Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 19:28:54 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Photographe COW de l'année 2014 : Amarula
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un petit périple en Ouganda  (Lu 12570 fois)
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« le: 18 Août 2006 à 10:27:20 »

Cela faisait longtemps que j'avais une enorme envie d'aller en Ouganda mais à chaque fois je m'etais arreter pres de la frontiere dans l'Ouest du Kenya,soit pres du lac Victoria (Nyanza) ou non loin des contreforts du Mont Elgon (commun au deux pays Kenya/Tanzanie).
Cette fois ci c'est decidé...On me rassure à Nairobi ,"pas de probleme,tu prends le visa à la frontiere avec 30 Dollars et suite à l'instauration de la communaute Est Africaine,tu n'as pas besoin de visa de retour pour rerentrer au kenya"....
Bon bah parfait,allons y...
On achete les tickets de bus nairobi/kampala (1430 KSH par billet)ma femme et moi pour le lendemain et on est pret à partir.
Depart 7 Heures par les bus Akamba (reliant aussi Arusha,Dar es Salaam et Mwanza ).
Deux asiatiques dans le bus plus une Europeenne,on voit que contrairement aux bus pour la Tanzanie que l'Ouganda reste une destination encore discrete au niveau tourisme.
Beau trajet en passant par Nakuru (petita arret pipi) puis la beaute des paysages Kalenjin (region de Kericho)couvert de collines à thé et enfin Kisumu avec une grosse pause dejeuner.
Le temps d'admirer un autochtone se regaler d'une perche du nil (ou d'un tilapia) devorer en deux temps trois mouvements et on repart.
Beaux paysages de l'Ouest Kenyan avec de gros rochers en gres.
Petits villages traversés Luanda,r'gangala,premiers boda boda (velos ou motos taxis).Bizarement un coin du Kenya assez meconnu mais tellement attachant.
Busia la frontiere apparait...Etant d'un naturel plutot "stressman" je commence à me dire,"vais je passer","vont ils me demander mon carnet de vaccination que je n'ais pas"...
Bah non,on me fait un beau sourire,je donne trente dollars ,on voit mon passeport français et on me dit meme "bonjour,comment allez vous (in french)"?...Plutot sympa.

Maintenant je suis en ouganda...
On traverse Busia.Petite ville frontaliere.J'apperçois de nouvelles pubs de bieres (plus de Tusker mais des Nile special ou des Bell lager).
N'ayant pas de carte,j'ignore encore combien de temps il reste à parcourir avant Kampala (surtout qu'il est deja pas loin de 5 heures pm).
Petite campagne sage puis un panneau Jinja.
Je me rappelle une emission sur les sources du Nil et me rememore le nom de Jinja associé aux "explorateurs" Burton et speke.
Eh oui,jinja ce sont les sources du Nil.
En fait c'est pas vraiment les sources mais l'endroit ou le Nil quitte son reservoir du lac Victoria pour devenir un fleuve.
On passe devant c'est beau mais curieusement (peut etre est ce du à la fascination que le nom de Nil provoque) je m'attendais à plus grandiose qu'un fleuve ensseré entre deux parois de beton ,usine d'electricite(j'ai cru voir Belgolaise comme nom de compagnie) et une enorme brasserie (Nile Breweries).
Je vois un panneau avec Budagali falls mais on continu sur Kampala...

Maintenant il fait nuit et la fatigue aidant ils nous tardent d'arriver à Kampala(d'ailleurs est ce loin encore?).
Traversée d'une belle partie de foret (ne me demander pas le nom) et puis des petites villes.Des collines de thé et des champs de cannes à sucre.
Enfin Kampala dans le noir (coupure de courant).
Pas de zonz industrielle important comme à Nairobi mais des faubourgs plein de petits commerces,le tout à la lampe à petrole.
Un gros stade moderne (Mandela stadium) puis arret au depot Akamba.
Comme c'est l'Afrique on rushe pour sortir du bus (bah oui il faut etre rapide pour les taxis et recupere sa valise dans la soute).
Ni ma femme,ni moi ne connaissont rien de rien à la ville.On a juste le nom d'un hotel ,"hotel Astoria" ou de nombreux Kenyans descendent en allant à kampala acheter des marchandises (les vetements y etant bien moins cher qu'au Kenya).
Heureusement le taximan est sympa(on s'apercevra que la plupart des Ougandais le sont)  et connait bien.On peut d'ailleurs se rendre compte que Kampala centre n'est pas tres grand (une fois qu'on memorise Jinja Road comme axe central).
Dand le noir (relatif car de nombreux magasins disposent de generateurs),il nous amene à l'hotel en cinq minutes.
First night in Kampala in the full darkness and it is 11 pm....

A suivre....
Journalisée
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #1 le: 18 Août 2006 à 10:31:35 »

Petite erreur le Mont Elgon est commun au Kenya et à l'Ouganda... Sourire
Journalisée
ridfa
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 775


Localisation :
Val-de-Marne


WWW
« Répondre #2 le: 18 Août 2006 à 11:24:46 »

Une destination qui me taraude depuis fort longtemps, notamment en raison de la présence du "Bec en Sabot" dans les parties humides de ce pays et bien entendu de nos cousins, les Gorilles. Aussi, j'attends avec impatience la suite de votre périple, Kiserian.
Journalisée
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #3 le: 18 Août 2006 à 11:28:31 »

Comme Ridfa, j'attends la suite avec impatience car les gorilles nous font tous rêver.
Journalisée
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #4 le: 18 Août 2006 à 12:10:17 »


Arrivée à l'hotel.
On descend du taxi dans le noir (avec des gros sacs) et voila qu'on suit notre taximan dans une ruelle pas du tout eclairée.
Il me rassure et me dit que l'entrée de l'hotel est la .
Effectivement on voit une entrée genre tunnel sous autoroutes avec marquée "Hotel Astoria".
On grimpe trois etages dans la penombre (en fait un certain nombre d'hotels sont en hauteur et les etages en contrebas sont occuper par de nombreuses petites echoppes).
A la reception on demande une chambre,pas de probleme une est libre.Au meme etage sur le coté il y a un bar disco car je croise quelques "creatures" vetues de petites minijupes..bon ça va etre chaud l'hotel et puis on aura de l'animation.
Vivement une bonne douche.On quitte notre taximan qui nous a escorté jusqu'a la(franchement sympa mais peut etre attendait il qu'il n'y ait pas de chambres pour nous conduire ailleurs)
Ma femme demande en swahili (peu d'Ougandais parlent swahili à Kampala,c'est soit Anglais,soit Luganda)au receptionniste si il y a de l'eau chaude...mais oui..
La chambre pas mal pour 30000 UG SH (1200 KSH soit 14 Euros à peu pres),sans fioriture ,un immense lit genre kingsize bed,petite télé,fenetre avec barreau donnant sur Owino market et la gare de taxis brousses (on est dans le quartier central commercant).
L'electricite revient..Bon la douche...Bah finalement pas d'eau..Juste deux enormes jerrycans d'eau à utiliser..zut,scandale..finalement trop crever pour raler, on dort vaguement lavé à l'eau du jerrycan.

Reveil le matin dans le brouhaha de la rue en contrebas (joli point de vue sur les collines de Kampala),un temple hindou ou sikh,une grosse eglise et une enorme mosquée,egalite pour tous.....
On descend raler (comme meme) et demander si il y aura de l'eau.On nous jure que oui que c'est la ville,la compagnie qui...
On se lavera plus tard donc.
Pas de restaurant à l'hotel.
On sort et on nous indique un petit resto local pour le breakfast dans la ruelle en face.
La encore on monte trois etages et on trouve le resto avec sa tele à clips US tonitruante (France musique ou Radio classique inconnu).
A part du matoke (banane) à manger(si vous n'aimez pas les bananes n'allez pas en Ouganda,quoique les grands hotels ont certainement des menus plus internationaux)  et des haricots...c'est bien roots mais bon le serveur est super gentil et nous indique comment aller au palais du Kabaka et ou aller au marché pour les vetements (ma femme bonne kikuyu c'est à dire "assez" meme "franchement" commercante dans l'ame entend bien revenir à Nairobi avec plusieurs sacs de vetements à revendre comme le font beaucoup de Kenyans).

En contre bas de l'hotel il y a la gare de taxi brousses.C'est simple on demande les gens renseignent sur le taxi brousse à prendre.
Le palais du Kabaka etant un peu eloigné on en a pour un quart d'heure de trajet.
C'est quoi le Kabaka?...C'est en fait le roi du Buganda qui est un veritable roi et le Buganda est le principal royaume d'Ouganda (reconnu par le pays).
Le Kabaka jouit de certains pouvoirs ainsi que le royaume du Buganda (petit parlement,autonomie sur certains aspects politiques).Ils ont meme un site internet (buganda.com?).
Il y a quatre royaumes independants en Ouganda (tous Bantous),le Buganda,le Busoga,l'Ankole et le Toro (à verifier).Le Baganda est l'epine dorsale de l'Ouganda (Idi amin dada n'aimait pas trop les baganda à priori).
En fait à Kasubi(nom de l'endroit) ce sont les tombes royales avec l'ancien palais traditionnel .
Enorme hutte en paille avec gardien en uniforme (jaune canari).
Obligation pour les femmes de revetir un pagne(heureusement pas les hommes).On visite (vite fait),c'est pas tres grand de toute façon.
On sort( ça tombe bien il y a un marchand de glaces juste à la sortie).
On revient à l'hotel et miracle ,l'eau est la......
Sinon à Kampala pour manger on nous indique le restaurant du "Tourist hotel" (ancien hotel Speke) qui a des plats corrects (pas de matoke par contre... qu'elle deception) et de la bonne cuisine indienne vegetarienne (je pouvais pas rever mieux).
Le tourist hotel est plus frequenté par des occidentaux,cela se voit des le resto mais aussi en voyant le tarif des chambres.

à plus
Journalisée
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #5 le: 18 Août 2006 à 12:40:31 »

Très amusant ton récit.
Journalisée
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #6 le: 18 Août 2006 à 13:03:08 »

En fait pour une premiere impression d'Ouganda,je dirais que le pays semble tres vert (cela evoque plus l'Afrique centrale)avec de beaux restes de forets (alors qu'au Kenya à part quelques reliquats tel que kakamega forest dans l'Ouest , n'gong forest à Nairobi ou les Mau escarpments).
Des villages plus traditionnels aussi (mais est ce un bien quand on sait qu'a l'instar de tout etre humain les Africains aimeraient souvent une maison plus moderne avec electricité et plus de confort).
Kampala est plus humaine que Nairobi et est beaucoup plus sure (je pense qu'il faut neanmoins faire attention).
Pas mal de quartiers comme des petits villages (cela me rappelait le Togo Lomé ou encore Accra).
Des commerces aux mains des Indo Pakistanais (un peu comme au kenya d'ailleurs),sinon beaucoup de chinois (pas mal de restos chinois) survie d'une cooperation avec la Chine.
Curieusement Kampala n'est pas au bord du lac Victoria(il y a bien port Bell) et il faut aller à Entebbe(+ ou - 40 kms) pour se baigner ou le contempler .
Et puis des bananes,des bananes(des camions de bananes)...
Un detail ,la religion est partout presente,des clips de musique religieuse sans arret (que ce soit en mode reggae,musique trad,musique zairoise)...Franchement le Gospel à la fin...
l'Ouganda à ete christianisé assez tot(voir l'histoire des martyrs d'Ouganda canonisés par le pape) et La foi y est veritablement vivante avec une bonne minorite musulmane (Arabes et Britanniques se sont livrés au siecle derniers à une petite gueguerre de vitesse pour les conversions).
Journalisée
seezzer
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 444


Localisation :
Woluwe-Saint-Pierre

Mordu de nature et de photo


« Répondre #7 le: 18 Août 2006 à 14:06:22 »

J'ai plusieurs fois souri à la lecture de ton récit, vivement la suite.
Journalisée

Eos 5D, 20D & des objectifs qui vont avec...
Chinook
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 452


Localisation :
Périgord

COW AWARD :
BEL AFRICA


WWW
« Répondre #8 le: 19 Août 2006 à 11:18:32 »

Kiserian, quel bonheur de te lire !  Sourire

Comme tous, j'attends la suite avec délectation et je ne te le cahe pas une certaine impatience , voire même une impatience certaine  Marteau

Dire que dans deux bonnes semaines ...j'y serai  Sourire Sourire ..;et je viendrai vous raconter les gorilles et puis tout le reste et j'espère bien que cela vous donnera l'envie d'y aller ....encore un peu plus
Journalisée

Chinook
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #9 le: 21 Août 2006 à 10:40:19 »

Aujourd'hui nous allons à Entebbe.Il parait meme qu'on peut s'y baigner.En fait Entebbe est à 42 km de Kampala.
On prend donc un matatu (est ce le nom en Ouganda de ces taxis brousses?).Comme d'habitude on à les places du devant (avec le chauffeur).C'est bizarre car au Kenya on se bat pour ces places.En fait je realise que n'ayant pas de ceintures de securité obligatoire comme au Kenya,on doit moins aimer etre devant...
Comme l'attente dure un peu(il faut que le vehicule soit plein)on achete le journal (le monitor je crois) et on y apprends en premiere page l'arrestation d'un dénommé "Pelican" cannibale de son etat.
"Pelican" lors de son arrestation donne certains precisions sur le gout de la viande humaine ,3 jours cela à le gout du boeuf,5 jours du poulet...(je suis content d'etre vegetarien...)
Il semble ("Pelican" est de Kampala) qu'une croyance locale court que l'antropophagie amenerait richesse et gloire...
Voila une nouvelle interessante.
On part pour Entebbe.Beaux paysages,voie rapide.
Pas mal de "beach resorts" sur le chemin,comme il ya beaucoup d'iles pour les week ends cela doit etre reposant...
...Zut crevaison, on s'arrete.
En moins de cinq minutes un autre matatu nous reprend et toujours à l'avant (à croire qu'on se bat en Ouganda pour ne pas etre devant) on arrive à Entebbe.
N'ayant aucun guide, ni precisions,on demande à des "boda boada" (motos taxis) ce qu'il y a à voir(enfin comment aller à la playa..).
On nous dit d'aller au jardin botanique et apres 5 minutes de motos on y arrivent.
C'est beau et il y a parait il des singes (pas des gorilles).C'est vrai qu'on entend des cris de singes (enfin je crois etant du Val de Marne je ne suis pas tres specialiste du cri de singe),à moins que ce soit une bande son...
Finalement le lac est la.Endroit calme et semblant de plage.Quelques pecheurs à l'epervier sont presents mais nous fichent une paix royale.
Je leur demande (je suis tres prudent)si on peut se baigner et si c'est sur qu'il n'y a ni hippos ,ni crocos...Affirmatif...
Neanmoins bien qu'ayant envie de baignade,je ne sais pas pourquoi(enfin si) ,je ne fais que retrousser mon pantalon pour y aller.
Je me dis qu'on ne sait jamais un crocodile oublié qui pourrait me croquer une jambe ou autre chose ou un hyppo solitaire.
J'imagine les titres de la presse locale demain "Un m'zungu croqué par un crocodile"..
Petite ballade apres sur la plage (il y a à coté un superbe hotel innauguré parait il par Georges bush) quand tout à coup je m'enfonce jusqu'au genoux dans une sorte de vase.
Je panique et je pense que je suis tombé dans une gros caca d'hippopotame (a "big kiboko shit")...
En fait non c'est juste de le boue mais je suis obligé de me mettre dans le lac pour m'y laver (chaussures comprises).
J'ai mis 2 heures à me secher sur un banc (en plus le coin est rempli de safari ants).
Des touristes Indiens arrivent et j'espere (bah oui) que les deux mamies Indiennes en sari vont aussi tomber dans le meme piege que moi..Pas de chance,non (cela aurait ete super de les entendre crier Grimaçant).
On rentre donc à Kampala avec les chaussures pour moi faisant flop flop....

Le jour suivant etant un Dimanche,c'est le jour de la "corvée spirituelle".
Ma femme etant tres catholique,il n'est pas question d'aller en Ouganda sans aller au "martyrs shrine of Uganda".
De toute façon il pleut des cordes.
Le site est un peu loin de Kampala et toujours en taxi brousse (encore devant c'est une habitude) on nous indique l'endroit et une  basilique.
En fait pour les chretiens d'Afrique de l'est le site est tres important.
Ces premiers convertis furent massacrés par le kabaka de l'epoque pour ne pas avoir renier leur foi (en gros).
Decoupage à la hache ou à la machette puis bucher(brulés vif) furent leur sort.
Pas mal de chretiens furent massacrés à diverses endroits mais c'est au "martyrs shrine" qu'a eu lieu le plus gros massacres et 22 (ou 23) furent cannonisés par l'Eglise(bien qu'Anglicans et non Catholiques).
Deux papes s'y sont rendus en visite depuis.
Pas de chance on s'arrete à la basilique Catholique mais c'est plus loin(pourtant il y a avait une panneau geant realiste sur le suplice).
Belle messe(c'est à dire en musique)comme on sait les faire en Afrique (je me suis prudemment en bermuda comme cela je sais que ma femme n'osera pas me demander de rentrer dans l'eglise),c'est vrai que tout le monde est bien elegant.
Petit taxi et c'est au seminaire Anglican plus loin qu'est le "martyrs shrine".En fait on a reconstituél la hutte du bourreau(maison traditionnelle Baganda) du siecle dernier avec des mannequins en bois grandeur nature roulés dans des feuilles de bananier.
Un peu bizarre comme endroit mais c'est rellement un lieu tres tres important pour les chretiens d'Afrique de l'Est(quand on sait le poids de l'Eglise en Afrique).
Journalisée
Simba
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 546


Localisation :
8871 km from South Africa

COW AWARD :
GOLDEN LIGHT ADDICT


« Répondre #10 le: 21 Août 2006 à 17:13:09 »

Quel régal de te lire ...une approche délicieuse.
Rires  Rire à la lecture de :"Un m'zungu croqué par un crocodile"..& "big kiboko shit" "flop flop" et la startégie du short.

On y apprend beaucoup (lieux, culture etc ...) et on souri aux anecdotes, bien africaines (Jerrycan d'eau, Ah souvenirs souvenirs  Souriant...)

Mais aussi, toute la dimension culturelle et religieuse.

Vivement la suite ...



J'espère que Pelican n'a pas des dissidents  Triste ...Je tiens à retrouver Chinook en octobre, moa!
Journalisée

Point besoin de porter la crinière, pour croquer la latérite afin qu'elle coule dans mes veines.



Si vous appréciez un commentaire constructif sur vos photographies.... Les autres aussi… Merci.
Chinook
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 452


Localisation :
Périgord

COW AWARD :
BEL AFRICA


WWW
« Répondre #11 le: 22 Août 2006 à 09:43:31 »

Excellent ... Grimaçant
Peut-être essaierai-je la baignade dans le lac Victoria  Clin d'oeil.;quoi qu'il semble que le lac Bunyonyi soit plus agréable

Si je ne reviens pas cela te confirmera qu'il y avait  bien un crocodile égaré !  Pleurs
Journalisée

Chinook
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #12 le: 23 Août 2006 à 10:37:31 »

Suite et fin

Aujourd'hui nous irons à M'bale.Pourqu'oi M'bale?..Deja parceque j'aime bien le nom et de surcroit m'bale est en quelque sorte la "capitale Ougandaise" du Mont elgon.
Il y a longtemps que cette montagne (quatrieme d'Afrique comme meme) me fascine. On y trouve des elephants de forets,une montagne vide de touristes contrairement au kilimandjaro ou encore au mont Kenya.
Pokots,Luyhas et autres ethnies sont installés tout autours (avec plein de conflits liés au vol de betails,"sport local" ou les pokots semblent les rois en passant gentiment la frontiere selon leurs interets.
On y trouve aussi les seuls juifs d'Ouganda les Abayuyadas qui sont en fait des Ougandais convertis au Judaisme traditionnel au siecle dernier (ils ont souffert sous la dictature d'Idi Amin Dada) sous l'impulsion de leur chef qui defiant les Anglais et leurs missionnaires à decreter que seul l'ancien testament etait valable.
Encore une fois à l'avant du taxi brousse nous quittons Kampala direction Jinja.
On connait deja la route (Kampala/Nairobi highway).
Arrivé à Jinja puis bifurcation et panneau pour M'bale ...encore plus de 100 kilometres sur une route defoncée.
En fait il faut presque 4 heures pour aller à M'bale et c'est vrai l'aller retour dans la journée  fait beaucoup (cela nous apprendra à ne pas avoir ni guides,ni cartes...).En fait apres Jinja la route suit quasi à l'horizontale la frontiere Kenyane....
Jolies villages traditionnels (en fait coin assez pauvre avec encore beaucoup de maisons en torchis et toits en makutis).
C'est encore l'ecole en Ouganda et beaucoup d'enfants n'ont qu'un pauvre uniforme et pas de chaussures...
Certains coins sont tres humides et couverts de roseaux .Je m'apercevrai que c'est en fait la fin du lac Kyoga qui "coupe" l'Ouganda en deux.
Beaucoup de rizieres (certainement beaucoup de paludisme aussi).
Arrivée à m'bale.Ou est le mont Elgon?
Comme "d'hab" pour beaucoup de montagnes Africaines il est couvert par la brume et on y appreçoit que les contreforts avec de belles cascades neanmoins.
M'bale petite ville agricole.Une grande rue et deux ,trois rues la coupant.
Beaucoup de magasins de materiels agricoles tenus (comme dans l'Ouest du kenya) par des Indiens.
Malheureusement il pleut.
Refugiés dans un "tawfik hotel" (petit restaurant),on se restaure et j'obtient un grand succés grace à mes tatouages (personne ne semble connaitre en vrai).
Dommage de repartir mais bon le dernier taxi pour Kampala est à 17 heures.
On attend une heure qu'il se remplisse (au Kenya ils seraient partis en ramassant en route).
Un mendiant aveugle vient evidemment me "voir"...Je lui donne 1000 Ush (en plus je suis secretement content d'avoir aider ce vieil homme)...Par la suite j'entends des bruits et je vois que l'aveugle semble voir tres bien et mime un combat de boxe à ces potes rigolards...Bon c'est pas grave et plutot rigolo.
Je me promet de revenir à m'bale une prochaine fois et cette fois de partir dans la montagne.
Arrivée tardive à Kampala avec un chauffeur d'une enorme gentilesse mais completement fou.
Fonçant comme un dingue il "bloque" le vehicule en ayant dereglé le speed regulator system censé ne faire depasser une certaine vitesse.
On manque de tomber en rade en pleine foret (tout sauf la...).
En discutant ils nous apprend qu'on trouverait (mais tres rare) des gorilles dans le massif du Mont Elgon .
Cela me semble improbable mais comme c'est un local pour l'info ,why not?...

Les deux jours suivants seront consacrés au repos (en fait flegme de repartir ailleurs) et de preparer le depart vers Nairobi.
Juste un midi en remontant Jinja Road il y a des coups de feu (les europeens se mettent tous à terre)mais bon c'est comme à Nairobi quand des Forex bureau ou des convoyeurs se font attaquer (toujours le matin ou le midi quand il a du monde et que les voleurs peuvent circuler et se camoufler dans la foule).

Depart le matin tot pour Nairobi.Long trajet.Jinja once more (au revoir le Nil).
Des babouins sur la route apres Jinja et la encore coins plutot deserts (jolis rochers en gré et petite forets).
Cette fois ci on passe non par Busia mais par Malaba car cela permetra de passer par Eldoret que nous ne connaissons pas.
Tororo(la grosse cimenterie d'Ouganda) puis Malaba enfin.
Passage de la frontiere à pied.certains passagers(sans passeports) franchissent la frontiere avant en boda boda(trois Somaliens en fait).
Petit probleme car sitot du coté Kenyan,fouille des bagages et on nous fait tous sortir du bus (bizarre c'est pas trop le genre du Kenya et cela me rapelle les flics et douaniers du Togo qui aiment ce genre de pratique).
En fait les trois Somaliens furent reperés bien avant la frontiere.
Des "flics" Kenyans en civil montent dans le bus et on avance doucement dans Malaba cote Kenya.
Nos trois Somaliens attendaient le bus gentiment à un café.Ne se doutant de rien ils montent et se font menottés direct "Kenya police, you are under arrest".
Je m'appercois que les passagers trouvent cela plutot "sad"(meme si au Kenya les Somaliens ne sont pas en odeur de sainteté).
Bon la prochaine fois ils passeront la frontire de nuit cela sera plus facile.
Comme me dit Esther les Kenyans ont eu de la chance de ne pas avoir eu de guerres et de pas avoir à emigrer.
Long trajet avec passage des villages de l'etnie Teso et les gamins celebrant(visage paint et vetus de kikois) les fetes de circoncisions.Un des plus beau coin du Kenya selon moi.
Bungoma puis enfin Eldoret sous une pluie battante.
On est en pays Kalenjin et on passe avant Eldoret un "Kip Keino college" (le fameux courreur).
Il pleut des trombes d'eau en passant ces hauts plateaux (parmi les coins les plus froids du Kenya).C'est austere mais beau,pas mal de coniferes puis les Mau escarpments.
Arrivée à Nakuru,,Naivasha,Limuru (route en train d'etre refaite et precaire) puis Nairobi (qui semble bien moderne venant d'Ouganda).
l'Ouganda j'y retourne..

ps Desolé pour les Gorilles mais partis à l'aventure (la decision fut prise d'aller en Ouganda alors qu'on etaient à Mombasa)....
Next time ,en plus le rwenzori me plairait bien.
Journalisée
MCO
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 536



« Répondre #13 le: 23 Août 2006 à 11:53:00 »

Kisérian ton récit est un enchantement, déjà que j'avais envie d'y aller mais là.................. Yes merci pour ce partage
Bien à toi
Journalisée
kiserian
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 207


Localisation :
Nogent sur Marne


« Répondre #14 le: 23 Août 2006 à 12:31:11 »

Merci MCO

En fait je n'ai malheureusement fait "qu'effleurer" l'Ouganda. Mais cela faisait nombres d'années que le souhait d'y aller (ne serait ce que pour voir) était là.
La partie ouest du pays doit être somptueuse mais bon il y aura une prochaine fois.
Seul le nord (frontière congo/Sud-Soudan) reste dangereux tant que joseph Kony le chef de la "lord's army church" (guérilla de fous furieux) ne se sera pas rendu.
De plus, l'Ouganda, si la paix s'instaure pour de bon au sud Soudan, (pour l'instant cela tient) jouera un rôle énorme dans cette région d'Afrique.....
'Afrique.....
Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.097 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 21 Novembre 2022 à 09:50:59