Colors Of WildLife

Outside Africa => Les carnets de voyage nature Outside Africa => Discussion démarrée par: chris Jek le 09 Septembre 2018 à 10:24:38



Titre: Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Septembre 2018 à 10:24:38
Voilà, après deux ans sans poster de carnet, je suis heureux de revenir sur ce forum, qui plus est avec un pays inédit sur COW, sauf erreur de ma part: la Colombie.

J'y étais fin juillet-début août. Quand je suis revenu, quelqu'un m'a demandé: quel est le climat en Colombie?
Heu....
Je me suis gratté la tête... En fait la Colombie est un très grand pays, d'une superficie double de celle de la France, avec une côte pacifique, une côte atlantique, des montagnes et des hauts plateaux qui s'étalent à toutes les altitudes jusqu'au pic Cristobal Colomb, point culminant du pays à 5775 mètres dans la Cordillère des Andes.
Le pays étant au niveau de l'équateur, et le climat est censé être... équatorial. Sauf que l'on change totalement de monde en trois ou quatre heures dès que l'on change d'altitude.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0604113001536480209-9591213101.jpg)


Ce sera un carnet modeste, je n'ai pas beaucoup de bonnes images (mai j'en ai quelques unes :)), avec quatre volets très peu homogènes, qui pourraient laisser croire que j'ai visité plusieurs pays bien différents les uns des autres. Et pourtant je suis resté dans un périmètre d'à peine 400 km.
Je commencerai donc cette promenade par du chaud et très sec: le désert de la Tatacoa, (le point rouge sur la carte) une zone aride du centre du pays à 380 mètres d'altitude.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0953711001536477683-9591213101.jpg)

Nous irons ensuite dans la "Tierra Caliente", la "Terre Chaude", (le point vert) où j'ai pu naviguer sur le Rio Magdalena et surprendre des oiseaux en train de dévorer des fruits exotiques dans les arbres. Même altitude, mais très chaud et très humide: le climat le plus difficile à supporter.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0219511001536478004-9591213101.jpg)

La troisième étape nous conduira dans le parc national de Chingaza au dessus de Bogata, dans le "Bosque Andino", la forêt pluviale de montagne à 3.500 mètres d'altitude (le point violet). Là, pluie et froid humide, choc thermique violent après la Tierra Caliente. Peu d'animaux mais quelques images impressionnantes de forêt vierge, à une altitude où, sous d'autres latitudes, plus rien de pousse sauf quelques lichens.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0855980001536478868-9591213101.jpg)

Le dernier chapitre nous ramènera à notre passion commune: la faune exotique. J'ai eu la chance de passer une journée dans une propriété, en bordure du parc national, où les colibris sont traités comme des rois et où ils bourdonnent autour du photographe presque comme des abeilles.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0431283001536479317-9591213101.jpg)


Allez, en route. Avec Air France, on décolle à 18h10. Mais avec les sept heures de décalage horaire, après le vol de 11 heures, on arrive là-bas à 21h50... Elle est passée où la journée?


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: musungu le 09 Septembre 2018 à 11:47:47
Avec un teasing comme celui-là,  je n'hésite pas une seconde et j'embarque de suite.
Les premières sont top, alors Chris vas-y, fais péter les toph' !!

Musu


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: gégé red léo le 09 Septembre 2018 à 14:33:13


Un sacré choix mais comme tu nous offres les 4 sites, allons-y !




Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: petit-robert le 09 Septembre 2018 à 17:09:14
Superbe entrée en matière Chris, je vais suivre ton périple avec une grand attention. Tu t'imagines bien que c'est une destination de choix pour un passionné d'oiseaux comme moi même si je sais qu'il y a beaucoup d'autres sujets à voir.  "w"


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 09 Septembre 2018 à 18:49:27
Excellente mise en bouche pour ce carnet. Je vais suivre cela avec attention  (Y)

Tu t'imagines bien que c'est une destination de choix pour un passionné d'oiseaux comme moi
Cest clair ! J'ai lu quelque part que c'est le pays au monde où il y a le plus grand nombre d'espèces d'oiseaux recenses "k"


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: MERLE le 10 Septembre 2018 à 12:01:58
Moi aussi j'embarque avec plaisir sur cette destination qui comme
le dit Samapi possède la plus grande biodiversité pour  ce qui est des oiseaux(souce oiseaux-net)!

Une destination qui me tente bien évidement ;)

Chris, ton colibri est aussi "w"


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: petit-robert le 10 Septembre 2018 à 19:44:39
Excellente mise en bouche pour ce carnet. Je vais suivre cela avec attention  (Y)
Cest clair ! J'ai lu quelque part que c'est le pays au monde où il y a le plus grand nombre d'espèces d'oiseaux recenses "k"

Oui tu as raison, par contre il y a énormément d'espèces inféodées aux forêts qui vivent dans la canopée et donc très difficiles à mettre en boite.  ::)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 13 Septembre 2018 à 20:37:49
Merci à vous, et j’embarque donc les volontaires, direction le désert de la Tatacoa...

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0216104001536863010-9591213101.jpg)


... que les Conquistadores espagnols ont nommé ainsi en référence au crotale, qui hantait ces lieux à l’époque. Gonzalo Jimenez de Quesada, le premier blanc à pénétrer dans la région en 1538, l’avait d’abord appelée « La Vallée de la Tristesse »…  Quand on est photographe, ce n’est pas exactement le sentiment que l’on ressent  :)


 (http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0145271001536863125-9591213101.jpg)


Voici  ce qui s’appelle ici « hostal ». Hébergement bon marché,  modeste mais propre. Avec une partie camping (les tentes sont montées à l’année, on les loue) et une partie en dure. Des douches et sanitaires communs, sauf dans quelques chambres un peu plus chères équipées de salles de bain.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0322462001536863332-9591213101.jpg)

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0528722001536863342-9591213101.jpg)

Et comme vous le voyez, on peut y aller avec des enfants, tout est prévu…

En Colombie, pays de jungle et de haute montagne, la présence d’un désert est incongrue. Celui-ci est petit, 330 km2, et les scientifiques affirment qu’il fut à l’ère tertiaire un véritable jardin tropical, couvert d’arbres et de fleurs.
Voici, peut-être, quelques descendants assoiffés rabougri de la luxuriance passée…


(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0298220001536863520-9591213101.jpg)


(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0421090001536863444-9591213101.jpg)



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 13 Septembre 2018 à 20:41:26
Superbement coloré l'hostal  (Y)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 13 Septembre 2018 à 20:47:29
La Tatacoa a la particularité d’être un désert bicolore. Une partie est rouge-ocre, dans le secteur dit de Cuzco, et l’autre grise, dans la zone de « Los Hoyos ». La partie rouge est la plus belle, mais la plus petite. On ne peut guère s’y perdre, et les canyons tracés entre les formations de terre séchée sont pour la plupart plantés de piquets qui indiquent au randonneur le chemin à suivre.
La route qui y mène surplombe par endroit le labyrinthe sculpté par l’eau et l’érosion.  Le premier soir, à l’heure où le désert rend toute la lumière d’or qu’il emmagasinée la journée, j’y ai vu quelques chèvres :

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0083550001536863740-9591213101.jpg)

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0444777001536863764-9591213101.jpg)

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0048733001536863776-9591213101.jpg)


Les photos de paysage, plus encore que les photos d’animaux, requièrent une disponibilité totale. Pour en faire de très bonnes, il faudrait pouvoir choisir sa saison, son heure du jour et surtout sa météo. Là, j’ai eu de la chance un matin : toutes les planètes se sont alignées pour moi pendant deux heures. Je suis arrivé dans un lieu repéré la veille avant le lever du soleil. Le ciel était dégagé à l’est, donnant l’éclairage parfait sur cette terre ocre, mais suffisamment couvert ailleurs pour n’avoir pas un pur ciel bleu et pouvoir jouer avec les formes des nuages.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0786951001536863887-9591213101.jpg)

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0402100001536863973-9591213101.jpg)

J’ai eu trop peu de temps, ou de chance, pour faire des photos d’animaux. Je sais qu’il y a dans le désert pas mal d’oiseaux, des reptiles et de petits rongeurs.
Voici tout de même un canari, venu picorer dans les herbes sèches à proximité d’un hébergement.

(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0520831001536864058-9591213101.jpg)

A suivre...


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: gégé red léo le 14 Septembre 2018 à 08:18:25


De superbes paysages mais un canari un peu seul !



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: musungu le 15 Septembre 2018 à 17:04:36
Superbement coloré l'hostal  (Y)
En effet, ça tranche avec ces paysages sculpturaux qui n'est sont pas moins superbes.



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 17 Septembre 2018 à 17:54:15
   Le deuxième matin, donc, je suis descendu dans le labyrinthe avec mon trépied, mon Canon EOS5 et un zoom 16-35, pour une séance de photo de paysage presque d’école ! Je n’avais jamais eu la chance d’avoir sous les yeux une telle matière première. Presque deux heures de bonne lumière à chercher des angles, tourner, virer, sans la tête d’un touriste pour gâcher les plans.
   Après beaucoup d’essais, des tentatives plus ou moins réussies de compositions, j’ai repéré un éperon rocheux et… j’ai tourné autour.  Avec cactus, sans cactus, en plan serré, en plan large, en vertical, en horizontal, avec toutes les expositions possibles. La totale !  J'ai essayé de me rappeler les conseils des grands photographes de paysage, et notamment de Ian Plant, dont j'avais lu le livre merveilleux "Visual Flow". C'est bizarre comme l'angle de vue paraît absolument évident sur les photos des maîtres, et comme on rame quand on est devant un paysage pour le trouver soi-même  :-*
   J’en ai sorti quelques centaines de photos, dont je pourrais difficilement faire un reportage, puisqu’elles présentent toutes le même site. Disons que c’est un exercice de style, dont je vous livre juste quelques-unes des vues que je trouve intéressantes :   

18
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0689385001537198913-9591213101.jpg)

19
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0721239001537198519-9591213101.jpg)

20
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0543075001537198569-9591213101.jpg)

Et mes favorites, dont deux sont "presque" identiques, mais démontrent combien les détails peuvent faire la différence...

21
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0269090001537198587-9591213101.jpg)

22
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0700323001537198551-9591213101.jpg)

Celle-ci est juste un regard différent sur la même formation de terre ravinée.

23
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0837951001537198606-9591213101.jpg)



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 17 Septembre 2018 à 18:07:10
   J'ai fini la partie rouge du désert en fin de journée, à l’heure où l’ombre gagne et où les chèvres se retirent…

24
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0420245001537199472-9591213101.jpg)

En haut à gauche, "mon" piton rocheux.
25
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0399658001537199450-9591213101.jpg)

26
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0178864001537199483-9591213101.jpg)

 

La partie grise du désert se trouve à une bonne demi-heure de route.
Disons-le tout de suite, la partie grise est beaucoup plus difficile à mettre en valeur photographiquement. Mais elle est beaucoup plus vaste, constituée d’un labyrinthe de canyons et de lits de rivière asséchés depuis des siècles. L'impression de désert y est beaucoup plus forte. Je m’y suis perdu seul, sans eau et avec mon matos photo sur les bras, et j’ai mis deux heures à en sortir, en escaladant un peu acrobatiquement une hauteur mi-dune/mi-falaise. Je suis finalement retombé sur la route, que j’ai suivie pour revenir à ma voiture.
Maigre consolation, je ne suis pas le premier à me perdre dans la Tatacoa, et certains y ont passé beaucoup plus de temps que moi, à en croire les récits des gens du coin.
Chemin faisant, j’ai fait quelques images :

27
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0063201001537199848-9591213101.jpg)

28
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0625980001537199863-9591213101.jpg)

29
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0416032001537199873-9591213101.jpg)



L’un des attraits de la Tatacoa est aussi, la nuit, l’absence quasi totale de pollution lumineuse, et donc la possibilité d’images de voie lactée sur fond de désert. Malheureusement, les deux nuits que j’ai passées sur place, le ciel était couvert.  Nous avons tout de même été assister à la conférence quotidienne, en plein air, de l’observatoire astrologique implanté au milieu du désert. Un peu touristique. Genre 200 personnes écoutant l’astronome décrire les constellations (le ciel s'est partiellement découvert pendant une heure), et une file d’attente un peu longue pour mettre son œil quelques secondes dans un téléscope… J’ai tout de même vu Jupiter et quatre de ses lunes, pour la première fois de ma vie.

A suivre...


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 17 Septembre 2018 à 19:34:00
J'adore la 20  (L) et sinon le contraste des couleurs entre les deux parties du désert comme en 24 et 27 est saisissant   :o


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: MERLE le 19 Septembre 2018 à 10:48:19
De superbes photos de paysages que l'on ne s'attend pas à trouver en Colombie!

J'aime beaucoup la 20 et la 21 (Y) (Y)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: Floflo le 19 Septembre 2018 à 20:15:56
oh la la j'ai failli rater le départ  ;) ça démarre fort  "w" et ton résumé qui présente 4 types de paysages si différents fait drôlement envie
ce désert est splendide et j'en connais une qui va avoir envie d'y aller si on peut y faire des voies lactées  :P bon j'me dévoue j'irais avec elle  ;D

En tous cas merci pour ce carnet sur une destination que je ne connais pas du tout (je sens que je vais ajouter cette destination à ma ToDo)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 24 Septembre 2018 à 21:54:01
   Nous avons quitté le désert de la Tatacoa pour gagner la haute vallée du Rio Magdalena, l’un des six grands fleuves de Colombie.

30
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0155695001537818184-9591213101.jpg)


La même vallée lorsque la mer de nuages vient recouvrir les sommets bas de la cordillère

31
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0624280001537818209-9591213101.jpg)


32
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0727607001537818225-9591213101.jpg)


Nous vivons dans une ferme familiale au niveau du village de Nariño, un peu en aval de la ville de Girardot, et à écouter les anciens du coin, ces paysages sublimes ont subi la folie de l’homme depuis un siècle et la biodiversité y a souffert autant qu’en Europe depuis le XIXe siècle.
"Ah, dans les années 70, il y avait des iguanes partout, on les tuait à coups de pierres pour nourrir nos chiens…"
Les cervidés, les fourmiliers et nombre d’oiseaux semblent également avoir disparu. Quant au fleuve lui-même, il passe pour l’un des plus pollués du pays.
Au village, un piroguier fait traverser le fleuve aux populations locales, puisqu’il faut remonter jusqu’à Girardot, une bonne heure de route sur une piste en mauvais état, pour trouver le prochain pont.

33
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0147419001537818288-9591213101.jpg)

Il y a peu, il traversait encore à la pagaie, en utilisant les puissants contre-courants qui permettent de remonter le fleuve en longeant les rives. Il est désormais motorisé, et c’est grâce à lui que j’ai pu faire trois ballades ornithologiques ma foi fort sympathiques, même si les oiseaux observés sur le fleuve sont moins exotiques pour nous que les espèces de la forêt, que nous verrons très bientôt.
(J’ai tenté mes identifications en passant beaucoup du temps notamment sur oiseaux.net, que j’ai complété avec d’autres site. Que les ornithologues du forum n’hésitent pas à corriger mes erreurs…)

34
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0050917001537818314-9591213101.jpg)

J’hésite entre héron vert (butorides virescens) ou héron strié (butorides striata…).

35
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0116211001537818334-9591213101.jpg)

Un Urubu noir (coragyps atratus), qui occupe ici la niche écologique du vautour, bien qu’il n’en soit pas un. Charognard volant en groupes parfois nombreux, détesté des populations locales, qui l’appellent « Chulos » (le proxénète !).

36
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0497335001537818360-9591213101.jpg)

Un martin-pêcheur dont l’aspect nous est familier.

37
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0066818001537818387-9591213101.jpg)

38
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0125822001537818393-9591213101.jpg)

39
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0637095001537818397-9591213101.jpg)


L’envol d’une grande aigrette, spectacle que l’on peut admirer sur plusieurs continents. Ni la lumière ni l’arrière-plan n’étaient très favorables pour moi…


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 24 Septembre 2018 à 22:05:31
40
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0466411001537818781-9591213101.jpg)

41
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0118861001537818796-9591213101.jpg)


Je penche pour Chondrohierax uncinatus, un Milan bec-en-croc, mais sans certitude. (Et il a un air de famille avec l'autour chanteur, que j'avais rencontré en Afrique...)
PS: les points blancs ne sont pas des taches de mon capteur, mais des insectes... J'aurais pu les enlever, mais j'ai le respect de la nature  :)

42
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0478881001537818844-9591213101.jpg)

42bis
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0907100001537820088-9591213101.jpg)

Celui-ci a la morphologie d'un blongios (ixobrychus) mais lequel ? Je dirais blongios nain, sauf que dans la documentation que j’ai trouvée, il s’agit d’un oiseau d’Europe… Je lance un appel aux détectives de l’avifaune !

43
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0763122001537818895-9591213101.jpg)

44
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0012468001537818916-9591213101.jpg)

Un héron cocoi (ardea cocoi)


45
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0265578001537819722-9591213101.jpg)

Et une tortue, qui paressait tranquillement sur sa souche et qui s'est jetée à l'eau, dérangée par notre approche...
Et nous voici sur le chemin du retour, alors que la lumière baisse, très vite et très tôt, comme partout sur l’équateur.


46
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0544385001537818967-9591213101.jpg)


Dans la pénombre déjà, un paysan qui traverse le fleuve à la pagaie

47
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0808295001537819015-9591213101.jpg)

Et le coucher du soleil sur les crêtes occidentales…

48
(http://photo.colorsofwildlife.net/201809-0399430001537819047-9591213101.jpg)

Voilà, c'était le petit tour sur les eaux tumultueuses de la Magdalena.
Prochain épisode, les oiseaux de la forêt en plein casse-croûte…

A Suivre/



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 24 Septembre 2018 à 23:46:42
Toujours de beaux paysages dans ce carnet  (L) et une belle série d’oiseaux avec un plus pour le rapace  (Y)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: Papy_75 le 25 Septembre 2018 à 04:29:39
Oh, les beaux oiseaux.  (Y)

Papy


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: gégé red léo le 25 Septembre 2018 à 07:39:29
Toujours de beaux paysages dans ce carnet  (L) et une belle série d’oiseaux avec un plus pour le rapace  (Y)

Pareil pour moi !



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: petit-robert le 02 Octobre 2018 à 13:57:02
Les paysages sont toujours aussi beaux et bien saisis. Quant à la sortie sur le fleuve, j'aurai bien pris une petite place à tes côtés  ;)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Octobre 2018 à 21:45:25
Merci à vous quatre de votre fidèle suivi!
Je vous propose donc de vous éloigner de quelques dizaines de mètres du fleuve, en direction de la montagne. Et là, nous allons retrouver une avifaune totalement différente, celle de la forêt humide équatoriale. On le lit partout, la Colombie est le pays au monde qui compte le plus d’espèces d’oiseaux recensés, environ 1900, soit plus que l’Afrique du Sud, et environ 20% de toutes les espèces terrestres mondiales.
   Voici donc un infime pourcentage de ce trésor, ce que j'ai pu capturer en quelques jours. Mais il reste de quoi photographier pendant toute une vie... 

   Les images qui suivent ont été prises dans cet environnement :

49
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0330246001539113780-9591213117.jpg)

50
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0208011001539113797-9591213117.jpg)


  Vous l’aurez reconnue, c’est la vallée du Rio Magdalena prise toujours depuis les mêmes collines, mais sous un éclairage totalement différent.
   Si l’on prend l’un des sentiers forestiers dans les montagnes, extrêmement escarpés, on a aussi le plaisir de découvrir un horizon différent. Ici le Nevado de Santa Isabela, un volcan éteint qui culmine à 4950 mètres, soit plus haut que le Mont Blanc !

51
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0787006001539113839-9591213117.jpg)


52
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0962759001539113855-9591213117.jpg)

   Mais pas besoin d’aller si haut pour trouver des oiseaux. Un affût discret dans la vallée devant un pommier cannelle m’a offert en quelques heures un défilé de gourmands.
(Quand j’ai réussi à les identifier, les noms y sont. Sinon, c’est que je n’ai pas trouvé…)

53
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0181852001539113891-9591213117.jpg)


54
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0404702001539113914-9591213117.jpg)

Tangara Masqué

55
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0017975001539113940-9591213117.jpg)

Le même, en mode "mauvaise humeur"…



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Octobre 2018 à 21:49:54

56
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0979145001539114145-9591213117.jpg)


57
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0796991001539114169-9591213117.jpg)


58
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0104831001539114116-9591213117.jpg)


59
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0566368001539114195-9591213117.jpg)


60
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0950805001539114220-9591213117.jpg)


61
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0994515001539114243-9591213117.jpg)

Organiste de la Magdalena


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 09 Octobre 2018 à 21:50:22
Tres photogénique ce volcan  (Y) et super beaux le tangara masqué et l organiste  (L)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Octobre 2018 à 21:57:02
Puis, en marchant un peu dans les champs en billebaude, le 100-400 ou le 300 en bandoulière, on fait d’autres rencontres :


62
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0141561001539114497-9591213117.jpg)

Caracara à tête jaune

63
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0941759001539114524-9591213117.jpg)

Le même, qui s'est recoiffé quand il a vu qu'il était pris en photo.


64
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0989308001539114572-9591213117.jpg)

Cardinal rouge


65
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0775035001539114608-9591213117.jpg)

Un pic à couronne rouge qui a bien voulu se laisser shooter quelques instants


66
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0755905001539114644-9591213117.jpg)

67
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0705763001539114662-9591213117.jpg)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Octobre 2018 à 22:06:46
Ici un toui à front d’or. Semi-sauvage, ou en tout cas bien imprégné. Bien que volant librement, il était extrêmement familier et venait paisiblement prendre la pose pour les photos en échange de quelques friandises.

68
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0662373001539114978-9591213117.jpg)

69
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0839020001539115012-9591213117.jpg)


Tient, pour changer un peu des plumes, voici quelques écailles...

72
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0684187001539115092-9591213117.jpg)

L'iguane arboricole. En fin d'après-midi, je l'ai surpris en train de grimper. Lumière faible, je n'ai pas réussi à en tirer une belle image, mais c'était pour montrer sa morphologie, et sa queue aussi grande que le reste du corps. Ensuite, je l'ai perdu de vu dans les frondaisons. Jusqu'à ce qu'il réapparaisse au sommet de l'arbre au soleil couchant, pour emmagasiner quelques degrés de chaleur avant la nuit.

73
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0172011001539115064-9591213117.jpg)

74
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0172536001539115247-9591213117.jpg)


75
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0844885001539115264-9591213117.jpg)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 09 Octobre 2018 à 22:13:58
Et pour terminer notre billebaude dans la Tierra Caliente, avant de partir en altitude pour changer totalement de climat:

76
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0751496001539115474-9591213117.jpg)

J'ai un doute sur l'identification (du rapace, hein, pas du ruminant). C'est probablement une forme plus juvénile de Caracara, mais ça ressemble aussi à un busard rousseatre... va savoir!

77
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0799976001539115551-9591213117.jpg)


78
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0646371001539115576-9591213117.jpg)

Et pour finir, ces petits sicales bouton d'or qui sont partout, mais difficiles à photographier. D'une part ils sont farouches et ne permettent pas la proximité, d'autre part ils se nourrissent au sol dans des environnements souvent pas du tout photogéniques.

A Suivre...


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: gégé red léo le 10 Octobre 2018 à 08:14:47


Le pic est vraiment superbe et le perroquet n' est pas mal non plus

Tu as certainement eu des difficultés avec la faiblesse de la luminosité mais, heureusement, tu as réussi à capter

pas mal d' oiseaux dans des zones assez dégagées



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: Papy_75 le 10 Octobre 2018 à 11:19:22
Un sacré dépaysement. J'aime bien le cardinal rouge et le caracara.

Papy


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 10 Octobre 2018 à 12:03:04
Le pic est vraiment superbe et le perroquet n' est pas mal non plus
Je bisse, ce pic est magnifique mais le caracara et les sicales également  (L) une tres belle moisson d'oiseaux  (Y)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: MERLE le 10 Octobre 2018 à 14:17:44
Superbe série d'oiseaux sud-américains!

Je retiendrais le caracara, l'organiste de Magdalena et le magnifique toui à front d'or en 68 "k"

Belle compo pour la 78 (Y)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: Castafiores le 10 Octobre 2018 à 17:00:07
Je prends le train en marche. Paysages atypiques et bien mis en valeur : bravo M'sieur ! J'aime particulièrement la 23. Le cardinal rouge est tout mimi et le caracara, très coquet, est superbe !


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: petit-robert le 11 Octobre 2018 à 11:46:17
Rhôôôô...... la série de ouf  "w"

Il faut que je me décide à aller dans ce pays, ce n'est pas la première fois que je vois de telles séries.  ;)


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: musungu le 11 Octobre 2018 à 13:40:35
C'est en effet très dépaysant et tu nous offres là de très riche série. Bravo aussi pour la maîtrise de la map dans ces environnements parfois très touffus, on a aussi l'impression qu'il n'y avait pas toujours beaucoup de lumière.

Promis, je n'avais pas encore parcouru ces derniers post avant de faire de la retape pour une destination plus africaine. !!

Musu


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 14 Octobre 2018 à 00:54:01
  La troisième partie de ce périple en Colombie va être la plus exotique, la plus sauvage et la plus engagée. En quelques heures de voiture, on passe des 35 degrés humides de la Tierra Caliente au climat de montagne de la Cordillère des Andes, à plus de 3.000 mètres d’altitude. Le choc thermique est terrible  Nous n’avions pas imaginé grelotter comme ça sur l’équateur, surtout la nuit, et les quelques polaires au fond du sac ne suffiront pas vraiment à nous réchauffer, car nous baignons maintenant dans une atmosphère gorgée d’eau (il pleut plusieurs heures par jour), qui renforce l’impression de froid, même si, finalement le thermomètre doit osciller entre +5 au lever du jour et +15 l’après-midi.
  Après un stop à Bogota, nous gagnions donc le parc national de Chingaza (voir carte en début de carnet).

77
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0308589001539470340-9591213117.jpg)

   Comme ça, sur la carte, ça n’a l’air de rien. Un « petit » parc comparé aux zones préservées du pays, et à moins de 50 km de la capitale. On se dit qu’on sera là dans une sorte de Pilanesberg sud-américain.
   Sauf que…
  Sauf que la notion de parc national en Colombie n’a rien à voir avec ce que l’on entend par là en Afrique. Ici, c’est la nature que l’on préserve, pas le touriste ! Notre guide, don Gonzalo, nous explique déjà que plus de la moitié des parcs nationaux de Colombie sont totalement fermés au public.
Chingaza est ouvert aux visiteurs. Mais c’est à l’ancienne. Pour monter de Bogota, il nous faudra près de trois heures pour parcourir, sous la pluie et dans la boue, à peine 50 km d’une piste totalement défoncée. Les ornières y sont creusées jour après jour par les camions, qui relient la ville à la centrale électrique sur le barrage et au chantier d’aqueduc qui permet d’alimenter Bogota et ses 7 millions d’habitants en eau pure.
L’hébergement est de fortune. Un grand refuge de plain-pied où vivent les employés du parc, quatre dortoirs avec des lits superposés minuscules, des sanitaires vétustes. Et pendant mon séjour de cinq jours, pas d’électricité quasiment la moitié du temps. Ce qui veut dire un froid glacial dans les chambres, et la vie à la bougie à partir de 17h30 le soir !
Comme le montre le panneau ci-dessus, Chingaza est l’un des sanctuaires sud-américains de l’ours à lunettes, le seul ursidé d’Amérique latine. J’avoue que je rêvais de ramener un reportage sur ce plantigrade, très peu farouche avec l’homme. Mais autant ne pas créer un faux suspens, malgré des recherches intensives, nous ne le verrons pas. Nous nous contenterons de traces, de crottes fraîches et de restes de ses repas.

78
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0933528001539470499-9591213117.jpg)
Les crottes

79
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0160130001539470524-9591213117.jpg)
Sa plante favorite déchiquetée quelques heures avant notre passage.


L’ours des Andes, qui vit au dessus de 3.000 mètres, fréquente deux biotopes bien différenciés. L’un est le paramo, la lande d’altitude, peuplée de milliers de « frailejones »

80
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0362823001539470617-9591213117.jpg)

81
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0249950001539470649-9591213117.jpg)

82
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0623810001539470683-9591213117.jpg)

Don Gonzalo à la chasse à l’ours à lunettes

83
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0339945001539470723-9591213117.jpg)


84
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0276523001539470748-9591213117.jpg)


85
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0200919001539470778-9591213117.jpg)


86
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0790039001539470804-9591213117.jpg)






Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: chris Jek le 14 Octobre 2018 à 01:10:53
Ce n’est pas, à mon goût, un paysage à couper le souffle. Ca ressemble, pour ceux qui connaissent, à l’étage équivalent sur les pentes des monts Kenya ou Kilimandjaro. Un peu monotone. Mais l’impression d’immensité et de solitude y est forte.
L’autre biotope est la forêt pluviale, la bien nommée…
Voici la zone de transition entre le paramo et la jungle

87
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0126038001539471075-9591213117.jpg)

Et la forêt telle qu’on la découvre en approche, à pied sous la pluie...

88
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0906101001539471138-9591213117.jpg)

89
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0244120001539471197-9591213117.jpg)

90
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0863907001539471220-9591213117.jpg)

L'humidité favorise la pousse du lichen sur le bois des arbres, ce qui donne ces dentelles blanches du plus bel effet un peu partout dans la forêt


Ici, le barrage de Chingaza, la réserve d’eau douce de Bogota.
91
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0448208001539471308-9591213117.jpg)


Et l’entrée dans l’enfer vert, où les sentiers sont parfois aménagés, mais pas toujours. Ne vous y aventurez jamais sans guide, retrouver son chemin dans cet enchevêtrement vert est quasiment impossible…

92
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0283342001539471360-9591213117.jpg)

93
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0189894001539471378-9591213117.jpg)


Le guide, Don Gonzalo, que l’on voit ici en action, est en fait un agriculteur de la région, qui a passé un diplôme « allégé » pour obtenir sa certification de guide. Il a dépassé les 60 ans, il est né dans cet environnement et semble en connaître tous les secrets. Nous aurons avec lui une excellente relation et ses récits le soir à la bougie nous apprendrons mille choses sur cette jungle impénétrable.

94
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0697508001539471440-9591213117.jpg)


95
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0897595001539471466-9591213117.jpg)

Ce vert intense est parfois illuminé de quelques touches de couleur :

96
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0239882001539471513-9591213117.jpg)


97
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0050636001539471535-9591213117.jpg)


98
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0332484001539471560-9591213117.jpg)

Ou d’une rencontre inattendue, comme ce colibri surpris furtivement...

99
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0812524001539471620-9591213117.jpg)


100
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0208531001539471660-9591213117.jpg)


101
(http://photo.colorsofwildlife.net/201810-0637435001539471683-9591213117.jpg)


A Suivre...


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: Papy_75 le 14 Octobre 2018 à 05:58:48
Quelle aventure !

J'aime bien les ambiances en # 80 & # 87.  (Y)

Papy


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: gégé red léo le 14 Octobre 2018 à 08:25:00


Quel univers !

En effet, heureusement qu' il y a un bon guide !



Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: petit-robert le 14 Octobre 2018 à 16:51:28
Ça ressemble aussi à la végétation d'altitude des montagnes du Balé en Ethiopie. Dommage que ta rencontre avec cet ours ne s'est pas faite, j'imagine que c'est une déception. Mais peut être une prochaine fois ? En tout cas tes images de forêts humides sont saisissantes, on se croirait dans le Seigneur des Anneaux  :D


Titre: Re : Désert et colibris de Colombie
Posté par: samapi le 14 Octobre 2018 à 17:36:13
Ça ressemble aussi à la végétation d'altitude des montagnes du Balé en Ethiopie.
Tout a fait, j'allais le dire mais Robert a été plus rapide que moi  :D
Ces forets humides sont vraiment incroyables et tes photos rendent bien l'ambiance  (Y)