du Kilimandjaro, c'est qu'on a des porteurs à notre disposition et que son ascension ne demande aucune notion d'alpinisme.

Pour ma part je ne pratique aucun sport en particulier. Tout au plus je fais de temps en temps 1 heure de vélo le week-end et une promenade de deux trois heures de temps en temps le week-end également.
De plus étant donné où j'habite au bord de la mer méditerranée (à Montpellier en France), ce n'est pas le relief qu'il y a ici qui me permet de faire de grands dénivelés).
Mais il est vrai que pendant plusieurs années je passais une à deux semaines par an en été dans les Alpes ou les Pyrénées pour faire de la randonnée.
Je ne faisais que des randonnées journalières car je n’ai jamais supporté d’avoir à porter un sac énorme.

Enfin dans la vie de tous les jours j'évite au maximum les ascenseurs et préfère les escaliers et je ne prends pas ma voiture pour faire 800 mètres à pieds etc.  Yes
Peut-être que cela joue aussi un peu.
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
Simba
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 546


Localisation :
8871 km from South Africa

COW AWARD :
GOLDEN LIGHT ADDICT


« Répondre #6 le: 18 Janvier 2008 à 15:16:20 »

Bonjour Jonathan,

Ravie que tu nous dévoiles, ton récent voyage... Par le biais d'une expérience, peu commune.
Comme les COWpains, je vais suivre avec attention, toutes les étapes de l'ascension de ce géant, oh! Combien mythique.

Simba  Sourire
Journalisée

Point besoin de porter la crinière, pour croquer la latérite afin qu'elle coule dans mes veines.



Si vous appréciez un commentaire constructif sur vos photographies.... Les autres aussi… Merci.
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #7 le: 18 Janvier 2008 à 16:12:33 »

Avant de vraiment débuter le récit voici un petit rappel sur cette montagne magnifique (informations tirées de wikipédia principalement)


DESCRIPTION

Le Kilimandjaro est une montagne d'Afrique située dans le Nord de la Tanzanie, non loin de la frontière avec le Kenya.
La montagne est en réalité un volcan, né il y a 750 000 ans et faisant partie de la vallée du grand rift qui parcourt l'Est de l'Afrique du nord au sud.
Il ne fait pas partie d'un massif montagneux. Il émerge de manière solitaire de la savane qui l'entoure, la surplombant d'un dénivelé de 5 200 mètres. La ville la plus proche, Moshi, est située en Tanzanie, au sud de la montagne, et constitue le principal point de départ de son ascension. Le Kilimandjaro est intégralement inclus dans le parc national de Kilimandjaro.

Kilimandjaro désigne la montagne dans son ensemble. Cette montagne est formée de trois sommets principaux qui sont le Shira à l’Ouest, le Mawenzi à l’Est et le Kibo, le plus élevé au centre. Ce dernier abrite le point culminant de l’Afrique, le pic Uhuru (terme swahili signifiant liberté) avec une altitude de 5895 mètres.

Kilimandjaro est l'orthographe francophone tandis que Kilimanjaro est l'anglophone. La montagne est aussi appelée Ol Doinyo Oibor (Montagne Blanche ou Montagne Étincelante en maa).

Son nom vient du swahili "Kilima Ya Njaro" qui signifie "Montagne de la Splendeur". Le mot "Kibo" signifie, quant à lui, "neige".

Très prisée par les randonneurs, elle est couverte à son sommet de neiges éternelles et d'une calotte glaciaire, actuellement menacées de disparition.


Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #8 le: 18 Janvier 2008 à 18:07:07 »

PREAMBULE

Montagne mythique, de part son statut de toit de l’Afrique et, de ses glaciers à son sommet visibles depuis la savane, il n’en fallait pas plus pour éveiller en moi ce sentiment de grandeur, de splendeur, de somptuosité.
J’ai alors commencé à me renseigner un peu plus en détails sur les pré-requis concernant son ascension.
Lorsque j’appris qu’il n’y avait pas de crêtes abruptes à franchir, et encore nul besoin de notions d’Alpinisme pour parvenir à son sommet, et que par ailleurs les porteurs étaient obligatoires, il ne me manquait plus que l’accord des autres membres de l’expédition pour me décider à tenter de gravir ses pentes.

C’est alors que nous décidâmes d’ajouter cette grande étape à notre périple en Afrique de l’Est.

Il existe différentes voies pour parvenir à son sommet.
La voie Marangu, considérée comme la plus facile en raison de la présence de refuges tout au long de son tracé, est aussi une des plus fréquentées, ce qui lui a valu le nom de route Coca-Cola. Son plus gros défaut est son ascension assez rapide.
Or, si le tracé ne pose aucune difficulté particulière, quelque soit la voie choisie (parmi celles ouvertes au public), le plus gros handicap en dehors du froid à l’approche du sommet, est l’altitude.
C’est aussi la principale raison des échecs de son ascension.
En effet, les randonneurs en grimpant trop vite, ne laissent pas assez de temps à leur corps pour s’adapter à cette variation d’altitude.
C’est pourquoi je me suis tourné vers la voie Machame. Voie décrite comme beaucoup plus sauvage et jolie, même si elle commence à être de plus en plus fréquentée.
Par ailleurs, elle permet une acclimatation plus progressive en comptant une journée supplémentaire pour parvenir au sommet, mais également par le fait que certaines journées de marche sont structurées pour que l’on monte assez haut dans la journée, avec une redescente un peu plus bas le soir.
En revanche, pas de refuges le long de cette voie, il faudra donc bivouaquer dans les zones prévues à cet effet.
Cette voie a été baptisée la route whiskey.
Nous avons donc choisi d’effectuer l’ascension du Kilimandjaro par la voie Machame, tout en rajoutant au tracé initial, une journée supplémentaire dite d’acclimatation afin de mettre toutes les chances de notre côté.
Ce qui porte donc l’ensemble du trek à sept jours complets.
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
dric
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 045


Localisation :
Saint-Etienne

La nature à l'état pur.

COW AWARD :
SAHARA PASSION


WWW
« Répondre #9 le: 18 Janvier 2008 à 21:25:30 »

Impatient de lire la suite de ton récit qui commence magistralement !!!  Yes Yes Yes
Journalisée

L'humanité court trop vite à la recherche d'un monde qu'elle veut sans doute tout meilleur.
kouisac
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 298


Localisation :
France - Rueil-Malmaison 92


« Répondre #10 le: 18 Janvier 2008 à 22:11:52 »

Ayant eu la joie de faire l'ascension en 2003 je ne peux qu'être impatient de lire la suite. Yes
Journalisée
JP
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 294


Localisation :
Belgique, 8871 km from South Africa

COW AWARD :
L'HOMME DE L'OMBRE


« Répondre #11 le: 19 Janvier 2008 à 11:40:43 »

J'attends aussi avec impatience que tu sois dans le vif du sujet.

En tout cas toute ton introduction situe très bien ce qui a certainement été le clou de ton voyage en Afrique de l'Est.

JP Clin d'oeil
Journalisée

N'oubliez pas de vous présenter ici
When your feet touched the red sand of the Kalahari it will always bring you back.
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #12 le: 19 Janvier 2008 à 11:41:57 »

Impatient de lire la suite de ton récit qui commence magistralement !!!  Yes Yes Yes
Merci beaucoup Sourire J'essai de faire du mieux possible afin retranscrire le plus fidèlement cette aventure.
J'avoue que je me sers également de ce récit à quelques variations près pour faire un livre-photos pour moi même.


Ayant eu la joie de faire l'ascension en 2003 je ne peux qu'être impatient de lire la suite. Yes
Ah bah il faudra que tu nous fasse un petit carnet de voyage aussi  Clin d'oeil.
Par quelle voie es-tu passé ? Et à quelle période ?
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #13 le: 19 Janvier 2008 à 12:19:57 »

J'attends aussi avec impatience que tu sois dans le vif du sujet.

En tout cas toute ton introduction situe très bien ce qui a certainement été le clou de ton voyage en Afrique de l'Est.
Ca va venir (et avec les photos) ... je vous fais languir pour vous rendre impatients  Grimaçant.
D'un autre coté, c'est vrai que le récit et long.
Je ne l'ai d'ailleurs pas encore complètement terminé mais déjà j'en suis à vingt huit pages de texte uniquement sous word  Choqué.
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
Jonathan
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 264


Localisation :
Montpellier - France


« Répondre #14 le: 19 Janvier 2008 à 12:24:46 »

PREPARATION

Une fois la réservation complète du voyage effectuée, les préparatifs du trek furent longs et non sans appréhension.
On passa de nombreux week-end à choisir, gants en soie, polaires, vêtements de pluie, chaussettes chaudes, tee-shirts à séchage rapide, sacs à dos, lampes frontales, bâtons de randonnées, gourdes et surtout les sacs de couchage.
Il nous fallait des sacs très chauds ; on a donc pris les meilleurs dans une tranche de prix acceptable. Et pour être certain de ne pas avoir froid, on s’est aussi muni d’un drap de soie et d’un sur-sac thermique, chacun permettant théoriquement au maximum un gain de cinq degrés Celsius.

Il fallait ensuite préparer la trousse à pharmacie avec pansements, crèmes diverses, lingettes de nettoyage, médicaments, pastilles de purification de l’eau etc.
On décida également d’emporter de la coca homéopathique à prendre trois fois par jour pour limiter les effets du mal des montagnes dû à l’altitude.
Enfin on s’approvisionna en barres énergisantes.
Je devais également préparer le sac photo avec assez de batteries pour tenir sept jours, un disque dur portable autonome pour transférer les photos, le kit de nettoyage de l’appareil etc.

Lors des préparatifs des bagages, ce fut non sans difficulté que nous arrivâmes à tout faire tenir dans nos sacs Tire la langue. Nous avions également une contrainte de poids, à savoir ne pas excéder dix kilogrammes par sac que l’on donnerait à porter.
Pour ma part, avant même le départ, je fis un sac avec toutes mes affaires pour le Kilimandjaro et un autre contenant les vêtements pour les safaris.
Ainsi tout était déjà prêt pour le début de l’ascension.
Journalisée

Proverbe Namibien :
Avancer c'est mourrir, reculer c'est mourrir aussi.
Il faudrait donc avancer pour bien mourrir.
Pages: [1] 2 3 ... 9   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.095 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 03 Janvier 2023 à 11:50:23