Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
17 Juillet 2019 à 01:44:07 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Participez à notre concours : La photo du mois
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 ... 7 8 [9] 10 11 ... 21   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Premiers pas en Ethiopie - Novembre 2017  (Lu 19885 fois)
jojo
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 125


Localisation :
Chastre, Belgique


« Répondre #120 le: 25 Mars 2018 à 09:40:47 »

Oui mais elle amarante aussi celle des barbicans  Grimaçant
Journalisée

"L’obligation de produire aliène la passion de créer." - Raoul Vaneigem
Puma2A
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 154


« Répondre #121 le: 25 Mars 2018 à 17:05:20 »

Bonjour à toutes et tous,

Que de belles images. J'ai une attirance pour vos images des chutes ! Félicitations.

Puma2A
Journalisée
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 118


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #122 le: 25 Mars 2018 à 18:20:20 »

bravo pour les amarantes... je les ai pas eu  Pleurs

désolée un peu (beaucoup) de texte pour cette suite...

Nous prenons notre petit déjeuner au lodge au bord des chutes puis le check out qui va prendre du temps… Pendant ce temps-là Muriel et Habtamu ont chargé la voiture et nous disons au-revoir à nos hôtes bien gentils et sans doute les plus proches de la nature de tous ceux que nous allons croiser. Le jeune gérant est passionné par les oiseaux et aimerait que les Ethiopiens fassent des efforts pour protéger la faune, je lui dis que grâce à des gens comme lui, les mentalités peuvent changer. Nous prenons la route pour Nazreth, il y a beaucoup de campions et la route est longue. Nous nous arrêtons à la Résidence (l’hôtel de la dame croisée à Addis) il est vide et le majordome nous propose de nous faire visiter le jardin avec la piscine et une superbe vue sur la vallée (apéro sous le patio à l’ombre) puis nous déjeunons « à la française » d’une salade de chèvre chaud (importé de France) arrosée de miel suivi de ravioles… délicieux. Puis le majordome, toujours aussi fier de l’endroit où il travaille, nous proposer de visiter quelques chambres… il est incroyable cet hôtel ! Tout d’abord il est immense, les chambres sont magnifiquement décorées avec des hauteurs sous plafond délirantes… tous les meubles viennent d’Inde ou du Maroc, il y a plein de détails dans la déco, c’est en même temps luxueux et ostentatoire et en même temps classe, les touches sont faites avec goût.
Il nous amène la note (la plus petite jamais imprimée et presque illisible lol) ce n’est pas donné et nous n’avons pas osé dire que nous étions invitées…

Nous repartons et nous nous arrêtons au Sodere Resort où il y a des sources d’eau chaude que Habtamu nous avait proposé… ça ressemble un peu au Center Park local ! Il y  a des centaines de bungalows tout neufs, nous en visitons plusieurs, nous finissons par en choisir un où il n’y a pas de voisin. Nous décidons d’offrir la nuit à notre chauffeur (40€ à 2 ce n’est pas la ruine et nous ne voulons pas qu’il se tape des heures de route pour aller à la ville d’à côté).
Nous enfilons nos maillots de bain et hop direction les sources d’eau chaude !
Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre… juste devant il y a une petite boutique où nous achetons des petites robes d’été colorées puis Habtamu nous achète du savon et des gants de crin… l’aventure peut commencer !

Nous descendons les quelques marches qui sont… comment dire… parsemées de papiers en tous genre (en clair c’est dégueulasse) mais nous ne pouvons pas faire machine arrière. Nous déposons sur le muret nos serviettes, lunettes… puis descendons les dernières marches qui nous mènent à un petit bassin rectangulaire empli d’une eau blanchâtre également parsemée de papiers d’emballage, il y a plein de femmes… il fait chaud… bref un vrai bouillon de culture ! Ne pas se dégonfler, j’arbore un grand sourire, nous sommes les 2 seules blanches bien sûr, je mets un pied dans l’eau (après avoir retiré non sans inquiétude mes tongs) l’eau est littéralement BRULANTE ! Je lance un « oh putain c’est chaud ! » en faisant un saut en arrière et une grimace, toutes les femmes se mettent à rire… bonne entrée en matière la blanche n’aime pas l’eau chaude lol Je fais le pitre, ridicule pour ridicule autant y aller à fond, on dirait un héron je lève les pieds et les ressort de l’eau au bout d’une demi-seconde, l’eau est tellement chaude que je n’arrive pas à tenir. Muriel me rejoint morte de rire et toute aussi ébouillantée que moi.
Maintenant tous les yeux sont rivés vers nous, les femmes solidaires nous aident à entrer et à aller sous les sources qui sortent directement du mur (encore plus chaudes) c’est insoutenable, je ne sais pas comment elles font… nous nous asseyons au milieu d’elles et sortons nos savons de leur emballage (qui va sans doute aller flotter à un moment avec les autres) et entreprenons de nous laver avec le gant de crins puis tentons de nous rincer sous le jet brulant et puissant. Nous rions et partageons un joli moment d’intimité avec toutes ces femmes, c’est bien agréable et inhabituel
Nous rejoignons Habtamu pour un petit apéro puis nous rentrons nous doucher et nous changer pour aller dîner.
Dodo (le lit est bien douillet)
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 118


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #123 le: 25 Mars 2018 à 18:40:47 »

Lundi 27 novembre
Nous avons fait une longue et bonne nuit sans nous réveiller ! Nous nous levons bien reposées
A 7h nous chargeons la voiture et partons avec un guide du Resort en haut voir des chutes mais il n’y a rien à voir (même pas d’oiseaux). Muriel fait une pause lente sur les chutes puis nous repartons.
En route nous nous arrêtons à Dodola pour la pause déjeuner, nous commençons à grimper à + 3000 mètres, le paysage change, c’est très beau, vallonné, vert…
Nous faisons nos premiers arrêts pour distribuer des vêtements à des gens dans le plus grand dénuement, ils sont en haillons et ici la température n’est pas élevée. Nous laissons Habtamu choisir les maisons et organiser la distribution qui se fait plutôt dans le calme. Je n’avais pas le bon objectif, je n’étais pas prête, tout ça s’est fait assez rapidement laissant un sentiment bizarre de mission accomplie et de faire les photos comme une récompense… j’ai du mal !
Je tiens la parka rose que ma collègue m’a donnée, je vois une petite fille sale comme un peigne avec un regard assez vide qui semble à vue de nez être de la bonne taille pour le vêtement bien chaud et quasi neuf que j’ai en main. Je m’approche d’elle et m’accroupis près d’elle pour lui montrer le vêtement. Elle se laisse faire comme une poupée, je lui enfile une manche puis l’autre, je lui souris mais elle me regarde sans me voir, je ferme la fermeture éclair… le vêtement est fait pour elle, il est pile à sa taille, je lui enfile les petits gants cousus au bout des manches et Muriel lui donne un joli bonnet en laine rose assorti. Je dis à Habtamu de lui traduire que c’est pour elle, un cadeau, elle le regarde puis observe sa mère qui lui fait un signe de tête léger comme pour appuyer mes dires. Je crois qu’elle comprend que ce beau manteau est maintenant à elle mais pour autant elle ne me souris pas vraiment, je n’arrive pas à savoir ce qui passe dans la tête de cette enfant. Ses mains sont glacées et je souffle dessus pour les réchauffer à travers les gants. Je finis par la laisser tranquille, presque gênée par son silence.


F50 - Mu a de meilleures photos que moi de cette petite fille, j'étais trop émue... ici Habtamu arrive à la faire sourire plus que moi


F51- les enfants arrivent en courant


perso, le prochain arrêt pour donner des vêtements aura plus de photos... en attendant je laisse Mintou me rejoindre
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 454


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #124 le: 25 Mars 2018 à 19:44:09 »

J'ai visité Sodere lors de mon premier voyage en solo en 2011. C'était bourré de piafs au fond de l'immense parc/friche et sur la colline au dessus. Pas mal de phacochères aussi.... Mais j'avoue que je ne m'étais pas baigné.  Clin d'oeil
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 118


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #125 le: 25 Mars 2018 à 20:29:36 »

on a passé un moment formidable avec toutes ces femmes
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
Mintou
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 4 293


Localisation :
BXL

COW AWARD :
ATMOSPHERE


WWW
« Répondre #126 le: 25 Mars 2018 à 20:54:45 »

Les derniers oiseaux sont des "amarante du sénégal"  Clin d'oeil

Merci je le note  Clin d'oeil

Oui mais elle amarante aussi celle des barbicans  Grimaçant
Excellent  Grimaçant
Journalisée

Mintou
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 4 293


Localisation :
BXL

COW AWARD :
ATMOSPHERE


WWW
« Répondre #127 le: 25 Mars 2018 à 21:05:44 »

Sodere : surement l'étape la plus ... "exotique" du voyage  Grimaçant
M44 la chute


M45


M46 quelques paysages le long de la route, nous sommes en pleine moissons


M47
Journalisée

Mintou
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 4 293


Localisation :
BXL

COW AWARD :
ATMOSPHERE


WWW
« Répondre #128 le: 25 Mars 2018 à 21:09:56 »

M48 les enfants


M49


M50
Journalisée

jojo
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 125


Localisation :
Chastre, Belgique


« Répondre #129 le: 25 Mars 2018 à 22:58:01 »

J'aime beaucoup les photos des personnes.
Pour la M46, récolte du tef?

Très joli carnet de voyage, il faudra que je m'implique plus dans la prose pour les miens (par exemple une prose lente pour les chutes d'eau  Marteau Ko).
Journalisée

"L’obligation de produire aliène la passion de créer." - Raoul Vaneigem
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 562

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #130 le: 26 Mars 2018 à 10:37:52 »

Témoignage intéressant. J'aime bien la M50  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 118


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #131 le: 26 Mars 2018 à 14:02:04 »

Pour la M46, récolte du tef?

tout à fait  Yes

Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 454


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #132 le: 26 Mars 2018 à 16:18:20 »

Ils sont beaux avec leur bonnet tout propre  Sourire
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 118


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #133 le: 26 Mars 2018 à 21:52:45 »

La seconde fois nous serons mieux organisé, j’ai distribué les oranges que j’avais acheté pour mon petit déjeuner, ces enfants ont besoin de vitamines. Habtamu maintient l’ordre et les enfants attendent leur tour sans trop comprendre si c’est déjà Noël ! Seul un petit garçon aura les yeux qui vont s’illuminer à la vue d’un vêtement de pluie fourré rose vif, il tend ses petits bras vers l’objet de son désir, que je lui donne bien sûr. Le vêtement est un peu petit pour lui et Muriel a du mal à fermer la fermeture sur son bidon mais il a l’air tellement heureux que ça nous transporte de joie. La mère nous sourit et nous remercie avec ses mains, le bébé qu’elle porte dans ses bras récupère un joli petit bonnet pour le protéger du froid et elle met le pull de Muriel sur sa tête. Deux jeunes filles reçoivent également des pulls et robes en laine et je leur donne également des petits blocs note et des stylos.
Nous remontons dans la voiture, heureuses d’avoir pu un peu améliorer le sort de ces gens.

F52 - le joli bonnet tout neuf pour le bébé


F53-


F54-


F55


F56


F57-


F58- un petit timide


bon je vous laisse digérer ça... nous avons pris tellement de photos des enfants  Embarrassé


Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 454


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #134 le: 26 Mars 2018 à 23:24:11 »

Bien vu Mesdames.... de vraies "Mère-Noël". Aime
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Pages: 1 ... 7 8 [9] 10 11 ... 21   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2019 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.083 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 26 Octobre 2018 à 04:50:09