Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
23 Août 2019 à 05:30:14 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la galerie critique photo
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Ce que furent les heures sombres de l'apartheid.  (Lu 2256 fois)
lered
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 115


Localisation :
Johannesburg


« le: 30 Mai 2006 à 14:47:57 »

Bonjour,
Je sais bien que ce n'est plus d'actualité, mais ne sachant pas très bien où placer ce fil, je le mets ici, à tout hasard.
Le lien suivant vous mènera sur notre blog où un petit article est consacré à ce que furent les heures sombres de l'apartheid.
Bien à vous !
Journalisée
Simba
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 536


Localisation :
8871 km from South Africa

COW AWARD :
GOLDEN LIGHT ADDICT


« Répondre #1 le: 30 Mai 2006 à 15:31:28 »

Pour poursuivre sur le sujet, je vous conseille le livre :

Le regard de l’antilope.
Mandela, mon prisonnier, mon ami de James Gregory.


James Gregory a grandi dans une ferme africaine et avait un jeune zoulou (Bafana), comme ami.
A l’adolescence, il va de collège en collège et apprend les tristes principes de l’endoctrinement de l’apartheid …

Adulte, devenu jeune gardien de prison, il avait la haine au cœur pour ceux qui n’étaient pas de sa couleur …jusqu’au jour où il est affecté à la prison de Robben Island, pour surveiller les prisonniers politiques.
C’est la qu’il rencontre Nelson Mandela et qu’une longue histoire d’observation mutuelle, de brefs échanges suivis de longues conversations débouchera sur une belle relation de respect, d’amitié et du souhait commun de prôner l’égalité de la couleur de la peau et de voir le continent sud africain autrement qu’en noir et blanc.

De Robben Island à Victor Vester Prison, en passant par Pollsmoor , ces deux hommes ne se quitteront plus.

Le 11.02 1990 (16h15) Nelson Mandela est enfin libre après 27 années de détention.

« Aujourd’hui prennent fin les merveilleuses heures que nous avons passées ensemble pendant ces deux dernières décennies. Mais vous resterez toujours dans mes pensées » - Nelson Mandela à James Gregory, le jour de sa sortie de prison.

"Qui peut me comprendre si, voyant Neslon marcher vers sa liberté, la foule délirante je murmure : Au revoir Bafana " de James Gregory

--------------------------------------------------------------------------------

Si vous ne connaissez pas ce livre, je vous invite à le découvrir ...Les principes mêmes de l'égalité des hommes sont dans ces lignes! 
Journalisée

Point besoin de porter la crinière, pour croquer la latérite afin qu'elle coule dans mes veines.



Si vous appréciez un commentaire constructif sur vos photographies.... Les autres aussi… Merci.
lered
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 115


Localisation :
Johannesburg


« Répondre #2 le: 30 Mai 2006 à 15:46:45 »

Effectivement Simba, ma femme m'a parlé de ce livre. Je devrais m'y mettre...
Quelle belle histoire que celle-là  Sourire
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2019 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.072 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 01 Août 2019 à 08:54:00