Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 19:41:24 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la galerie critique photo
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Namibie avril 2009  (Lu 15727 fois)
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« le: 03 Décembre 2009 à 12:05:08 »

Je passe mon temps à lire vos carnets de voyage alors cette fois je me lance pour partager avec vous notre 3° voyage en Namibie, en avril 2009.

Départ de Francfort le vendredi 3 avril. Cette fois nous ne partirons pas que nous 4, un couple d’ami est tombé sous le charme des photos de nos 2 précédents voyages. Pour leur faire découvrir ce pays nous envisageons de passer à certains endroits que nous avons déjà visités ( désert du Namib, Rockarch, Spitzkoppe, Warmquelle, Purros) et explorer d’autres ( Hartmann valley, Khumib river, Hoarusib river…) Je n'ai réservé que le camp de Sossusvlei et 2 nuits au Grootberg lodge, ainsi nous pourrons prendre tout le temps que nous désirons aux endroits qui nous plaisent.
Vol sans histoire et arrivée à Windhoek le samedi matin. Le temps de prendre les 4X4, d’aller faire le plein de nourriture et de boissons et nous partons vers midi en direction de Sossusvlei par la Spreethoogste pass , petit stress en prenant la piste car il y a 15 jours encore elle était impraticable à cause des fortes pluies du mois précédent. Heureusement la piste est dégagée, il y a juste quelques passages un peu caillouteux et quelques gués à franchir. En fin d’après-midi, nous arrivons au camp de Sossuvlei, juste le temps de monter les tentes, aller se baigner et le soleil se couche.
1. camp de Sossusvlei
2.
3.Vue du camp
4.
Journalisée
daktari
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 441


Localisation :
baie de somme

7D - 350D / 100-400 canon / 100 macro canon

COW AWARD :
NEW PICTURE


WWW
« Répondre #1 le: 03 Décembre 2009 à 13:11:10 »

hé bien!! j 'embarque  Sourire
Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #2 le: 04 Décembre 2009 à 10:27:08 »


Courte nuit car nous voulons être dans les premiers pour passer la porte. Arrivé à celle-ci , il y a 3 véhicule devant nous et nous attendons l’ouverture, en vain car personne ne nous avait dit que la Namibie changeait d’heure cette nuit-là, donc ouverture retardée d’une heure. Et dire que l’on aurait pu dormir une heure de plus.
On enfile les 45 kms pour arriver au pied de la dune 45. Nous nous pressons de l’escalader avant que le soleil ne se lève. Je continue sur le fil de l’arète de la dune le plus loin possible puis je m’installe pour prendre des photos. Je ne suis pas tout seul, un criquet est posé sur le fil de l’arète pour profiter des premiers rayons de soleil.
Nous continuons jusqu’au bout de la vallée de Sossusvlei et promenade dans la deadvlei sous un soleil de plomb. Endroit toujours aussi magique et cette année sous un soleil de plomb.
Puis nous rebroussons chemin pour camper à Solitaire, campement bien sympa, d’ailleurs.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.Dead vlei
13.
14.

Journalisée
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #3 le: 04 Décembre 2009 à 11:05:14 »

J'ai embarqué aussi, continue Yes Yes
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
Mintou
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 4 600


Localisation :
BXL

COW AWARD :
ATMOSPHERE


WWW
« Répondre #4 le: 04 Décembre 2009 à 12:13:16 »

J'embarque aussi, je suis curieuse de voir les paysages namibiens à une autre saison et puis mais je l'ai déjà dit  Embarrassé j'ADORE le namib J'aime J'aime

sympa le criquet (5) et les lézards (9 et10)... ils étaient trop rapides pour moi ...je n'ai que du sable sur ma photo Pleurs (enfin ce sable à une tellement belle couleur... Tire la langue)
Journalisée

vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #5 le: 05 Décembre 2009 à 09:27:52 »

Le lendemain nous commençons notre remontée vers le nord, traversée du canyon de la Kuiseb river puis nous quittons la piste qui conduit vers la côte pour remonter jusqu’à Rockarch, un endroit très isolé à 50 kms à l’est de Landscape of the Moon, on y avait déjà bivouaqué l’année précédente et on voulait absolument y revenir pour la beauté du paysage avec ses rochers sculptés par l’érosion et son isolement peut-être du à la difficulté de la piste qui y conduit. En 2 ans nous n’avons jamais croisé personne. Avant la tombée de la nuit nous allons jusqu’au bout de la piste pour explorer le canyon qui se trouve au bout.
14.
15.
16.
17.
18.Armoured ground cricket
Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #6 le: 05 Décembre 2009 à 10:11:12 »

Le lendemain nous continuons notre progression vers le nord, direction les décors fabuleux du Spitzkoppe. Les rochers sont truffés de Damans et d’une autre sorte de rongeurs que je n’ai pas identifiés. J’adore cet endroit pour ses reliefs qui semblent irréels sous la lumière du soir, on croirait un décor de cinéma. La communauté qui vit à l’entrée du camp a de gros problèmes d’eau pour le moment. La nappe phréatique est descendue trop bas et l’eau des puits est saumâtre et impropre à la consommation. Ils doivent attendre que des camions citernes leur amènent de l’eau toutes les semaines..
19
20.
21.
22.
23.Damans en plein travail
24. Au repos
25.
26.
27.
Journalisée
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #7 le: 05 Décembre 2009 à 10:23:38 »

Belle mise à jour, certaines formations rocheuses, me rappelle fortement l'Australie J'aime J'aime

En 25 j'ai du mal a estimer la taille, plus petit ou même taille que le daman?

Et je crois  une première sur COW, l'accouplement des Damans Grimaçant Grimaçant,
 CA change des maintenant trop commun accouplement de lions et léos Grimaçant Grimaçant je crois que je vais me faire lyncher Rire Rire
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
Gaston
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 813


Localisation :
Belgique

COW AWARD :
ANECDOTES AFRICAINES


« Répondre #8 le: 05 Décembre 2009 à 11:17:07 »

Paysages fabuleux .On comprend que l'on puisse tomber amoureux d'un tel pays.
Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #9 le: 05 Décembre 2009 à 13:14:12 »

En 25, il a la taille d'un rat. Je crois que c'est un whistling rat mais je ne suis pas sûr et je n'ai pas la dénomination en français.

Journalisée
zabinouk
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 318


Localisation :
Châtel-ST- Denis- Suisse

COW AWARD :
ZABIA ET SKENIA


« Répondre #10 le: 05 Décembre 2009 à 13:35:09 »

Rat siffleur Clin d'oeil peut être de Brandt, je n'ai pas mon livre d'identification que j'ai prété
Journalisée

"La vie de safari a quelque chose qui vous fait oublier tous les chagrins de la vie et vous donne 24h sur 24, l'impression de boire du champagne.
On est pénétré de la reconnaissance la plus profonde pour le fait de vivre"
 K. Blixen
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #11 le: 06 Décembre 2009 à 21:46:16 »

Le matin nous reprenons la piste direction Uis. Un peu avant la traversée de l’Omaruru river, un camion venant en sens inverse s’arrête à notre hauteur et nous signale que le passage de la rivière est impossible trop de cailloux suite aux fortes pluies des mois précédents. Étant donné que si ce passage est impossible cela va entraîner un détour de plusieurs heures, je me décide d’aller quand même jeter un coup d’œil par moi-même. Nous approchons du lit de la rivière et c’est vrai qu’il y a pas mal de coulées de caillasses sur la piste mais cela passe. Arrivés sur la rive de la rivière nous arrivons derrière un camion à l’arrêt. Le chauffeur m’explique qu’il hésite à traverser car il est chargé et que le lit de la rivière est très sableux et il a peur de s’ensabler. Nous y allons à pied pour voir, mais avec un 4X4 cela passera sans problème. ON prévient le chauffeur que l’on va traverser et qu’arrivé de l’autre côté, on attendra pour voir s’il passe. Sinon on l’aidera, j’avais acheté pour ce voyage une sangle élastique pour tirer plus facilement un véhicule ensablé. Nous  traversons  sans problème sous les encouragements des 4 personnes qui accompagnent le camion. Le camion essaie de traverser, mais au bout de 30 mêtres s’immobilise, bien ensablé. Pendant ce temps un autre 4x4 arrive et l’on décide d’utiliser le leur pour tracter le camion ce qui me rassure car j’ai un peu peur de flinguer mon embrayage. Le camion est chargé de sacs de farine de maïs pour de l’aide alimentaire d’urgence, nous décidons d’en décharger un certain nombre pour alléger le train arrière du camion. Finalement au bout d’une demi-heure nous arrivons à faire traverser le camion, il ne reste plus qu’aux jeunes qui accompagnent le chauffeur à aller rechercher les sacs de farine et les recharger dans le camion. Nous leur laissons des bidons d’eau et nous continuons notre chemin jusqu’à Uis où nous faisons le plein de nourriture, de boisson et de carburant notamment tous les jerrycans. Sorti de Uis nous prenons la direction de Twijfelfontein. Quelques kms après le village nous quittons la piste principale et prenons des pistes secondaires pour descendre sur l’Ugab river, la piste que nous empruntons est à peine tracée cachée par les hautes herbes qui ont poussé pendant la saison des pluies. À un endroit près du lit de la rivière, je ne trouve pas de traces, je tourne en rond et finalement je retrouve une trace qui me ramène à travers un petit village que nous traversons. À la sortie de celui-ci nous croisons deux écoliers de retour de l’école, situé à une heure de marche de là, nous leur donnons des cahiers et des bics. Nous arrivons ensuite dans le lit de la rivière. Nous nous y arrêtons à l’ombre d’un arbre et je pars à la recherche de traces d’éléphant, il y a 2 ans dans la même zone nous y avions trouvé une petite troupe de 8 éléphants, mais aujourd’hui aucune trace n’est visible. Pause déjeuner puis nous sortons du lit de la rivière. Quelque kms plus loin, le talkie grésille, et Thierry me signale qu’il vient de perdre 2 jerrycans. Demi-tour et nous récupérons les 2 bidons, je les avais mal fixé sur le toit.
La piste continue dans le paysage caractéristique du Damaraland avec ses petites collines de rochers aux arêtes arrondies par l’érosion. Au bord de la route une personne nous fait signe pour nous arrêter, son camion transportant des bonbonnes de gaz est en panne d’essence à 20 kms de là, nous transvasons 5 litres d’essence dans une bouteille vide d’eau et nous lui donnons 5 litres d’eau et de quoi manger, il n’a plus rien mangé ni bu depuis le matin. Heureusement un 4X4 arrive dans l’autre sens et l’embarque pour le ramener à son camion.

Notre destination pour ce soir c’est le camp Xaragu près de Twijfelfontein. Camp sympathique isolé dans un petit vallon reculé, déjà visité il y a 2 ans.
Nous y constatons que nos bidons tombés fuient. On vide une partie de leur contenu dans le réservoir et puis nous les emballons dans des sacs-poubelles en espérant que le reste ne coulera pas.
28.
29.
30.
31.
32.

Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #12 le: 07 Décembre 2009 à 13:04:08 »

Le lendemain nous suivons le lit de l’Huab River, je suis un peu inquiet car l’année passée à la même époque, je suis resté bloqué sur une trace balayée par un torrent provisoire pendant la saison des pluies et la piste était recouverte de cailloux de plus en plus gros au fur et à mesure de notre avancée. Finalement j’avais réussi à faire demi-tour et trouvé une autre trace qui évitait ce champ de caillasses épouvantables. Cette année nous voulons progresser plus vers l’ouest avant de remonter vers le nord vers un petit village, Fonteine farm. Finalement tout ce passe bien malgré des passages très rocheux et toujours ces paysages somptueux.On retourne sur la piste principale, après quelques kms près de Bergsig,   j’aperçois au loin un grand troupeau d’éléphants. Nous nous arrêtons au bord de la piste. Ils sont très loin et l’on dénombre beaucoup de femelles avec leur petits. Il y a juste un mâle tout près que nous pouvons approcher sans trop de difficultés car nous sommes au-dessus d’un talus.

Halte sur le temps de midi au lodge de Palmwag. Là je constate que les bidons sur l’autre 4X4 ont coulé, je suis donc obligé de nettoyer tous les écoulements sur le toit et sur la porte arrière pour éviter qu’il n’y ait de l’essence ou du diesel qui pénètre dans le coffre.
Ensuite remontée vers le nord, sur la piste principale, nous pouvons constater les dégâts causés par les grosses pluies de la saison qui vient de se terminer, il y a encore des écoulements d’eau à certains endroits et à d’autres la piste est creusée par de grosses ravines à contourner.
Nous arrivons au camp de Warmquelle vers 16h00, peu de place libre car beaucoup de sud-africain sont en vacances. Un des 4X4 restera d’ailleurs dans le lit de la rivière pour la nuit.
Endroit toujours aussi sympa avec la petite cascade.
33.
34.
35.
36.
37.
38.
39.
40.
41.
42.
43.
44.
Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #13 le: 08 Décembre 2009 à 10:18:45 »

Le lendemain départ vers le nord, un peu avant Sesfontein la piste est complètement ravagée par les pluies, un passage a été dégagé sur le côté pour permettre le passage. Cela me tracasse pour la suite car j’ai peur que les pistes et lits de rivière empruntés soient trop endommagés. Nous verrons bien. On refait le plein une dernière fois à la pompe du Fort, en espérant que l’on aura assez de carburant malgré les 2 jerrycans endommagés.

Nous prenons la piste qui se dirige vers Purros puis après une trentaine de Kms nous quittons la piste pour pénétrer dans le lit de la rivière Ganamub. Nous espérons y trouver des éléphants ou des lions du désert qui circule parfois dans ce secteur. La piste n’est pas trop difficile parfois du sable profond, mais cela passe assez facilement, peu d’animaux visibles par contre.
45. La sortie du camp de Warmquelle
46.La piste en direction de Purros
47.Dans le lit de la Ganamub river

Nous arrivons à proximité de l’endroit nommé Die Poort où la Ganamub river rejoint l’Hoanib river. Je décide de passer sur le côté de Die Poort car je crains que le passage étroit ne soit encore en eau comme l’année passée. Et puis nous nous retrouvons dans l’Hoanib, nous rencontrons quelques springboks, pas mal d’oryx et beaucoup de girafes dont des toutes jeunes, nous nous approchons doucement pour ne pas les effrayer et les observer le plus longtemps possible. Mais pas d’éléphants ni de lions.

48.
49.

51.
52. un hippocampe du désert
53.
Journalisée
vdmmic
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57

Localisation :
Vosges


« Répondre #14 le: 08 Décembre 2009 à 10:28:29 »

Arrivée à Amspoort non loin de la zone interdite de la Skeleton coast. Là nous sortons du lit de la rivière par une pente toujours aussi abrupte sous une petite tempête de sable ? nous avions envisagé de bivouaquer à cet endroit mais vu le vent et comme nous sommes plus tôt que prévu nous décidons de continuer vers le nord le long de la zone interdite. Je suis surpris par le peu de végétation le long de cette piste qui relie l’Hoanib river à l’Hoarusib river, l’année précédente à la même époque tout était vert avec des herbes hautes et peuplé de troupeaux très denses de Springboks et d’oryx et là le désert, malgré les pluies importantes de la saison des pluies. Mais apparemment d’un endroit à l’autre les pluies ne sont pas régulières. Je voulais remonter le canyon de l’hoarusib jusqu’à Purros, mais finalement je bifurque quelque kms avant le lit de la rivière pour prendre une petite piste très caillouteuse  qui arrive près de Purros par une petite vallée encaissée. On se presse de traverser le village pour se rendre au camp vu l’heure tardive.
Ce camp est un petit paradis au milieu de ce désert.
54. Amspoort. A cet endroit la rivière a accumulé des couches de sédiments sur une hauteur de plus de 2 mètres. 
55.
56.
57.
58.
59.
60. coucher de soleil à Purros
61.
62. un visiteur dans le camp
Journalisée
Pages: [1] 2 3 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.106 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 10 Janvier 2023 à 05:58:55