Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 19:07:19 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 10   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Afrique de l'Ouest à vélo  (Lu 52380 fois)
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« le: 22 Novembre 2006 à 13:37:16 »

Bonjour à tous,

Presque une année après le voyage, je reprends mon carnet de photo et réactive les scan.

Pour la petite histoire, j'ai rejoins un amis parti de Suisse à vélo direction Sénégal en août 2005. Lors d'un premier voyage au Maroc en 2004, j'avais tout juste pu touché au Sahara du côté de Tan Tan. Un petit détail d'essence nous avait empêché d'aller plus loin. Je lui avait proposé de faire le Sahara ensemble, et c'est ainsi que je le retrouve à la sortie de l'avion au soir du 30 novembre 2005.

Au 1re décembre 2005, je débarque à l'aéroport d'Agadir et retrouve Jérôme. Nous préparons mon vélo (remettre les roues, fixer les pédales, selle, refaire les sacoches, etc..). Etant arrivé à minuit, nous prenons la journée suivante pour aller du côté du Souss. Flamant rose, Serin, Aigrettes garzettes cotoient les Rougequeue de Moussier. J'ai plaisir à retrouver ces oiseaux. Un Tarier pâtre et un Pouillot véloce font leur apparition. Nous les retrouverons plus loin.

1.1


1.2


Dans la soirée nous allons manger chez un des gardes du parc national du Souss. Nous mangeons une des meilleures tajines que j'ai pu goûter. Recette simple. On met tout - légumes et poisson - dans la tajine et on laisse cuire une bonne heure..

2 décembre 2005
Nous reprenons la route. Jérôme a déjà quelques milliers de kilomètres dans les pattes, moi je dois encore me tanner les fesses sur ma selle toute neuve. Nous croisons quelques panneaux de signalisation. La route est simple. il n'y en a qu'une

1.3 Jérôme et la route que nous feront ...


1.4 ... et mon vélo, bien chargé


1.5


Premier arrêt à Tiznit. Nous y rencontrons un couple australien que Jérôme a croisé sur les pistes marocaines. Nous feront la route à 4 jusqu'à Saint-Louis du Sénégal. Petite soirée au cinéma marocain, deux films pour le prix d'un dont une production bolywoodienne. Un film en hindi en terre berbère. Toujours marrant.

1.6 La Grande Mosquée de Tiznit


La route continue, nous allons sur Sidi Ifni qui apparait en soirée baignée dans la brume et visons la piste de la Plage blanche longeant la côté atlantique.

1.7


La Plage blanche est connue depuis Saint-Exupéry. Depuis les airs, cette longue étendue de sable blanc est utilisé comme repère par les pilotes de l'aéropostale sur leur route vers Nouadhibou et Dakar. Se poser dans cette zone était un cauchemar. Pas d'eau à l'horizon, et des tribus souvent hostile. Aujourd'hui, des puits sont creusés, et les marocains que nous croisons ont plus tendance à nous inviter boire le thé (heureusement).

Ambiance paysage le long de cette longue bande de sable:

1.8


1.9


1.10


1.11


1.12


1.13


1.14


1.15


Après cette mosquée nous retrouvons le goudrons et filons vers Tan Tan. Nous avons le vent dans le dos, et après 3 jours de piste nous avons l'impression de voler. Tan Tan est - pour moi - la ville aux portes du Sahara occidental. Nous prenons une journée de repos dans la ville. Je trouve un chech - utile dans les tempêtes de sable - faisons les achats de vivre et revois mon vocabulaire berbère. Depuis Sidi Ifni je traîne une tendinite aux deux talons. Un vélo lourd et quelques efforts sur le vélo suffisent quand on n'est pas entraîné. Je trainerai ces douleurs jusqu'à Dakhla.

Tan Tan, c'est aussi le début des contrôle des passeports. Les choses ne sont pas encore reglé entre marocains et sahraoui. Cela nous permet de faire quelques pauses et surout d'apprendre que d'autres cyclistes nous précèdent. Nous nous rencontrerons tous à Nouadhibou.

Suite au prochain épisode - Le Sahara occidental

A+
Manu
Journalisée
dric
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 045


Localisation :
Saint-Etienne

La nature à l'état pur.

COW AWARD :
SAHARA PASSION


WWW
« Répondre #1 le: 22 Novembre 2006 à 14:03:08 »

Impatient de voir la suite.  Yes
Journalisée

L'humanité court trop vite à la recherche d'un monde qu'elle veut sans doute tout meilleur.
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #2 le: 22 Novembre 2006 à 14:09:10 »

superbe la plage blanche et les paysages marocains
Journalisée
vinnylove
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 8 964


Localisation :
La Dombes, près de Lyon

COW AWARD :
COW GRAPHISTE

COW AWARD :
AMAZING NAMIBIA


« Répondre #3 le: 22 Novembre 2006 à 14:10:16 »

Me too !
Une façon originale de voyager pas faîte pour moi mais c'est un autre sujet  Sourire

En attendant de très belles photos, bravo  Yes  J'aime
Journalisée

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là - Francis Blanche
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 690


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #4 le: 22 Novembre 2006 à 16:08:10 »

Ouaich ! faut quand même avoir une condition physique pour faire ça... LA SUITE !!!
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
hyena
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 013



« Répondre #5 le: 22 Novembre 2006 à 17:03:17 »

Ben je veux la suite!!! Non  Grimaçant  Yes
Journalisée
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« Répondre #6 le: 03 Décembre 2006 à 12:11:42 »

Hello,

Merci pour vos commentaire. Je continue puisque ça a l'air de vous plaire  Clin d'oeil J'ai fini mes deux semaines de remplacement ... A nouveau plein de temps pour reprendre mon carnet.

J'avais oublié de préparer une carte du parcours. Voilà qui est chose faite (en espérant que ça fonctionne):
en rouge continu, le parcours fait en vélo, en pointillé, fait en véhicule, allant du pick-up au MS Willis en passant par camion et bus.


A suivre
Manu
Journalisée
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« Répondre #7 le: 03 Décembre 2006 à 13:31:51 »

Ben je veux la suite!!!

Voeux excaucés:
Morceaux choisis du carnet de route:

10.12.2005

Retour aujourd'hui à l'Oued Chebika (j'y suis passé en 2004). On retrouve les dunes, Sterne caspienne, Spatules et limicoles. Quelques photos faites au 300. J'ai vite abandonné une Caugek en pêche pour mon pic-nic. Les achats de provisions de Tan Tan sont emballées dans des journaux et feuilles de cahier. Math arabe pour les cacahouètes et météo saharienne pour le chech.

2.1


Le long de la route nous retrouvons de grandes quantité de criquets pélerins décomposés. Les restes de l'invasion de 2003-2004 n'ont pas encore totalement disparu. Je récupère une aile et on continue.

2.2


Au bivouac des traces nous intriguent. De type Tétras, taille intermédiaire entre Tétras lyre et Grand Tétras, peut-être était-ce une Outarde? Elle hante notre soirée par ces quelques traces.


11.12.2005

Seulement 50 kilomètres pour la journée. Beaucoup de vent. On n'a pas arrêté de bouffer du sable. Longue pause à Sidi Akhfennir. Route dangereuse. A chaque passage de camion, désequilibrage et violent coup de sable dans la figure. Peu agréable. Nous roulons roue dans roue - en convoi - et dès que l'un ralentit, les autres risquent de se planter.

Pas voulu risquer de sortir mon boîtier, j'avais assez de sable dans la figure sans encore risquer d'en avoir sur la pellicule Sourire


13.12.2005

Trop crevé pour écrire la route du 12. Une diahrrée m'a tenu éveillé une bonne partie de la nuit. Route tout de même plus agréable que le jour précédent. Peu de vent, pas de sable, pas trop chaud. Des Bécasseaux sanderling au sommet des falaises - une trentaine - et une cigogne en migration égaient la route.

Bivouac près de la lagune de Khenifiss, nous avions une ligne rose à l'horizon. Les Flamants sont là.

Nous avons rejoint le rivage de l'Atlantique vers Tarfaya, avec quelques épaves échouées sur la plage. Nous en prenons le pretexte pour faire une longue pause. Elle nous requinque.

Nous traversons Tah, village marquant la frontière avec le Sahara occidentale. Le village est bien perdu, mais le monument est neuf et - on dira - bien présent. Nous continuons la route et arrivons à Laayoune, capitale du Sahara occidentale, occupée pacifiquement par le Maroc lors de la marche verte en 1975. Le conflit avec les Sahraoui n'est pas encore reglé et la mission onusienne  est toujours présente dans la ville.

2.3


Une chose frappe à Laayoune, c'est la présence militaire. Nous passons des points de contrôle réguliers depuis Tan Tan, mais nous n'avions pas vu autant de militaires jusque là. La ville est rougâtre, avec les militaires vert et l'ONU blanc. Le mélange des couleurs est intéressant. Le mélange de genre aussi. La présence onusienne est tellement importante que des resto à l'européenne cotoient des échoppes marocaines. Ambiance inhabituelle. Nous allons tout de même faire nos achats au marché locale.

15.12.2006

Arrêt tôt dans l'après-midi, nous avons bien et assez roulé. Nous en profitons pour aller faire une petite balade. L'occasion de sortir le 20mm et de récolter un peu de sable. Nous croisons deux militaires qui semblaient bien heureux d'être planté au milieu du Sahara, sur la côte atlantique, à surveiller des clandestins qui ne viennent pas. La cigarette qui fait rire a dû sévir.  Grimaçant Grimaçant

2.4


2.5



Nuit de pleine lune dans le désert. Ambiance magique et féérique, mais sans trépied....

2.6


2.7



16.12.2005

Bonne journée de vélo, bonne route, agréable à rouler.

Observation d'hirondelle rustique volant vers le nord. On se pose des questions...

Ravitaillement à Boujdour. Ambiance bizarre. Quelque chose cloche dans cette ville. Des cases sont construites en dehors de la cité - formant un bidonville - et semblent surpeuplé. D'un autre côté, des maisons fraîchement construites sont toutes fermées et inhabités. On a une impression de volonté de colonisation par la Maroc. Ils construisent des villages entier restant inhabités, et justifient ensuite la présence de ses villages pour leur compte.

Profité avec Andrew de regarder les prix des Chechs - discrètement - les marocains le payent 30DH, alors qu'ils en demandent 50DH à leah... Va nous falloir marchander ça. C'est aussi la première fois que je reçois un reçu en bonne et due forme au Maroc. Signé et tout et tout...

18.12.2006

Journée du millième kilomètre. Le bilan en reste plutôt positif. Je me suis habitué à ce vélo - et sa selle, j'ai pu arranger les gourdes et grande bouteille dans mes 3 porte-gourdes - me permettant de rouler ave 3.5 litres sur le cadre. Le vélo montre ses faiblesses de fabrication et on fixe et resserre petit à petit. Normal. Mes talons tirent toujours, je trainerai cette tendinite aux deux talons jusqu'à Dakhla. Pas de problème pour mes doigts (qui on pris un mauvais coup de hache un mois avant mon départ, touchant aussi les ligaments...). La tête tourne bien - elle aussi.

Echtoukan. Encore un village perdu, fermé, neuf et artificiel.

22.12.2005

Arrivée à Dakhla, peu de mésaventure ces derniers jours. Nous avons bivouaqué dans des zones très riches en fossile. Première fois que je plante les piqués de ma tente avec des coquillages fossilisés.. quelques beaux paysages, comme toujours.

2.8


2.9


Notre arrivé à Dakhla a été remarqué.  Je discute avec 3 fonctionnaires de la poste. Quand je leur dit que tout le monde nous a vu arriver ils me font remarquer qu'il n'y a rien à faire à Dakhla, alors ils regardent ce qui se passe dans les rues - je cite - : "Ce n'est pas comme au Maroc. Là-bas ils sont mieux organisés". Plus tard, des sahraouis nous affirment leur identité. Nous ne sommes plus au Maroc, et bien au Sahara occidentale.

Ambiance aussi inhabituelle au Maroc, dans la boulangerie devenue notre QG - Petit Déjeuner nous avons droit chaque matin à des séances de drague entre jeunes étudiants, les femmes ne sont pas toutes voilée, juste les cheveux cachés. Innocent en Europe, tellement étonnant - et agréable à voir - au confin du Sahara occidentale.

Nous allons faire un tour au nouveau port de Dakhla. Mesure de sécurité draconienne - nous devons laisser notre passeport en dépot - pour un port pas beaucoup plus grand que celui d'Essaouira. Observation de Courlis corlieu, Chevalier gambette et guignette, Bécasseau variable, Tournepierre, Sterne caspienne, Goélands brun, leucophé, d'Audouin, cendré, Fou de Bassan.

Nous repartons de Dakhla direction frontière mauritannienne. Nous croisons un Balbu mangeant son poisson au milieu des montagnes ensablées. Superbe ambiance. Je craque:

2.10
Journalisée
Simba
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 546


Localisation :
8871 km from South Africa

COW AWARD :
GOLDEN LIGHT ADDICT


« Répondre #8 le: 03 Décembre 2006 à 19:01:39 »

Tout d'abord, moi je dis : chapeau bas mossieur!  Embarrassé
Une bien belle façon de voyager que celle là où chaque km se fait à la sueur de son front et à la force de ses guiboles et de son mental.

Ensuite, la plongée dans une partie de l'Afrique inconnue pour moi et où je décèle à travers tes mots et tes photos... une incroyable richessse qui fait le nord.

Merci, vivement la suite...  Sourire


Journalisée

Point besoin de porter la crinière, pour croquer la latérite afin qu'elle coule dans mes veines.



Si vous appréciez un commentaire constructif sur vos photographies.... Les autres aussi… Merci.
MCO
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 536



« Répondre #9 le: 03 Décembre 2006 à 19:09:55 »

Bravo Manu,

Simba a tellement bien exprimé mon ressenti que je n'ai plus qu'à m'incliner devant ta détermination et la beauté de ton récit

SUPERBE: Quelle expérience WOUAHHHHHH
Journalisée
ZOUZOU
Rhinocéros
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 8

Localisation :
FRANCE


« Répondre #10 le: 04 Décembre 2006 à 17:29:06 »

Coucou Manu.
Ah enfin, j'ai pu voir tes photos! C'aurait été dommage de manquer ça!
J'adore en particulier celle de la plage avec les déferlantes!
Tous les jours en allant bosser je croise une demi-douzaine de cigognes qui s'attardent chez nous alors que c'est si beau là-bas!
Vivement la suite.
Zouzou
Journalisée
dric
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 045


Localisation :
Saint-Etienne

La nature à l'état pur.

COW AWARD :
SAHARA PASSION


WWW
« Répondre #11 le: 04 Décembre 2006 à 17:45:23 »

Superbe récit et qu'il en faut du courage. Je pense que c'était une superbe promenade en vélo !!!  Yes
Journalisée

L'humanité court trop vite à la recherche d'un monde qu'elle veut sans doute tout meilleur.
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« Répondre #12 le: 04 Décembre 2006 à 21:50:51 »

Simba, MCO, Zouzou, dric,

Merci pour ces commentaires, mais vous allez me faire rougir si vous continuez.. Embarrassé Embarrassé

En fait j'ai régulièrement croisé des cyclistes au long de ma route. Aussi bien dans la partie saharienne que sahelienne. Nous étions même 9 cyclistes à discuter au milieu de la route à Nouadhibou.

Encore merci pour ces remarques, ça fait vraiment plaisir à lire.

Bonne soirée
Manu
Journalisée
gerenuk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 698


Localisation :
Paris


« Répondre #13 le: 05 Décembre 2006 à 04:22:39 »

Récit de voyage superbement illustré. Bravo Quand je pense que je ronchonne déjà quand il faut que je porte mon matériel photo pour une marche de quelques kms... Alors un tel périple en vélo.
Journalisée

Christine
eRey
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 132


Localisation :
Chablais - Suisse


« Répondre #14 le: 05 Décembre 2006 à 13:48:07 »

J'ai un doute, la photo représant Sidi Ifni, la Plage blanche, ce sont les paysages qui suivent.

A+
Manu
Journalisée
Pages: [1] 2 3 ... 10   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.098 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 25 Janvier 2023 à 04:14:16