Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 19:06:46 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la galerie critique photo
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Zanzibar et Stonetown  (Lu 22148 fois)
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« le: 13 Avril 2007 à 17:21:42 »

25 septembre 2004

Après dix jours bénis de safaris dans les parcs du nord de la Tanzanie, nous quitons ce matin, après une dernier regard, le cratère du Ngorongoro.
Une dernière photo souvenir avec Julius notre guide et c'est la route pour Arusha où nous devons prendre en début d'après midi l'avion pour Zanzibar, la mythique île aux épices.





Je peux vous dire que plus d'un m'a envié au boulot quand j'ai évoqué le nom magique de Zanzibar Clin d'oeil

Gros contraste de climat dès l'arrivée à l'aéroport de Stonetown, nous avons quitté l'air frais et sec du Ngorongoro, pour nous retrouver dans la fournaise humide de Zanzibar.
Je hais l'humidité chaude.

Pas de problème à l'arrivée, un chauffeur de taxi envoyé par l'hôtel nous attend avec le fameux petit panneau avec notre nom.

Nous retrouvons d'un coup l'agitation de la ville, la poussière, les odeurs de gaz d'échappement, le bruit, les coups de klaxon.
Les rues deviennent de plus en plus étroites et notre taxi finit par s'arrêter dans une coure poussièreuse Heuh? Pas d'hôtel en vue.

Notre chauffeur décharge nos sacs  et enfile une étroite ruelle, nous suivons un peu surprises, éblouies par la blancheur des murs, un virage à gauche, nous débouchons dans une ruelle à peine plus large, puis nous pénétrons dans le hall (plutôt un couloir) de l'hôtel Baghani.


Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #1 le: 13 Avril 2007 à 17:36:49 »

Zanzibar, on en parle beaucoup et me réjouis de lire la suite...
Journalisée
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #2 le: 13 Avril 2007 à 17:57:47 »

Et c'est là que ça se corse Clin d'oeil, normalement tout est réservé depuis Genève depuis une éternité, j'ai choisi les hôtels, payé et là à la réception ils me disent qu'ils ont un problème, qu'ils n'ont pas reçu le paiement pour la réservation qu'il y a des problèmes avec la banque.

Enfin c'est ce que je crois comprendre avec mon anglais scolaire, que je remets difficilement à jour Roulement d'yeux

Bon comme là aussi c'est hakuna matata... on va voir venir Clin d'oeil On nous prend nos bagages et on nous installe dans une chambre au deuxième étage, avec vue sur la cour dans laquelle on est arrivées, et on nous invite ensuite quand nous serons prêtes à les rejoindre dans la cour de l'hôtel.

Je flaire bien un peu l'embrouille, mais bon là on pas vraiment le choix. Pour faire bref, ils nous offrent une boisson et puis on essaye de se comprendre, il y a effectivement eu des problèmes avec le versement, donc on paye une deuxième fois en liquide parce qu'ils ne prennent pas les cartes. Faché

Évidement un samedi après midi c'était impossible de joindre l'agence à Genève, le lendemain dimanche, encore moins et le lundi nous partons de bonne heure pour la côte Est et la plage.

Ils nous établissent une belle facture en nous disant que l'on se fera rembourser une fois de retour. Bien que septique j'empoche le papier. Rire Marteau Marteau Marteau on s'est effectivement fait rembourser sans problème à notre retour, mais inutile de souligner que l'agence Suisse ne propose plus cet hôtel dans leur prestation car apparemment ce n'était pas la première fois.

A l'hôtel, ils ont essayé de nous vendre le Taxi pour aller sur la côte Est No, alors que c'est l'autre hôtel qui le prenait à sa charge  Roulement d'yeuxSouriant

N'étant que pour une journée à Stonetown, nous réservons un guide francophone pour une visite guidée de la ville. Puis nous quittons l'hôtel pour explorer ses environs immédiats, et nous aboutissons sur la plage au moment où le soleil se couche.







Puis nous nous dirigeons vers les jardins de Forodhani, où la foule se rassemble, mélange d'autochtones de touristes et de rabateurs, autour de différents grills en plein air.

L'air sent la fumée, la grillade de poisson divers. Ne supportant pas de nous faire harceler par les rabateurs, nous nous rabattons sur un resto le Moonsoon, pour déguster un repas swahili.
Nous ne voulons pas manger en terasse, à cause du bruit, de la route très passante juste devant, et des moustiques, d'ailleurs l'intérieur est plus "typique" dirons nous.

Après avoir quitté nos chaussures, nous entrons dans une salle fraiche au très haut plafond ou des ventilateur à pales brassent l'air, nous marchons sur des nattes de paille tressée( où une autre sorte de plante  Indécis) et nous asseillons sur des coussins autour d'une table basse.

Bon c'est à ce moment que vous vous demandez ce que l'on à manger Tire la langue, je ne l'ai pas noté, donc à part que c'était bon, je ne me souviens pas, désolée.

C'est tout pour le moment, la suite à demain peut être, je vous raconterais comment j'ai failli m'endormir debout Souriant
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #3 le: 13 Avril 2007 à 18:23:16 »

Superbe coucher de soleil.
Journalisée
Simba
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 546


Localisation :
8871 km from South Africa

COW AWARD :
GOLDEN LIGHT ADDICT


« Répondre #4 le: 13 Avril 2007 à 18:31:59 »

Humm, miam un carnet qui va flairer bon, les épices, l'océan, la finesse du sable blanc, l'art des femmes pour récolter les algues...

Zanzibar, moi aussi ce nom enchanteur me fait rêver.  Embarrassé
Journalisée

Point besoin de porter la crinière, pour croquer la latérite afin qu'elle coule dans mes veines.



Si vous appréciez un commentaire constructif sur vos photographies.... Les autres aussi… Merci.
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« Répondre #5 le: 13 Avril 2007 à 18:51:27 »

Me réjouis de lire toute cette histoire. Zanzibar reste un peu un nom mythique sortis d'un roman..

Manu
Journalisée
Chinook
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 452


Localisation :
Périgord

COW AWARD :
BEL AFRICA


WWW
« Répondre #6 le: 13 Avril 2007 à 19:09:44 »

Citation
Zanzibar, moi aussi ce nom enchanteur me fait rêver. 


+1 ... Et pour moi c'est pour bientôt, plus que 2 mois et... Vive les cocotiers  Sourire

Pour une fois, je vais en Afrique sans faire de safari   Embarrassé , mais c'est pour la bonne cause ... Boulot, boulot quand tu nous tiens  Grimaçant , il faut parfois se sacrifier alors tant qu'à faire, autant dans un hamac au bord de l'eau  Clin d'oeil

Isa, j'attends la suite avec impatience, ton récit ne pouvait pas mieux tomber pour me faire tenir le coup  Sourire Sourire Sourire
Journalisée

Chinook
vinnylove
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 8 964


Localisation :
La Dombes, près de Lyon

COW AWARD :
COW GRAPHISTE

COW AWARD :
AMAZING NAMIBIA


« Répondre #7 le: 13 Avril 2007 à 19:15:39 »

Y'en a qui ont de la chance  Clin d'oeil
Moi c'est tous les carnets qui me font tenir  Marteau

Une arrivée pas très enthousiasmante mais un superbe coucher de soleil  Yes
Vite la suite  Sourire
Journalisée

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là - Francis Blanche
gerenuk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 698


Localisation :
Paris


« Répondre #8 le: 13 Avril 2007 à 19:28:38 »

Zanzibar, un nom qui nous a fait tous rêver  Nous y sommes allés en 2002 avec une amie ... et la réalité n'a pas été à la hauteur de ses espérances Indécis

Moi j'ai aimé me perdre dans les rues étroites de Stonetown, voir les Dhows se balancer sur la mer ou respirer à plein poumons les odeurs d"épices;


Beaux couchers de soleil Zabrinouk
Journalisée

Christine
vinnylove
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 8 964


Localisation :
La Dombes, près de Lyon

COW AWARD :
COW GRAPHISTE

COW AWARD :
AMAZING NAMIBIA


« Répondre #9 le: 13 Avril 2007 à 19:31:11 »

Christine, y'a t'il un endroit en Afrique où tu ne sois pas allée ?  Grimaçant  Grimaçant

Journalisée

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là - Francis Blanche
babelilu
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 350


Localisation :
Là-haut sur la montagne en Suisse


« Répondre #10 le: 15 Avril 2007 à 19:43:57 »

Cool !!! Un récit qui me fait particulièrement rêver car pour moi c'est dans 5 mois !!! Vivement la suite !!!
( Pleurs Pleurs Chinook arrête de frimer d'accord  Heuh?)
Journalisée

La vie est bien trop courte pour s'embêter alors profitez-en à fond !
Marariver
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 493

Localisation :
Chavornay (Suisse romande)

Le coeur plein d'Afrique !

COW AWARD :
SYMPATHIE


« Répondre #11 le: 16 Avril 2007 à 15:14:36 »

Encore un récit de voyage plein de rebondissements ! Merci Zabinouk et je me réjouis déjà de lire la suite ! Superbes couchers de soleil !  J'aime J'aime
Journalisée
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 690


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #12 le: 16 Avril 2007 à 16:01:38 »

Ahhh Zanzibar ! moi aussi j'en ai rêvé et j'avoue avoir été un peu déçue... surtout de l'accueil, on parque les touristes dans un coin de l'île, il n'est pas du tout facile de trouver les transports en commun locaux et les taxis sont hors de prix
mais perso j'ai adoré le jardin aux épices (ça m'a rappelé le Sri Lanka) et la ville de Stone Town a quelque chose ! mais alors je n'ai pas trouvé les gens aimables, surtout envers une femme !!! j'étais pourtant couverte de la tête au pied pour ne pas choquer alors que mon ami se baladait en short en toute tranquilité  Faché bref, ça m'a bien énervé qu'on ne m'adresse pas la parole parce que j'étais une femme (alors que j'étais la seule des 2 à parler anglais  Non) même à l'hôtel, ils ont pris la valise de Gérard et pas la mienne  Heuh? j'ai trouvé ça hallucinant
Au niveau gastronomique, à goûter le jus de canne ! terrible...
J'attends ton carnet avec impatience (pour comparer les expérience  Clin d'oeil
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #13 le: 16 Avril 2007 à 17:30:21 »

Merci de vos commentaires Clin d'oeil ça me fait plaisir de partager cette expérience avec vous.
C'est vrai que question accueil à Stonetown, c'est plutôt moyen, dans les boutiques No,c'est pas franchement sympathique, et même accompagnées d'un guide c'est pas mieux.

Dimanche 26 septembre

Réveillée de bonheur, habitude prise en safari, nous prenons le petit déjeuner dans la cour intérieure de l'hôtel, nous avons rendez vous à 9h avec le guide.
 Je ne me souviens plus de son nom, mais on pourrait l'appeler "d'accord" parce que si il n'as dit ce mot plus de cent fois en trois heures il l'a pas dit une Non.

Une voix monocorde comme c'est pas permis, bon d'accord il parle français correctement, mais au bout de dix minute d'explication je vois bien que ma soeur à largué les amarres dans sa tête, ce qui me laisse seule, en quelque sorte pour essayé d'entretenir un dialogue, en luttant au bout d'un moment contre le sommeil, et au bout d'un moment plus long  encore, contre le fou rire nerveux qui me guette, quand je croise le regard hébété de ma soeur, en entendant le millième d'accord , de la matinée.

Donc en écoutant le guide , nous commençons à nous "perdre" au milieu des ruelles de la ville.
On d'abord commencé par l'église anglicane, située à la place de l'ancien marché aux esclaves.
On descend dans les anciennes geôles ou étaient entassés le "bois d'Ebène".
Je vais par la suite mettre des photos du marché, mais vous ne verrez pas de photos des restes du marché aux esclave, je n'ai pas pu.
Je ne sais pas si je suis particulièrement sensible aux atmosphères des lieux, mais les prières et autres bénédiction de l'église anglicane n'ont pour moi pas réussit à purifier ces lieux des atrocités qui y ont été commise. Je n'avais qu'une envie, fiche le camp de là avant de me mettre à pleurer comme une madeleine.

Par la suite nous gagnons la gare routière de Darajani, d'où partent bus et dala-dala  qui desservent toute l'île.


Puis nous pénétrons dans les allées du marché, qui sont bruyantes, colorées, et parfumées.
Tous les parfums ne sont pas plaisants Roulement d'yeux par exemple la hale aux poissons





pire la hale aux poulet, là nous n'arrivons même pas à en franchir le seuil Choqué Rire

Nous préférons , et de beaucoup les couleurs et les différentes formes des fruits et légumes, l'odeur des épices








Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #14 le: 16 Avril 2007 à 18:25:56 »

 Puis après le marché nous reprenons nos déambulations dans le labyrinthe de ruelles entre ombre fraîche et éblouissement de la lumière.



la droguerie pharmacie



Murs lépreux, moucharabiehs en surplombs





Nous progressons au coeur de la ville où nous allons bientôt découvrir quelques unes de ces merveilleuses portes, qui font la fierté des zanzibarites.
Linteaux arrondis, influence indienne, linteaux rectangulaire avec inscription coranique typiquement zanzibarite.





La visite se poursuit, mosquées sans minaret, église catholique, temple hindou, aperçue sur les classes d'une école coranique, sur celle du temple hindoue. Toutes les religions semblent se côtoyer.

Nous regagnons le bord de mer au niveau des jardins de Forodhani pour visiter la Maison des Merveilles du sultan  Bargash, (c'est pas dans celle là qu'il gardait ses 99 concubines)  ce fut la première maison à avoir l'électricité à Zanzibar et la première à avoir un ascenseur en Afrique de l'Est.
Nous nous monterons les trois étages à pied pour avoir un aperçus de la ville depuis la terrasse.


Les jardins de Forodhani




Le vieux fort arabe

Bon là je sais que l'on est pas loin de l'hôtel Clin d'oeil on va donc bientôt avoir finit la scéance d'hypnose, après bien sur visité le fort arabe.... et bien non  Triste après le fort nous enchainons sur un autre coin de la ville près du bord de mer ou il y a plein de merveilleuses vieilles portes, il n'est pas encore midi, mais je repère un petit resto italien pour après la fin du calvaire, ça yest on en voit le bout je reconnais la ruelle de l'hôtel.
Notre gudie nous raccompagne jusqu'à la reception de l'hôtel, sourire (forcémment hypocrite de notre part, d'accord, et remerciement), nous regagnons notre chambre hésitant à nous laisser tombé de fatigue sur nos lit, et nous nous payons un monstrueux foux rire Grimaçant. J'avais bien deviné Nath a déconecté au bout de 10mn de visite, il me semblais bien que moi seule essayé vaillement de répondre ou de poser des questions.

On se rafraichi un brin puis nous nous décidons pour le resto italien l'Amore Mio, il parait qu'il font les meilleures gelati de toute la ville. La sieste ça sera pour plutard.
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
Pages: [1] 2 3 ... 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.095 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 10 Janvier 2023 à 07:42:02