Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
16 Décembre 2019 à 06:46:14 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la galerie critique photo
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Désert et colibris de Colombie  (Lu 7855 fois)
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 680


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #60 le: 26 Octobre 2018 à 17:41:10 »

Ce périple colombien se terminera par une expérience insolite, et à bien des égards fascinante.

Sur les hauteurs de Bogota, dans le village de la Calera, en bordure du parc national, une propriétaire terrienne a eu l’idée d’installer dans sa ferme ce qu’elle a appelé « l’observatoire des colibris ». Pour un prix modique, les photographes peuvent y venir pour une session de trois heures, ou à la journée, et même plusieurs jours, puisque le domaine propose aussi des hébergements. (Je vous mets le lien vers son site en bas de page, tous les détails y sont…)

L’idée est très simple. Des abreuvoirs pleins d’eau sucrée que ces oiseaux-mouches adorent ont été installés sur une terrasse arborée. J’y ai passé presque cinq heures, sans voir le temps filer, et je peux dire sans exagérer qu’une dizaine de colibris virevoltent en permanence sur le site, long d’à peine 30 mètres.  Il suffit donc de choisir sa cible.
J’ai travaillé sur pied, avec mon 300 mm f2.8 et l’EOS 7D, le boîtier à la rafale la plus rapide dans ma panoplie personnelle. J’ai toujours travaillé à l’auto-focus, même si j’avais lu sur ce forum et ailleurs qu’un pré-réglage manuel de map sur un point choisi à l’avance était une option. Mais avec un oiseau au vol stationnaire, j’ai obtenu quelques résultats corrects avec l’AF.

Soyons honnête, le déchet est énorme. J’ai pris des centaines de photos, et j’en ai effacé beaucoup directement sur place, lorsque je voyais que la rafale était partie dans le vide, ou floue. Je suis rentré le soir avec 700 vues sur ma carte. J’ai fait un gros ménage et il m’en reste un peu plus de 200 de qualité technique acceptable.
Je dois aussi mentionner un inconvénient majeur de ce site, en tous cas à la saison des pluies lorsque j’y étais. A cette période où les plantes ne fleurissent pas beaucoup, les oiseaux sont tellement attirés par les abreuvoirs qu’ils ne cherchent même pas à se nourrir dans les fleurs.

Lors de mon bref passage, je n’ai donc pu faire aucune photo de colibri dans une fleur. La propriétaire, (qui parle toutes les langues soit dit au passage) m’a dit que je n’avais pas eu de chance, mais je crois tout de même que son installation ne favorise pas l’observation de colibris sur des fleurs.

Bref, voici les images. Je n’ai pas voulu tricher, et j’ai donc laissé les abreuvoirs sur certaines photos, pour que vous ayez une idée de l’environnement. Les autres sont soit cadrées sans abreuvoir à la prise de vue, soit recadrées en édition, soit « nettoyées » sur photoshop lorsque l’abreuvoir n’occupait qu’une toute petite place en bordure d’image.

Je commence par le minuscule héliange de Clarisse, parce que j’ai pu avoir des abeilles plus ou moins dans le même champ. La comparaison donne une idée de la taille de l’oiseau, qui produit d’ailleurs une sorte de bourdonnement semblable à celui des insectes lorsqu’il passe en vol tout près de vous.

126


127


128


129



Je poursuis avec le colibri de Mulsant, qui fait à peu près la même taille que le précédent.
Ici, j’ai utilisé les ressources de photoshop pour décortiquer son vol. Contrairement aux autres vues d’oiseaux en vol découpées, j’ai dû cette fois décaler les quatre images, car en réalité, elles se chevauchent toutes, le vol étant stationnaire.

130



Un peu plus gros, le colibri à ailes saphir. (J’avoue que j’ai parfois hésité entre deux espèces, certaines étant très semblables, et difficile à distinguer, même si l’on étudie de près la doc photographique sur internet).

131



132


133



Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 680


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #61 le: 26 Octobre 2018 à 17:46:29 »

L’une des vedettes de la Colombie, le colibri porte-épée, au bec plus long que le corps :

134


135


136

Ci-dessus, on distingue très bien la langue translucide, qui leur permet d’aller récolter le nectar des fleurs

137




Le porte-traîne lesbie, le seul colibri à longue queue de cette partie du monde. Je n’ai pas de photo en vol…

138


139


Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 713

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #62 le: 26 Octobre 2018 à 17:53:42 »

Woww !! une série magique avec que des pépites J'aime J'aime Ko Le colibri porte-épée et l'héliange de Clarisse sont particulièrement splendides  Aime mais ils sont tous beaux en fait !!
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 680


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #63 le: 26 Octobre 2018 à 17:54:31 »

Le plus coloré de tous, l’Inca porphyre, que je n’ai malheureusement que dans cette position à la mangeoire

140


Et pour finir le colibri d’Anaïs (là aussi, j’ai parfois des doutes sur l’identification),  celui que j’ai le plus vu ce jour-là.

141

De nouveau (ci-dessus), la longue langue du colibri

142



143


La seule photo d’interaction que j’ai pu saisir correctement.  Les colibris sont très territoriaux et se disputent fréquemment, mais c’est à la vitesse des insectes ou presque, et il est strictement impossible d’anticiper ces combats qui durent quelques dixièmes de seconde. Là, l’oiseau de droite n’est pas net, mais je n’ai rien de mieux à vous montrer…

144


145


146



Et comme promis, l’adresse de l’Observatoire des colibris :
https://www.observatoriodecolibries.com/

Voilà, ce voyage colombien s’achève ici. Merci mille fois de m'avoir suivi, malgré le chaleur, le froid, la pluie et le dépaysement loin de l'Afrique...

Il reste beaucoup, beaucoup, beaucoup de territoires à explorer en Colombie.  
Le pays, désormais débarrassé de sa guérilla, recèle un potentiel touristique hors du commun, depuis les plages dorées de l’Atlantique jusqu’à l’Amazonie, territoire du jaguar, en traversant tous les étages de la Cordillère des Andes. De quoi donner des idées à ceux qui veulent sortir des sentiers battus de la photo de nature…
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 713

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #64 le: 26 Octobre 2018 à 17:57:15 »

Arrf, j'ai répondu trop vite  Clin d'oeil, il y en a encore et toujours aussi beau  Ko les 143 et 154 sont superbes  J'aime J'aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 414


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #65 le: 26 Octobre 2018 à 19:25:22 »



Une fin en fanfare pour ce magnifique carnet avec ces merveilles volantes que sont les colibris

C' est vrai que, comme pour les affuts, on peut penser que ce n' est pas très naturel mais bon, on oublie 5 minutes

le temps de regarder tes belles photos

Tes photos sont très réussies mais l' option mise au point manuelle aurait certainement été encore plus profitable

En tous cas, bravo

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 053


Localisation :
BREST


« Répondre #66 le: 26 Octobre 2018 à 19:36:08 »

Ton carnet finit fort avec ces magnifiques colibris qui sont des oiseaux
qui me fascinent depuis que j'en ai croisés au USA .
Tes photos sont superbes et je pense que l'autofocus est la bonne solution
pour ces oiseaux qui volent sur place quelques secondes Sourire
Le flash syncro à haute vitesse peut être sympa  aussi et à essayer...

Je vais avoir l'occasion d'en photographier en février prochain au
Costa Rica lors de mes prochaines vacances Clin d'oeil

Merci encore pour ce carnet dépaysant Yes Yes
Journalisée

Steph M.
langanes
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 693


Localisation :
Ile de la Réunion - Océan Indien


WWW
« Répondre #67 le: 26 Octobre 2018 à 23:10:44 »

Ils sont fascinants ces oiseaux...Très belles images.
Journalisée

En photo, pour bien voir il faut fermer l'oeil!!

Mon site web: https://www.pchefson.com
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 475


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #68 le: 27 Octobre 2018 à 11:29:01 »

Quelle série !  J'aime Aime

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 616


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #69 le: 27 Octobre 2018 à 18:24:36 »

Rhhhhôôôô que c'est beau !  Aime

J'ai passé plusieurs heures avec un seul colibri au Québec, j'imagine facilement qu'on puisse passer 5 heures avec toutes ces beautés. En tout cas tu as ramené des photos plus qu'acceptables même si je sais que nous sommes jamais content de nous. Tu nous as offert un sacré voyage qui sort de l'ordinaire, c'est le moins qu'on puisse dire. Un grand merci à toi Chris  Yes
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
francky4_
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 579


Localisation :
Paris - France


« Répondre #70 le: 27 Octobre 2018 à 23:18:03 »

Wahooo c'est juste wahoooo. quelle belle série  Yes
de magnifiques spécimen que je n'ai pas vus sur la côté carraibe, en Février cette année.
De très belles images, en vol, sur un joli fond bien doux...  Yes
Le 300 2.8 et son propriétaire qui font encore des images de folie.

Tu étais passé par un TO ? le quel ?

F4
Journalisée

ViBra
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 361


Localisation :
France 78

CARNETISTE OUTSIDE
AFRICA DE L'ANNEE


COW AWARD :
HORIZONS LOINTAINS


WWW
« Répondre #71 le: 27 Octobre 2018 à 23:19:38 »

Superbe fin qui clôture un carnet original.
Merci Chris  Sourire
Journalisée
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 680


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #72 le: 29 Octobre 2018 à 10:53:20 »

De nouveau merci à tous.


Tu étais passé par un TO ? le quel ?

F4

Non, tout a été organisé en self... mais j'ai de la famille sur place donc je n'ai pas beaucoup de mérite  Rire
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 713

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #73 le: 29 Octobre 2018 à 16:45:36 »

Merci pour ce beau carnet de voyage Chris, un peu court à mon goût, mais qui nous a permis de découvrir des payses somptueux et très différents de la Colombie, le tout agrémenté de magnifiques photos d'oiseaux  Yes J'aime.
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 699


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #74 le: 29 Octobre 2018 à 17:32:00 »

Le carnet annonçait déjà la couleur ... et la séquence fleurs-et-plantes-en-forêt m'en avait déjà mis plein la vue.
Mais ce bouquet final de colibris est superbe.
Tu dis avoir passé cinq heures sans t'en rendre compte, je veux bien te croire : le sujet étant un tantinet technique, les sujets coopératifs mais pas trop, autant de raison pour mille fois remettre le métier sur l'ouvrage. Le résultat est vraiment enthousiasmant ... et doit donner à quelques-uns d'entre nous la secrète envie d'essayer.

Merci pour ce bien joli carnet (pas eu le temps de commenter ton ascension glacée et trempée, qui tranchait manifestement avec la chaleur des 7 léo de la Sabie River ...) qui nous a offert un bien agréable dépaysement.

Musu
Journalisée

Pages: 1 ... 3 4 [5] 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2019 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.087 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 29 Octobre 2019 à 06:24:57