Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
27 Janvier 2020 à 14:00:23 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Photographe COW de l'année 2014 : Amarula
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 [2] 3 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Tuer un rhino noir pour protéger l'espèce  (Lu 13191 fois)
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #15 le: 26 Octobre 2013 à 13:40:01 »

Namma, je l'ai écrit souvent, les souffrances ne s'opposent pas, elles se cumulent. Ce que tu écris me semble pouvoir s'apparenter à l'astuce "diviser pour mieux reigner", mais je suis sur que tu le fais sans le vouloir et sans mauvais esprit.
Je ne mets pas en doute tes dires sur la situation de la Namibie. Cela ne rend pas moins abjecte ce marchandage, comme précisé, en particulier, de la part de ces "fiers" Texans!
A l'inverse de Cedric je ne peux me resoudre à selectionner un individu à sacrifier sur des critères aribtraires comme l'age ou l'état de santé. Je rebondi sur la réponse de Kgala. Imaginez vous appliquer cela aux hommes?
Journalisée

flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 660


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #16 le: 26 Octobre 2013 à 13:42:24 »

La Namibie semble vraiment être le pays champion du Monde du bourrage de crâne sur l'utilité de la chasse dans l'optique de la conservation visiblement. Je n'y suis allé qu'une fois et déjà là, ils avaient presque réussi à me convaincre (j'ai (re)changé d'avis depuis). Bien sûr, pour certaines espèces, l'accroissement de population est réel (herbivores surtout) et je ne nie pas vos expériences ni ce que tu dis Cédric (je supporte largement le fait que pour survivre la faune doit avoir une valeur économique). Mais alors bon, comment comprendre que la Zambie et le Botswana aient décidé d'arrêter la chasse de leur côté? La raison est simple: ça ne rapporte rien au pays (tous les capitaux fuient vers l'étranger) et en plus ils ont perdu le contrôle sur les espèces comme les lions et le leos (cibles préférés des chasseurs). Le tourisme représente un beaucoup plus grand volume économique et ils préfèrent capitaliser dessus que sur la destruction.  Attention à ne pas être trop tolérant et se faire embobiner, en Tanzanie les réserves de chasse font peser une énorme menace sur le lion (en tant qu'espèce).
Après oui, je n'en voudrait pas à cet ONG de prendre le million de dollars en question mais attention à la boite de Pandore qu'on ouvre de la sorte. Et si les pays africains voulaient des retombées positives de ces zones de chasse, ils n'ont qu'à les déprivatiser et prendre les bénefices pour construire les écoles et les hopitaux dont ils ont besoin.

Journalisée

Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #17 le: 26 Octobre 2013 à 13:45:13 »

D'ac avec Flying.
Journalisée

Cedric Jacquet
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 438


Localisation :
Rhisnes, Belgique


WWW
« Répondre #18 le: 26 Octobre 2013 à 14:01:58 »

... Je rebondi sur la réponse de Kgala. Imaginez vous appliquer cela aux hommes?

Je répète, confronté au choix suivant, que fais-tu ?

Solution A) laisser 10 rhinos mourir dû au braconnage  ;
Solution B) accepter d'en vendre un pour la chasse (en sélectionnant l'animal), ce qui permet d'en sauver 9 autres ?

Ce n'est pas du chantage, c'est une réalité de terrain. Car la solution C) Sauver 10 rhinos grâce aux efforts combinés de tous (Etats, ONGs, dons, ...) est totalement utopique (la demande de cornes de rhinos n'a jamais été aussi grande, les dons diminuent, les moyens des états aussi, ...), car il faut agir vite, très vite.

Le seul espoir est de changer les mentalités pour éradiquer la demande, et pour ça il faut des moyens financiers (non disponibles), la coopération des états (rarement disponible) et beaucoup, beaucoup de temps (et là aussi, on en manque) ...

La Namibie semble vraiment être le pays champion du Monde du bourrage de crâne sur l'utilité de la chasse dans l'optique de la conservation

Désolé Flying - ça n'a rien à voir avec la Namibie, la situation est similaire dans tous ces pays ! Et bien des responsables d'ONGs de conservation ont le même son de cloche : si il n'y avait pas les revenus de la chasse, la situation serait encore pire.

Le bourrage de crâne se fait essentiellement au niveau des touristes : personne n'aime dire qu'ils abattent des animaux en voie de disparition - alors que TOUS le font ! Le Botswana et la Zambie prônent officiellement l'arrêt de la chasse - mais continuent à réguler leurs populations ... C'est rarement le cas du rhino, mais bien d'autres espèces d'animaux menacés ...
Journalisée

Cedric Jacquet

Nouveau : http://www.cedricjacquet.com
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 701


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #19 le: 26 Octobre 2013 à 14:06:08 »

Je comprends bien la difficulté de lever des fonds dans un pays qui n'en a pas beaucoup et pour une cause qui ne demeure que secondaire au regard de la santé ou de l'éducation. Je comprends aussi que la sauvegarde de la faune ne peut être financée que si l'on donne une valeur à cette faune.

Mais désolé, qu'est-ce qui empêche celui qui est prêt à payer 250 000 $ pour un coup de fusil à les donner pour la protection de l'espèce sans en tuer ? Il ne sera privé de rien, et ne s'en retrouvera pas plus pauvre. Et s'il ne s'agit que du trophée à accrocher à l'entrée de son ranch texan, on lui en trouvera en plastoc super réaliste pour quelques centaines de dollars.

Y'a bobo, et bobo et demi.  Tire la langue

Musu
Journalisée

Cedric Jacquet
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 438


Localisation :
Rhisnes, Belgique


WWW
« Répondre #20 le: 26 Octobre 2013 à 14:19:00 »

... Mais désolé, qu'est-ce qui empêche celui qui est prêt à payer 250 000 $ pour un coup de fusil à les donner pour la protection de l'espèce sans en tuer ? Il ne sera privé de rien, et ne s'en retrouvera pas plus pauvre.

ça, c'est de l'utopie - la réalité montre que les mécènes sont bien trop peu nombreux. Les revenus de la chasse ne sont absolument pas transformés en dons quand on interdit de tuer !

De plus, comme écrit ci-dessus, la chasse est devenue un problème annexe comparé au braconnage (sauf pour quelques espèces comme le lion).

Je tiens à préciser que je suis totalement anti-chasse : s'il y avait moyen de s'en passer, je n'écrirais pas tout ceci !!!
Journalisée

Cedric Jacquet

Nouveau : http://www.cedricjacquet.com
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #21 le: 26 Octobre 2013 à 23:01:31 »

Cela semble difficile de justifier que, dun côté, on puisse  tirer à vue sur des braconniers pour avoir abattu un rhinocéros ou un éléphant alors que ceux-ci le font pour assurer leur subsistance alors que, pour le même "délit",  on accueille à bras ouverts quelques riches oligarques russes ou milliardaires américains qui eux ne tuent que pour leur plaisir égoïste et malsain.

Est ce que autoriser la chasse aux trophées cela n'est pas rendre caduque tout argumentaire contre le braconnage ou, dit en d'autres termes, est-ce que autoriser la chasse au trophée cela n'est pas justifier le braconnage.

Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 660


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #22 le: 26 Octobre 2013 à 23:07:24 »

Cela semble difficile de justifier que, dun côté, on puisse  tirer à vue sur des braconniers pour avoir abattu un rhinocéros ou un éléphant alors que ceux-ci le font pour assurer leur subsistance alors que, pour le même "délit",  on accueille à bras ouverts quelques riches oligarques russes ou milliardaires américains qui eux ne tuent que pour leur plaisir égoïste et malsain.

Est ce que autoriser la chasse au trophées cela nest pas rendre caduque tout argumentaire contre le braconnage ou, dit en d'autres termes, est-ce que autoriser la chasse au trophée cela n'est pas justifier le braconnage.

Jérôme


Très bien vu Jérôme!
Journalisée

Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #23 le: 26 Octobre 2013 à 23:13:10 »

Très bien vu Jérôme!

Idem, tu as mis le doigt dessus!

Journalisée

Cedric Jacquet
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 438


Localisation :
Rhisnes, Belgique


WWW
« Répondre #24 le: 27 Octobre 2013 à 00:30:58 »

Cela semble difficile de justifier que, dun côté, on puisse  tirer à vue sur des braconniers pour avoir abattu un rhinocéros ou un éléphant alors que ceux-ci le font pour assurer leur subsistance alors que, pour le même "délit",  on accueille à bras ouverts quelques riches oligarques russes ou milliardaires américains qui eux ne tuent que pour leur plaisir égoïste et malsain.

Jérôme, Pascal, Julien - désolé, mais là vous faites vraiment fausse piste les amis ! Il faut faire la part des choses, et ne pas mélanger les torchons et les serviettes.

Il y a différents types de braconnage :

- le braconnage de subsistance, pour nourrir la famille du braconnier. Il ne touche nullement les éléphants ou les rhinos, mais bien les petites antilopes, les lapins et autres petits gibiers. En général, il est pratiqué en solo, en utilisant des collets, à faible distance du village.

- ensuite, on a le braconnage à but lucratif : il ne s'agit plus de prélever la nourriture dont on a besoin - mais de faire commerce de la viande : il s'agit d'une activité à but lucratif. Le gibier est un peu plus gros car cela rapporte plus : tout gibier jusqu'aux grosses antilopes, exceptionnellement même un buffle. A nouveau, pas d'éléphants ou rhinos (bien trop gros) ! En général, pratiqué en solo ou à 2 - 3, lignes de collets et parfois une vieille arme à feu, à maximum quelques jours de marche de l'habitation.

- enfin, on a le braconnage pour l'ivoire, pour la corne de rhino, pour le pénis et les os de lions, ... Il est le fait de bandes internationales bien organisées, lourdement armées (fusils automatiques), parfois équipées de radios de police/armée. Le but est un profit énorme, aucunement la subsistance. Pour preuve, ils ne récoltent jamais la viande, et la laissent pourrir sur place après avoir prélevé les cornes/les défenses. Ils sont des acteurs importants dans la corruption. Ils tuent sans discrimination, sans gestion/régulation des populations animales, voire même en masse (--> par exemple, le cas de l'empoisonnement de points d'eau à Hwange, +- 100 éléphants tués, la majorité n'ayant même pas de défenses - sans parler des centaines/milliers d'antilopes, oiseaux, et autres charognards tués pour rien). Et en prime, ils tuent bon nombre de rangers / militaires chaque année. Et c'est avec ça que vous comparez un chasseur Heuh?

Je n'aime vraiment pas la chasse - particulièrement ce type de chasse, que je trouve lâche et méprisable. Mais je trouve que comparer un chasseur avec un braconnier d'ivoire ou de corne de rhino, c'est franchement déplacé.

Un chasseur, en tuant son animal, finance des patrouilles anti-braconnage. Patrouilles qui se font descendre par les braconniers que vous semblez presque plaindre ... il faudrait peut-être revoir votre jugement, non ?
Journalisée

Cedric Jacquet

Nouveau : http://www.cedricjacquet.com
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 701


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #25 le: 27 Octobre 2013 à 09:58:58 »

Citation
on a le braconnage pour l'ivoire, pour la corne de rhino, pour le pénis et les os de lions, ... Il est le fait de bandes internationales bien organisées, lourdement armées
Et ils sont tellement courageux qu'ils s'appuient sur les populations locales pour faire le sale boulot. Mais ce n'est pas le fond de mon propos.

Ce qui m'insurge, c'est qu'il soit permis à de très riches individus de tuer des espèces protégées ET menacées (on se rappellera au passage la chute du roi d'Espagne lors d'une partie de chasse à l'éléphant ...), en trouvant pour les exonérer un prétexte soit disant valable : financer la lutte contre le braconnage (rhinos), gérer une faune détenue captive (lions), ou que sais-je encore.

Journalisée

flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 660


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #26 le: 27 Octobre 2013 à 10:22:51 »

Jérôme, Pascal, Julien - désolé, mais là vous faites vraiment fausse piste les amis ! Il faut faire la part des choses, et ne pas mélanger les torchons et les serviettes.

Il y a différents types de braconnage :

- le braconnage de subsistance, pour nourrir la famille du braconnier. Il ne touche nullement les éléphants ou les rhinos, mais bien les petites antilopes, les lapins et autres petits gibiers. En général, il est pratiqué en solo, en utilisant des collets, à faible distance du village.

- ensuite, on a le braconnage à but lucratif : il ne s'agit plus de prélever la nourriture dont on a besoin - mais de faire commerce de la viande : il s'agit d'une activité à but lucratif. Le gibier est un peu plus gros car cela rapporte plus : tout gibier jusqu'aux grosses antilopes, exceptionnellement même un buffle. A nouveau, pas d'éléphants ou rhinos (bien trop gros) ! En général, pratiqué en solo ou à 2 - 3, lignes de collets et parfois une vieille arme à feu, à maximum quelques jours de marche de l'habitation.

- enfin, on a le braconnage pour l'ivoire, pour la corne de rhino, pour le pénis et les os de lions, ... Il est le fait de bandes internationales bien organisées, lourdement armées (fusils automatiques), parfois équipées de radios de police/armée. Le but est un profit énorme, aucunement la subsistance. Pour preuve, ils ne récoltent jamais la viande, et la laissent pourrir sur place après avoir prélevé les cornes/les défenses. Ils sont des acteurs importants dans la corruption. Ils tuent sans discrimination, sans gestion/régulation des populations animales, voire même en masse (--> par exemple, le cas de l'empoisonnement de points d'eau à Hwange, +- 100 éléphants tués, la majorité n'ayant même pas de défenses - sans parler des centaines/milliers d'antilopes, oiseaux, et autres charognards tués pour rien). Et en prime, ils tuent bon nombre de rangers / militaires chaque année. Et c'est avec ça que vous comparez un chasseur Heuh?

Je n'aime vraiment pas la chasse - particulièrement ce type de chasse, que je trouve lâche et méprisable. Mais je trouve que comparer un chasseur avec un braconnier d'ivoire ou de corne de rhino, c'est franchement déplacé.

Un chasseur, en tuant son animal, finance des patrouilles anti-braconnage. Patrouilles qui se font descendre par les braconniers que vous semblez presque plaindre ... il faudrait peut-être revoir votre jugement, non ?

Bon, je crois que ta vision du braconnage est très juste et il y a bien une graduation de l'échelle du mal. Oui, il m'arrive d'avoir un peu de compassion pour la catégorie "subsistance" car elle ne serait pas tant un problème si les populations n'étaient pas en croissance tellement énorme. Par contre, je ne veux rien comparer et je ne suis pas convaincu par ton dernier point "Un chasseur, en tuant son animal, finance des patrouilles anti-braconnage" c'est à mon avis largement discutable même si vrai à certains endroits. Les patrouilles pour la protection des gorilles sont par exemple financées par les dons (Gorilla Fund et autres) et il n'y a pas besoin d'y mettre de la chasse dessus.  A mon avis, la plupart des pays africains ont ce défaut de ne pas savoir exploiter eux mêmes correctement les revenus du tourisme (ou de leurs ressources en général), s'il le faisait mieux, on n'aurait pas besoin de ces réserves de chasse ..

Journalisée

conca
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 609


Localisation :
Paris

COW AWARD :
NAMIBIA LANDSCAPE



« Répondre #27 le: 27 Octobre 2013 à 16:03:40 »

j'ai lu que le chasseur en question était sponsorisé par une grande marque de Photo  Clin d'oeil
Journalisée
kgalagadiste
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 068


Localisation :
Belgique

I'm not a tourist , i'm a traveller....

COW AWARD :
SOUTH AFRICA ADDICT


WWW
« Répondre #28 le: 27 Octobre 2013 à 16:19:33 »

source?
Journalisée
Amarula
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 409


Localisation :
78


WWW
« Répondre #29 le: 27 Octobre 2013 à 16:22:34 »

 Rhoooo Conca, le troll !  Marteau
Journalisée

I'd rather be roaming in the bush
Pages: 1 [2] 3 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.092 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 02 Décembre 2019 à 00:38:56