Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
19 Décembre 2018 à 09:49:37 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 [2] 3 4 ... 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Désert et colibris de Colombie  (Lu 4086 fois)
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 835


Localisation :
BREST


« Répondre #15 le: 19 Septembre 2018 à 10:48:19 »

De superbes photos de paysages que l'on ne s'attend pas à trouver en Colombie!

J'aime beaucoup la 20 et la 21 Yes Yes
Journalisée

Steph M.
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 914


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #16 le: 19 Septembre 2018 à 20:15:56 »

oh la la j'ai failli rater le départ  Clin d'oeil ça démarre fort  Aime et ton résumé qui présente 4 types de paysages si différents fait drôlement envie
ce désert est splendide et j'en connais une qui va avoir envie d'y aller si on peut y faire des voies lactées  Tire la langue bon j'me dévoue j'irais avec elle  Grimaçant

En tous cas merci pour ce carnet sur une destination que je ne connais pas du tout (je sens que je vais ajouter cette destination à ma ToDo)
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #17 le: 24 Septembre 2018 à 21:54:01 »

   Nous avons quitté le désert de la Tatacoa pour gagner la haute vallée du Rio Magdalena, l’un des six grands fleuves de Colombie.

30



La même vallée lorsque la mer de nuages vient recouvrir les sommets bas de la cordillère

31



32



Nous vivons dans une ferme familiale au niveau du village de Nariño, un peu en aval de la ville de Girardot, et à écouter les anciens du coin, ces paysages sublimes ont subi la folie de l’homme depuis un siècle et la biodiversité y a souffert autant qu’en Europe depuis le XIXe siècle.
"Ah, dans les années 70, il y avait des iguanes partout, on les tuait à coups de pierres pour nourrir nos chiens…"
Les cervidés, les fourmiliers et nombre d’oiseaux semblent également avoir disparu. Quant au fleuve lui-même, il passe pour l’un des plus pollués du pays.
Au village, un piroguier fait traverser le fleuve aux populations locales, puisqu’il faut remonter jusqu’à Girardot, une bonne heure de route sur une piste en mauvais état, pour trouver le prochain pont.

33


Il y a peu, il traversait encore à la pagaie, en utilisant les puissants contre-courants qui permettent de remonter le fleuve en longeant les rives. Il est désormais motorisé, et c’est grâce à lui que j’ai pu faire trois ballades ornithologiques ma foi fort sympathiques, même si les oiseaux observés sur le fleuve sont moins exotiques pour nous que les espèces de la forêt, que nous verrons très bientôt.
(J’ai tenté mes identifications en passant beaucoup du temps notamment sur oiseaux.net, que j’ai complété avec d’autres site. Que les ornithologues du forum n’hésitent pas à corriger mes erreurs…)

34


J’hésite entre héron vert (butorides virescens) ou héron strié (butorides striata…).

35


Un Urubu noir (coragyps atratus), qui occupe ici la niche écologique du vautour, bien qu’il n’en soit pas un. Charognard volant en groupes parfois nombreux, détesté des populations locales, qui l’appellent « Chulos » (le proxénète !).

36


Un martin-pêcheur dont l’aspect nous est familier.

37


38


39



L’envol d’une grande aigrette, spectacle que l’on peut admirer sur plusieurs continents. Ni la lumière ni l’arrière-plan n’étaient très favorables pour moi…
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #18 le: 24 Septembre 2018 à 22:05:31 »

40


41



Je penche pour Chondrohierax uncinatus, un Milan bec-en-croc, mais sans certitude. (Et il a un air de famille avec l'autour chanteur, que j'avais rencontré en Afrique...)
PS: les points blancs ne sont pas des taches de mon capteur, mais des insectes... J'aurais pu les enlever, mais j'ai le respect de la nature  Sourire

42


42bis


Celui-ci a la morphologie d'un blongios (ixobrychus) mais lequel ? Je dirais blongios nain, sauf que dans la documentation que j’ai trouvée, il s’agit d’un oiseau d’Europe… Je lance un appel aux détectives de l’avifaune !

43


44


Un héron cocoi (ardea cocoi)


45


Et une tortue, qui paressait tranquillement sur sa souche et qui s'est jetée à l'eau, dérangée par notre approche...
Et nous voici sur le chemin du retour, alors que la lumière baisse, très vite et très tôt, comme partout sur l’équateur.


46



Dans la pénombre déjà, un paysan qui traverse le fleuve à la pagaie

47


Et le coucher du soleil sur les crêtes occidentales…

48


Voilà, c'était le petit tour sur les eaux tumultueuses de la Magdalena.
Prochain épisode, les oiseaux de la forêt en plein casse-croûte…

A Suivre/

Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 235

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #19 le: 24 Septembre 2018 à 23:46:42 »

Toujours de beaux paysages dans ce carnet  J'aime et une belle série d’oiseaux avec un plus pour le rapace  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 153


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #20 le: 25 Septembre 2018 à 04:29:39 »

Oh, les beaux oiseaux.  Yes

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 188


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #21 le: 25 Septembre 2018 à 07:39:29 »

Toujours de beaux paysages dans ce carnet  J'aime et une belle série d’oiseaux avec un plus pour le rapace  Yes

Pareil pour moi !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 104


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #22 le: 02 Octobre 2018 à 13:57:02 »

Les paysages sont toujours aussi beaux et bien saisis. Quant à la sortie sur le fleuve, j'aurai bien pris une petite place à tes côtés  Clin d'oeil
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #23 le: 09 Octobre 2018 à 21:45:25 »

Merci à vous quatre de votre fidèle suivi!
Je vous propose donc de vous éloigner de quelques dizaines de mètres du fleuve, en direction de la montagne. Et là, nous allons retrouver une avifaune totalement différente, celle de la forêt humide équatoriale. On le lit partout, la Colombie est le pays au monde qui compte le plus d’espèces d’oiseaux recensés, environ 1900, soit plus que l’Afrique du Sud, et environ 20% de toutes les espèces terrestres mondiales.
   Voici donc un infime pourcentage de ce trésor, ce que j'ai pu capturer en quelques jours. Mais il reste de quoi photographier pendant toute une vie... 

   Les images qui suivent ont été prises dans cet environnement :

49


50



  Vous l’aurez reconnue, c’est la vallée du Rio Magdalena prise toujours depuis les mêmes collines, mais sous un éclairage totalement différent.
   Si l’on prend l’un des sentiers forestiers dans les montagnes, extrêmement escarpés, on a aussi le plaisir de découvrir un horizon différent. Ici le Nevado de Santa Isabela, un volcan éteint qui culmine à 4950 mètres, soit plus haut que le Mont Blanc !

51



52


   Mais pas besoin d’aller si haut pour trouver des oiseaux. Un affût discret dans la vallée devant un pommier cannelle m’a offert en quelques heures un défilé de gourmands.
(Quand j’ai réussi à les identifier, les noms y sont. Sinon, c’est que je n’ai pas trouvé…)

53



54


Tangara Masqué

55


Le même, en mode "mauvaise humeur"…

Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #24 le: 09 Octobre 2018 à 21:49:54 »


56



57



58



59



60



61


Organiste de la Magdalena
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 235

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #25 le: 09 Octobre 2018 à 21:50:22 »

Tres photogénique ce volcan  Yes et super beaux le tangara masqué et l organiste  J'aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #26 le: 09 Octobre 2018 à 21:57:02 »

Puis, en marchant un peu dans les champs en billebaude, le 100-400 ou le 300 en bandoulière, on fait d’autres rencontres :


62


Caracara à tête jaune

63


Le même, qui s'est recoiffé quand il a vu qu'il était pris en photo.


64


Cardinal rouge


65


Un pic à couronne rouge qui a bien voulu se laisser shooter quelques instants


66


67
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #27 le: 09 Octobre 2018 à 22:06:46 »

Ici un toui à front d’or. Semi-sauvage, ou en tout cas bien imprégné. Bien que volant librement, il était extrêmement familier et venait paisiblement prendre la pose pour les photos en échange de quelques friandises.

68


69



Tient, pour changer un peu des plumes, voici quelques écailles...

72


L'iguane arboricole. En fin d'après-midi, je l'ai surpris en train de grimper. Lumière faible, je n'ai pas réussi à en tirer une belle image, mais c'était pour montrer sa morphologie, et sa queue aussi grande que le reste du corps. Ensuite, je l'ai perdu de vu dans les frondaisons. Jusqu'à ce qu'il réapparaisse au sommet de l'arbre au soleil couchant, pour emmagasiner quelques degrés de chaleur avant la nuit.

73


74



75

Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #28 le: 09 Octobre 2018 à 22:13:58 »

Et pour terminer notre billebaude dans la Tierra Caliente, avant de partir en altitude pour changer totalement de climat:

76


J'ai un doute sur l'identification (du rapace, hein, pas du ruminant). C'est probablement une forme plus juvénile de Caracara, mais ça ressemble aussi à un busard rousseatre... va savoir!

77



78


Et pour finir, ces petits sicales bouton d'or qui sont partout, mais difficiles à photographier. D'une part ils sont farouches et ne permettent pas la proximité, d'autre part ils se nourrissent au sol dans des environnements souvent pas du tout photogéniques.

A Suivre...
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 188


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #29 le: 10 Octobre 2018 à 08:14:47 »



Le pic est vraiment superbe et le perroquet n' est pas mal non plus

Tu as certainement eu des difficultés avec la faiblesse de la luminosité mais, heureusement, tu as réussi à capter

pas mal d' oiseaux dans des zones assez dégagées

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
Pages: 1 [2] 3 4 ... 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2018 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.088 secondes avec 25 requêtes.

Google a visité cette page 19 Novembre 2018 à 14:46:47