Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
19 Décembre 2018 à 09:48:12 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Participez à notre concours : La photo du mois
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 2 [3] 4 5 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Désert et colibris de Colombie  (Lu 4085 fois)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 153


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #30 le: 10 Octobre 2018 à 11:19:22 »

Un sacré dépaysement. J'aime bien le cardinal rouge et le caracara.

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 235

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #31 le: 10 Octobre 2018 à 12:03:04 »

Le pic est vraiment superbe et le perroquet n' est pas mal non plus
Je bisse, ce pic est magnifique mais le caracara et les sicales également  J'aime une tres belle moisson d'oiseaux  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 835


Localisation :
BREST


« Répondre #32 le: 10 Octobre 2018 à 14:17:44 »

Superbe série d'oiseaux sud-américains!

Je retiendrais le caracara, l'organiste de Magdalena et le magnifique toui à front d'or en 68 Ko

Belle compo pour la 78 Yes
Journalisée

Steph M.
Castafiores
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 5 231


Localisation :
Nancy


« Répondre #33 le: 10 Octobre 2018 à 17:00:07 »

Je prends le train en marche. Paysages atypiques et bien mis en valeur : bravo M'sieur ! J'aime particulièrement la 23. Le cardinal rouge est tout mimi et le caracara, très coquet, est superbe !
Journalisée
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 104


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #34 le: 11 Octobre 2018 à 11:46:17 »

Rhôôôô...... la série de ouf  Aime

Il faut que je me décide à aller dans ce pays, ce n'est pas la première fois que je vois de telles séries.  Clin d'oeil
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 652


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #35 le: 11 Octobre 2018 à 13:40:35 »

C'est en effet très dépaysant et tu nous offres là de très riche série. Bravo aussi pour la maîtrise de la map dans ces environnements parfois très touffus, on a aussi l'impression qu'il n'y avait pas toujours beaucoup de lumière.

Promis, je n'avais pas encore parcouru ces derniers post avant de faire de la retape pour une destination plus africaine. !!

Musu
Journalisée

chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #36 le: 14 Octobre 2018 à 00:54:01 »

  La troisième partie de ce périple en Colombie va être la plus exotique, la plus sauvage et la plus engagée. En quelques heures de voiture, on passe des 35 degrés humides de la Tierra Caliente au climat de montagne de la Cordillère des Andes, à plus de 3.000 mètres d’altitude. Le choc thermique est terrible  Nous n’avions pas imaginé grelotter comme ça sur l’équateur, surtout la nuit, et les quelques polaires au fond du sac ne suffiront pas vraiment à nous réchauffer, car nous baignons maintenant dans une atmosphère gorgée d’eau (il pleut plusieurs heures par jour), qui renforce l’impression de froid, même si, finalement le thermomètre doit osciller entre +5 au lever du jour et +15 l’après-midi.
  Après un stop à Bogota, nous gagnions donc le parc national de Chingaza (voir carte en début de carnet).

77


   Comme ça, sur la carte, ça n’a l’air de rien. Un « petit » parc comparé aux zones préservées du pays, et à moins de 50 km de la capitale. On se dit qu’on sera là dans une sorte de Pilanesberg sud-américain.
   Sauf que…
  Sauf que la notion de parc national en Colombie n’a rien à voir avec ce que l’on entend par là en Afrique. Ici, c’est la nature que l’on préserve, pas le touriste ! Notre guide, don Gonzalo, nous explique déjà que plus de la moitié des parcs nationaux de Colombie sont totalement fermés au public.
Chingaza est ouvert aux visiteurs. Mais c’est à l’ancienne. Pour monter de Bogota, il nous faudra près de trois heures pour parcourir, sous la pluie et dans la boue, à peine 50 km d’une piste totalement défoncée. Les ornières y sont creusées jour après jour par les camions, qui relient la ville à la centrale électrique sur le barrage et au chantier d’aqueduc qui permet d’alimenter Bogota et ses 7 millions d’habitants en eau pure.
L’hébergement est de fortune. Un grand refuge de plain-pied où vivent les employés du parc, quatre dortoirs avec des lits superposés minuscules, des sanitaires vétustes. Et pendant mon séjour de cinq jours, pas d’électricité quasiment la moitié du temps. Ce qui veut dire un froid glacial dans les chambres, et la vie à la bougie à partir de 17h30 le soir !
Comme le montre le panneau ci-dessus, Chingaza est l’un des sanctuaires sud-américains de l’ours à lunettes, le seul ursidé d’Amérique latine. J’avoue que je rêvais de ramener un reportage sur ce plantigrade, très peu farouche avec l’homme. Mais autant ne pas créer un faux suspens, malgré des recherches intensives, nous ne le verrons pas. Nous nous contenterons de traces, de crottes fraîches et de restes de ses repas.

78

Les crottes

79

Sa plante favorite déchiquetée quelques heures avant notre passage.


L’ours des Andes, qui vit au dessus de 3.000 mètres, fréquente deux biotopes bien différenciés. L’un est le paramo, la lande d’altitude, peuplée de milliers de « frailejones »

80


81


82


Don Gonzalo à la chasse à l’ours à lunettes

83



84



85



86





Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #37 le: 14 Octobre 2018 à 01:10:53 »

Ce n’est pas, à mon goût, un paysage à couper le souffle. Ca ressemble, pour ceux qui connaissent, à l’étage équivalent sur les pentes des monts Kenya ou Kilimandjaro. Un peu monotone. Mais l’impression d’immensité et de solitude y est forte.
L’autre biotope est la forêt pluviale, la bien nommée…
Voici la zone de transition entre le paramo et la jungle

87


Et la forêt telle qu’on la découvre en approche, à pied sous la pluie...

88


89


90


L'humidité favorise la pousse du lichen sur le bois des arbres, ce qui donne ces dentelles blanches du plus bel effet un peu partout dans la forêt


Ici, le barrage de Chingaza, la réserve d’eau douce de Bogota.
91



Et l’entrée dans l’enfer vert, où les sentiers sont parfois aménagés, mais pas toujours. Ne vous y aventurez jamais sans guide, retrouver son chemin dans cet enchevêtrement vert est quasiment impossible…

92


93



Le guide, Don Gonzalo, que l’on voit ici en action, est en fait un agriculteur de la région, qui a passé un diplôme « allégé » pour obtenir sa certification de guide. Il a dépassé les 60 ans, il est né dans cet environnement et semble en connaître tous les secrets. Nous aurons avec lui une excellente relation et ses récits le soir à la bougie nous apprendrons mille choses sur cette jungle impénétrable.

94



95


Ce vert intense est parfois illuminé de quelques touches de couleur :

96



97



98


Ou d’une rencontre inattendue, comme ce colibri surpris furtivement...

99



100



101



A Suivre...
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
Papy_75
Buffle - Big Five
*
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 153


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #38 le: 14 Octobre 2018 à 05:58:48 »

Quelle aventure !

J'aime bien les ambiances en # 80 & # 87.  Yes

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 188


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #39 le: 14 Octobre 2018 à 08:25:00 »



Quel univers !

En effet, heureusement qu' il y a un bon guide !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 104


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #40 le: 14 Octobre 2018 à 16:51:28 »

Ça ressemble aussi à la végétation d'altitude des montagnes du Balé en Ethiopie. Dommage que ta rencontre avec cet ours ne s'est pas faite, j'imagine que c'est une déception. Mais peut être une prochaine fois ? En tout cas tes images de forêts humides sont saisissantes, on se croirait dans le Seigneur des Anneaux  Souriant
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 235

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #41 le: 14 Octobre 2018 à 17:36:13 »

Ça ressemble aussi à la végétation d'altitude des montagnes du Balé en Ethiopie.
Tout a fait, j'allais le dire mais Robert a été plus rapide que moi  Souriant
Ces forets humides sont vraiment incroyables et tes photos rendent bien l'ambiance  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 914


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #42 le: 18 Octobre 2018 à 12:20:28 »

la aussi je rattrape mon retard de lecture... mais que c'est beau cette forêt, cette végétation, ces paysages  Ko Aime et que dire de la diversité des espèces que tu as croisé sur la première partie
ben voilà maintenant j'ai envie d'y aller, une nature préservée même si il n'y a pas le confort ça n'a pas de prix
merci du partage, je n'aurais jamais imaginé que la Colombie pouvait également ressembler à ça
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 835


Localisation :
BREST


« Répondre #43 le: 18 Octobre 2018 à 14:03:59 »

Des paysages de montagnes sous les tropiques très étonnants Yes Yes

J'attend la suite avec sûrement de beaux piafs Clin d'oeil
Journalisée

Steph M.
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 598


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #44 le: 19 Octobre 2018 à 13:18:40 »

Merci de votre passage et de vos commentaires.

Je vous entraîne encore dans l'Enfer vert de la forêt andine, pour quelques dernières randos-photo avant de quitter le parc de Chingaza.

Je ne serais pas venu dans cette zone il y a encore quatre ou cinq ans. Elle était sous le contrôle de la guerilla des FARC, et en tant qu’Européen, j’aurais probablement été « invité » à faire les mêmes ballades mais pieds nus, sous la menace d’une arme, huit heures par jour pour gagner l’un de ces camps de montagne où les otages étaient détenus. 
Le gouvernement et les FARC ont récemment signé un accord de paix, et le risque d’enlèvement a désormais disparu…
Voilà donc où nous avons crapahuté pendant plusieurs jours, sur des sorties de quatre ou cinq heures, et retour au refuge chaque après-midi

102



103



104



Je n’ai pas fait l’effort de chercher les noms des fleurs, mais leur diversité est absolument fabuleuse dans cette jungle, et il serait fastidieux de présenter ici toutes les espèces rencontrées…

105



106



107




Au total, j’aurai passé cinq nuits dans le refuge humide et glacial de Chingaza. Mon épouse a craqué après la deuxième nuit. Un mélange de mal des montagnes et de coup de froid. Elle a embarqué dans l’un des véhicules qui redescendaient sur Bogota.
Je suis donc resté seul dans l’enfer vert avec le guide Gonzalo.
Ici, je vous présente les premières photos que j’ai réalisées en utilisant la technique HDR, découverte en lisant un article de Nat’Images. Ces photos sont le collage de trois photos absolument identiques, mais en bracketing, c’est-à-dire avec 3 réglages d’exposition différents.
Ca permet de récupérer la lumière correcte dans toutes les zones, en évitant les cramés et les noirs. Je ne suis pas sûr de bien maîtriser encore mais voilà ce que ça donne :


108


109



Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
Pages: 1 2 [3] 4 5 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2018 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.082 secondes avec 25 requêtes.

Google a visité cette page 18 Novembre 2018 à 21:54:23