Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
19 Août 2019 à 19:33:06 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Participez à notre concours : La photo du mois
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 10   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le « carnet de la jungle » - Bandhavgarh, Inde, mars 2010  (Lu 32175 fois)
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« le: 18 Mars 2010 à 23:09:54 »

Le « carnet de la jungle »
ou « sur la piste du tigre »

Parc national de Bandhavgarh, Madhya Pradesh
Du 27/02 au 07/03/2010

 
Un petit mot de mon ami Michel Bureau à propos du tigre et de l’Inde en guise d’introduction :
"Pays de lumière et de senteurs, l'Inde est l'un des derniers territoires où l'on peut encore observer le tigre dans son habitat naturel. Seigneurs des forêts, le tigre  est le plus gros félins de la planète ; prédateur hors pair, il est capable d'attraper tout type de gibier. Bon nageur et adapté au milieu aquatique, il chassera occasionnellement tortues, poissons, crustacés et crocodiles immatures. Sa masse l'oblige à consommer une nourriture riche et adaptée. Ses proies sont prélevées principalement dans le cheptel de cervidés, pour un besoin journalier de 9 kg . Dans la première partie du xxème siècle, victime d'une importante pression de chasse, sa densité n'a fait que décroître pour atteindre un niveau critique dans les années 60. Toute méthode de chasse étant prohibée, il n'en reste pas moins victime du braconnage attisé par une forte demande de produits dérivés dans le sud asiatique. Une rencontre unique ! "

Après un vol de jour pour Delhi (et une très courte nuit), c’est au bout de 2h d’avion  jusqu’à Jabalpur, puis de 4h et demi de route, que Stéphane et moi sommes enfin arrivés aux abords du parc de Bandhavgarh en pleine fête d’Holi. C’est la fête des couleurs, les indiens se saoulent abondamment, tout peut dégénérer très vite. C’est la raison pour laquelle le lundi après midi, le gouvernement du MP décidera de fermer le parc.

Nous y avons passé 5 jours et demi et avons donc fait 10 safaris : 8 en jeep (pour nous deux seulement ! Cool) et 2 à dos d’éléphant (mes jambes lacérées se souviendront longtemps des bambous…) ce qui nous a permis une rencontre émouvante et prolongée avec trois frères et sœurs tigres de 9 mois environ. J'aime

Le rythme des journées a toujours été le même, à savoir un lever aux aurores (à 5h30) pour un départ à 6h de façon à être à la gate (5mn du lodge) dans les premiers, pour se voir attribuer les « meilleures pistes ». Entendez celles où les opportunités de croiser « le tigre » sont les  meilleures. Le parc ouvre à 6h30 à cette période de l’année.

J’en profite pour dire que notre adorable chauffeur Vinod super débrouillard, peu bavard et efficace nous a superbement guidés pendant toute la semaine. Yes Yes

Fin du drive du matin vers 10h30, et retour au lodge pour un petit déj copieux et une sieste irrésistible. Vers 13 h, re-repas (au bout du 2ème jour nous y avons renoncé, le petit déj étant largement suffisant) suivi d’un départ pour le parc vers 14h30.
Retour le soir à 18h, pour un dîner vers 20h.

Ce carnet ne sera pas un récit au jour le jour, mais plutôt des impressions illustrées de nos plus beaux clichés pour partager avec vous cette découverte d’une nature indienne que je ne connaissais pas. J’ai eu la chance de parcourir il y a longtemps, le Cachemire, le Laddakh, le Rajasthan, le Kerala, Pondichéry, Bénarès et Kajuraho, mais point de réserves naturelles…

J’avais très envie de rencontrer le plus grand des félins. Objectif Nature proposait un « voyage à deux à Bandhavgarh » à un prix plus que raisonnable, Stéphane voulait repartir en Inde, la formule me plaisait bien. Pas envie de déplacements qui sont très longs dans ce très grand pays pour un voyage éclair.

J’ai été totalement conquise et je nourris l’espoir qui n’est plus un secret, d’y retourner…  J'aime J'aime


Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #1 le: 18 Mars 2010 à 23:20:33 »

Quelques informations sur le parc

Située dans l’état indien central du Madhya Pradesh, Bandhavgarh était autrefois une réserve de chasse du Maharajah de Rewa. Déclarée parc national dans les années soixante, c’est en 1980 que sa surface fut étendue à 448 km2 en y ajoutant des zones forestières périphériques (nommées « buffer »). Elle devint « Tiger Reserve » en 1993 et participe au projet « Project Tiger ».

Blottie contre les pittoresques monts Vindhya et Satpura, Bandhavgarh renferme des vestiges historiques dont un fort vieux de 2 000 ans et une statue de Vishnu du 10e siècle qui fait l’objet de pélerinages.

Ses paysages sont spectaculaires et constitués de forêts tropicales et de grands bois, de monts rocheux escarpés et de plaines herbeuses en contrebas. La jungle très dense d’arbres de Sal combinée aux herbages font de Bandhavgarh un lieu assez hors du commun.

Bandhavgarh enregistre l’une des plus fortes densités de tigres du sous-continent. Son terrain vallonné ouvert comporte de nombreuses grandes prairies qui offrent de bonnes possibilités de l’observer. C’est cette densité de population de grands fauves qui a rendu Bandhavgarh célèbre dans le monde entier. Les tigres ont toujours erré librement dans cette région, mais la chasse intensive avait dramatiquement fait chuter leur population (le Maharajah Venkat Raman Singh a tué 111 tigres, en 1914). De nombreux efforts ont été fournis pour protéger la faune sauvage, sans altérer la beauté naturelle du parc. Le braconnage a presque complètement disparu, en grande partie grâce aux associations qui oeuvrent sur le terrain. Celles-ci remboursent les pertes de bétail dues aux attaques de félins, équipent les gardes, collectent des renseignements sur les trafics et aident localement les populations humaines dans leurs dures conditions de vie.

Le parc abrite également une grande diversité de mammifères  parmi lesquels le gaur, ou bison indien, le sambar, le chital, le nilgaut, le cochon sauvage, les singes langur et rhésus, le chacal, l'ours lippu, les mangoustes, les hyènes, le chat sauvage, le léopard, le dhole (chien sauvage). Le parc national abrite environ 200 espèces d'oiseaux.
Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #2 le: 18 Mars 2010 à 23:24:28 »

Pour commencer quelques paysages du parc

Les montagnes et les grandes plaines

1.


2.


3. Sur la piste B

Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #3 le: 18 Mars 2010 à 23:26:00 »

4. Sur la piste B (2)


5. Et coule une petite rivière...

Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #4 le: 18 Mars 2010 à 23:29:40 »

Un matin sur la piste

6.


7.


8. Un mahout et sa monture
Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #5 le: 18 Mars 2010 à 23:37:23 »

Les grands bois

9.


Ces forêts de sal sont envahies d'arbres étrangleurs impressionnants et dessinant des formes incroyables

10.


11. L'étrangleur (à gauche) et sa victime (à droite)


Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #6 le: 18 Mars 2010 à 23:38:12 »

12.


13. Autre spécimen


14.


A suivre...
Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
DIDS971
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 537


Localisation :
Le Beausset (VAR)

COW AWARD :
COLORS OF BIRD


WWW
« Répondre #7 le: 19 Mars 2010 à 03:22:02 »

Houla, houla, dans la jeep ou à dos d'éléphant, j'embarque.
Des tigres, des tigres J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime J'aime
Journalisée
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 323


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #8 le: 19 Mars 2010 à 07:36:18 »

Qui c'est qui parlait de donner envie aux autres? Clin d'oeil

Allez moi aussi j'embarque Sourire
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
conca
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 609


Localisation :
Paris

COW AWARD :
NAMIBIA LANDSCAPE



« Répondre #9 le: 19 Mars 2010 à 08:21:13 »

Merci a vous deux, une semaine pour voir les tigres c'est donc possible !

merci encore pour la qualité du récit, c'est parfait comme ca !
Journalisée
Shikra
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 698


Localisation :
Woluwe-Saint-Pierre, Belgique

COW AWARD :
TIGERS IN DANGER


WWW
« Répondre #10 le: 19 Mars 2010 à 08:56:40 »

Super  Yes  Yes  Yes
Et tu as vu les petits en plus  J'aime
Journalisée

When people ask me, "How did you get interested in animals?"
I reply, "How on Earth did you lose your interest in animals?"
Sir David Attenborough
mondoro
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 733


Localisation :
creteil

COW AWARD :
CHEETAH CROSSING


« Répondre #11 le: 19 Mars 2010 à 09:03:18 »

Belle et interessante introduction.
En dehors du tigre l'inventaire faunistique est impressionnant. On ne peut qu'attendre la suite avec impatience !
Journalisée
Ombrette
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 829


Localisation :
Loin, trop loin de l'Afrique

COW AWARD :
LEOGIRL


WWW
« Répondre #12 le: 19 Mars 2010 à 10:51:01 »

Merci a vous deux, une semaine pour voir les tigres c'est donc possible !

Oui c'est possible, nous avons eu la chance de rencontrer 12 individus différents et certains plusieurs fois !  Tire la langue

Super  Yes  Yes  Yes
Et tu as vu les petits en plus  J'aime

Petits, petits, à 9 mois ils sont déjà très impressionnants !

Merci à tous pour votre passage.

Ombrette  Clin d'oeil
Journalisée

"Si les grands animaux disparaissent, l'homme mourra certainement d'une grande solitude de l'esprit"
Chef Seattle des Nez Percé, 1884

http://www.agnesescriva.com
daktari
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 441


Localisation :
baie de somme

7D - 350D / 100-400 canon / 100 macro canon

COW AWARD :
NEW PICTURE


WWW
« Répondre #13 le: 19 Mars 2010 à 11:14:57 »

Je suis du voyage  J'aime
Journalisée
dric
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 048


Localisation :
Saint-Etienne

La nature à l'état pur.

COW AWARD :
SAHARA PASSION


WWW
« Répondre #14 le: 19 Mars 2010 à 11:35:42 »

Très beau début, on attend la suite.  Clin d'oeil
Journalisée

L'humanité court trop vite à la recherche d'un monde qu'elle veut sans doute tout meilleur.
Pages: [1] 2 3 ... 10   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2019 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.086 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 17 Juillet 2019 à 22:09:20