Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
07 Août 2020 à 05:39:04 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Encore une très mauvaise nouvelle, concernant les Eléphants ...  (Lu 371 fois)
Puma2A
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 414


« le: 02 Juillet 2020 à 13:12:30 »

A lire extrait des infos d'Orange, relayant une info A.F.P. :

""AFP, publié le jeudi 02 juillet 2020 à 11h32


Au moins 275 éléphants sont morts récemment dans des conditions mystérieuses au Botswana, dans la région du delta de l'Okavango (nord), très prisée des touristes, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

"Nous avons reçu un rapport sur la mort de 356 éléphants dans le nord du delta de l'Okavango, et jusqu'à présent nous avons confirmé la mort de 275 pachydermes", a déclaré à l'AFP le directeur des parcs nationaux et de la faune du Botswana, Cyril Taolo.

"La cause de la mortalité est en train d'être déterminée. Nous avons envoyé des échantillons en Afrique du Sud, au Zimbabwe et au Canada pour des analyses", a-t-il ajouté.

"L'anthrax (ou maladie du charbon) est exclu. On ne soupçonne pas non plus des braconniers puisque les animaux ont été retrouvés avec leurs défenses", a-t-il encore dit.

Selon un rapport de l'organisation non-gouvernementale Elephants sans frontières (EWB) daté du 19 juin 2020 et transmis à la presse mercredi, 356 éléphants ont été retrouvés morts dans le delta de l'Okavango.

On estime que la mort d'environ 70% d'entre eux remonte "à environ un mois, tandis que le décès des 30% restant semble plus récent, entre un jour et deux semaines", selon le directeur de l'ONG Michael Chase, auteur du rapport.

Des éléphants en vie ont été observés très faibles, léthargiques, et certains désorientés et rencontrant des difficultés pour se déplacer, a-t-il précisé, ajoutant que les mâles et les femelles de tous âges semblaient concernés par cette "maladie mystérieuse".
"On a observé un éléphant tournant en rond et incapable de changer de direction en dépit des encouragements des autres membres de la troupe", a-t-il encore dit.

Le ministère du Tourisme avait indiqué fin mai enquêter sur la mort mystérieuse d'une dizaine d'éléphants dans le delta de l'Okavango.

Coincé entre la Zambie, la Namibie et l'Afrique du Sud, le Botswana abrite environ 130.000 éléphants en liberté, soit un tiers de leur population africaine connue.

En 2018, EWB avait créé la polémique en affirmant avoir identifié 90 carcasses de pachydermes, une situation décrite à l'époque par Michael Chase comme le "plus grave épisode de braconnage en Afrique" dont il ait été informé.

Le gouvernement du Botswana avait alors vivement démenti ces chiffres, avançant que l'ONG n'avait en réalité dénombré que 53 carcasses d'éléphants dont la majorité était morte "de cause naturelle ou de conflits entre l'homme et la faune".  ""


 Triste   Triste

...
Journalisée
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 781


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #1 le: 03 Juillet 2020 à 15:29:36 »

Bien triste info en effet. J'en avait entendu parler aussi, c'est assez pénible à entendre.
Reste à souhaiter que ce soit circonscrit, je doute que l'on trouve une cause puis un remède brève échéance.
Journalisée

Papachui
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 515


Localisation :
Arusha Tanzanie


« Répondre #2 le: 06 Juillet 2020 à 14:02:40 »

Le nombre est passer à près de 400 morts et pour l'instant pas de suspicion de braconnage, les dépouilles ont toujours leurs défenses.
Journalisée

In the wild forever
Puma2A
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 414


« Répondre #3 le: 07 Juillet 2020 à 17:10:55 »

...

Et cela continue, mais par les braconniers , au Niger sur des Gazelles .....

Extrait des infos d'Orange d'après une dépêche de l'A.F.P.

AFP, publié le mardi 07 juillet 2020 à 16h32

""Une quarantaine de gazelles dorcas, une espèce en voie de disparition, ont été massacrées par des braconniers dans la réserve naturelle de Termit et Tin Toumma, au Niger, ont annoncé mardi les services de l'Environnement nigériens.

"C'est le pire massacre commis dans la réserve. Avant c'était à petite échelle, une gazelle par-ci, une par-là. Ils ont abattu une quarantaine de gazelles dorcas", a déclaré à l'AFP Mamane Hamidou, le directeur régional de l'Environnement de la région de Zinder (centre-sud du Niger) qui abrite une partie de la réserve, une des plus grandes d'Afrique.

Quatre braconniers, tous des habitants de la zone de la réserve, ont été arrêtés et écroués, les équipes de forestiers ayant été alertées de leur présence par des membres des communautés locales impliquées dans la gestion de la réserve, a expliqué M. Hamidou.

Les carcasses des bêtes ont été saisies lors d'une vaste opération. Les braconniers "ont boucané la viande des gazelles et de la façon dont ils l'ont préparée elle était sûrement destinée à l'exportation", a-t-il observé.

Lundi soir, la télévision publique nigérienne a montré des images du butin saisi, composé de 28 têtes de gazelle, de plusieurs carcasses, d'une importante quantité de viande, ainsi que d'une dizaine de peaux et quatre motos. 

"Je demande à la justice d'appliquer la loi dans toute sa vigueur, on ne doit pas faire de concessions pour ce genre d'actes", a déclaré à la télévision le gouverneur de Zinder, Issa Moussa.

Les braconniers risquent de deux mois à deux ans de prison et jusqu'à un million de francs CFA d'amende (environ 1.500 euros). 

L'élégante gazelle dorcas, à la robe fauve pâle et au ventre blanc et qui vit dans le Sahara, est traquée pour sa viande ou pour être vendue comme animal domestique d'ornementation pour les jardins de villas. A Niamey, une gazelle dorcas peut coûter jusqu'à 600.000 FCFA (plus de 900 euros).

Créée en 2012, Termit et Tin Toumma s'étend dans le nord et le centre du Niger sur 97.000 km2 et abrite de nombreux animaux. En novembre 2018, le Niger a confié la gestion de cette immense réserve pour un mandat de 20 ans à l'ONG française Noé.

Des défenseurs de l'environnement nigériens et internationaux ont dénoncé le déclassement en juin 2019 d'une partie de la réserve au profit d'une firme pétrolière chinoise.

Pays sahélien pauvre, le Niger fait face à des attaques récurrentes de groupes jihadistes à l'Ouest (frontières avec le Mali et Burkina Faso) et à l'Est (Nigeria) qui mobilisent l'essentiel des forces de défense et de sécurité.""


 Triste   Triste   Triste

.....
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.077 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 15 Juillet 2020 à 17:13:14