Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
29 Septembre 2020 à 18:59:58 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Afrique du Sud 2017 - Zèbres, bonteboks, manchots, fous et cormorans  (Lu 16609 fois)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #60 le: 05 Avril 2017 à 06:58:12 »


Jour 12 – De Hoop NR

06h15. « Piou, piou, piou… ». Voilà l’accueil de quatre francolins « criards » lorsque nous ouvrons la porte du Cottage pour le drive du matin. Pour un peu Madame jouerait à la fermière et irait chercher un seau de grains pour nourrir la basse-cour. Pas de chance, rien de ce genre en magasin.

42. Francolin criard


                 


43. francolin criard


                   


Quelques bandes de nuages dans le ciel. Petite brise. 18°C. Des pintades font un potin d’enfer, couvrant presque le chant harmonieux des autres oiseaux qui saluent le jour naissant depuis un bon moment déjà. Quelques dizaines de mètres parcourus et nous tombons sur un premier lièvre. Mais je ne suis pas assez discret en communiquant avec mon « chauffeur » ; résultat : il détale. Nous roulons au pas. Un peu plus loin, deux autres lièvres s’enfuient à notre approche. Serait-ce le matin des lièvres manqués ?  Heureusement non car, bientôt, à une cinquantaine de mètres, au bord de la piste, un quatrième lièvre est absorbé à se nourrir. Approche silencieuse (le retour d’expérience…) en plusieurs étapes, quelques mètres au pas, puis un arrêt et une photo, quelques mètres au pas, un arrêt, une photo, etc… Mais je ne vous apprends rien. La lumière est diffuse, car quelques nuages masquent le soleil levant, mais c’est plutôt un avantage, car le contrejour violent a été évité. Nous restons un bon moment en sa compagnie. Une des très rares voitures rencontrées depuis notre arrivée attend sagement à distance respectueuse que le shooting soit terminé. Pas trop courant, n’est-ce pas ? Petits signes amicaux échangés lors du dépassement. Les occupants de la voiture se sont manifestement bien amusés du spectacle de la dame au volant et du monsieur installé à l’arrière, bonnet vissé sur la tête, l’œil collé au tromblon.

44. Lièvre des buissons


                   


45. Lièvre des buissons


                   


46. Lièvre des buissons


                   


47. Lièvre des buissons


                   


De l’autre côté de la piste, un peu plus  loin, dans la « mare un peu plus grande », un tadorne à tête grise immature. Retour à la « petite mare » baignée par une belle lumière rasante. Des pintades de Numidie viennent s’abreuver en caquetant à tout va, perturbant bergeronnettes, gravelots à triple collier et tourterelles à collier. Elles seront chassées par un bontebok.

48. Bergeronnette du Cap


                   


49. Gravelot à triple collier


                   


50. Tourterelle à collier


                   


51. Spréo bicolore


                   


De retour au Cottage pour le petit-déjeuner, un francolin criard s’invite à l’intérieur, prêt à prendre sa part de tartines. Un autre s’informe de ce qui pourrait encore traîner du côté du braai. Clic-clac, un portrait serré pour la peine.

52. Francolin criard


                   


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 546


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #61 le: 05 Avril 2017 à 08:07:06 »


Impressionnant le nombre de lièvres que vous avez vus au cours de ce voyage

Le fond d' oreille qui ressort en rouge ( 47 ) est du plus bel effet

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #62 le: 06 Avril 2017 à 17:30:06 »


08h15 – 18°C.  Nous reprenons la piste dans une lumière diffuse due à la présence de quelques nuages. Une ombrette en vol. A la « mare un peu plus grande », revoilà le tadorne. Direction Die Mond. Après les lièvres, ce sont les élands du Cap ce matin : une troupe nombreuse (nous en comptons 22), avec de nombreux jeunes. Des mâles imposants et puissants.

53. Tadorne à tête grise


                   


54. Eland du Cap


                   


55. Eland du Cap


                   


De nombreux bonteboks et quelques zèbres des montagnes occupent le pan avant d’arriver à Die Mond. Le ciel se couvre. Les tadornes s’enfuient bruyamment à notre arrivée. Un ibis sacré, deux échasses blanches, des cormorans et des grèbes, mais souvent trop loin. Nous reprenons notre ballade et tombons bientôt sur une troupe de babouins. L’un d’eux a débusqué un lièvre tapi sous un buisson. Pas rassuré le lièvre. Le babouin s’éloigne, pourchassé par deux hirondelles. Un autre babouin s’intéresse au lièvre, lequel finit par s’enfuir. Pas moyen d’être tranquille. Fin du drive du matin.

56. Babouin chacma


                     


57. La sieste interrompue


                   


58. La sieste interrompue


                   


59. La sieste interrompue


                   


15h40. Les nuages ont disparu. 24°C. Nous tentons une ballade vers Thierhoek par une piste qui nous a été annoncée comme praticable pour notre voiture, bien que ce ne soit pas un 4x4. Mais nous renonçons au bout d’un kilomètre. Retour vers des endroits connus. Soudain, nous apercevons l’arrière-train d’une « bestiole » s’engouffrons dans les buissons au bord de la piste. Allons voir, lentement et … en silence. Quoi ? Un caracal ! Notre premier. Mais pas très coopératif celui-là. Il va se tapir derrière un gros buisson. On ne voit plus qu’un tout petit bout d’oreille. Le temps de mettre jumelles et matos en batterie, et hop, le voilà qui retourne d’où il vient. A vive allure. Nous l’aurons vu…

Après le caracal furtif, c’est au tour des Elands du Cap. Nous en comptons 27 cette fois, dont au moins sept jeunes et un très imposant spécimen dont la bavette descend jusqu’au genoux, mais aucun ne se montrera suffisamment coopératif pour que je puisse le mettre en boîte. Un héron mélanocéphale s’envole, un serpent dans le bec. Au loin, des zèbres de montagne font des cabrioles, cul contre cul. Un autre héron mélanocéphale arpente un taillis. Clic-clac. A la mare « un peu plus grande » un tadorne à tête grise dans de plutôt bonnes conditions d’observation, bien que l’angle de vision soit assez réduit.


60. Tadorne à tête grise


                   


Au bord de la « petite mare » un lièvre, à toucher. Il ne bouge pas lorsqu’une autre voiture le frôle tant il est occupé par son dîner. Puis, une antilope, que nous n’arrivons pas à identifier : greysbok ? Il est temps de préparer le dîner.

61. Lièvre des buissons


                   


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 546


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #63 le: 06 Avril 2017 à 17:53:35 »


Dommage pour le caracal

Y' a des lièvres à la place mais çà le fait pas ...

Enfin, tu l' a vu, c' est déjà bien !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
DIDS971
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 541


Localisation :
Le Beausset (VAR)

COW AWARD :
COLORS OF BIRD


WWW
« Répondre #64 le: 06 Avril 2017 à 19:07:31 »

Je rattrape mon retard Sourire
Très beau le garde-bœufs en 34 dans cette lumière complice Aime
Belles oreilles ce lièvre des buissons Sourire
Journalisée
langanes
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 693


Localisation :
Ile de la Réunion - Océan Indien


WWW
« Répondre #65 le: 07 Avril 2017 à 05:52:50 »

Bien le Caracal!
Journalisée

En photo, pour bien voir il faut fermer l'oeil!!

Mon site web: https://www.pchefson.com
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7 103

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #66 le: 07 Avril 2017 à 09:33:53 »

Eh ben il y a du lièvre ici ! Souriant
J'aime beaucoup les photos de l'Eland du Cap  J'aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
genir
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 262


Localisation :
Castillon en Auge (14)


« Répondre #67 le: 07 Avril 2017 à 17:44:18 »

Dommage pour le Caracal mais tu en auras vu 1 ce n'est pas donné à tout le monde et bravo pour les élands et lièvres Yes
Journalisée
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #68 le: 08 Avril 2017 à 06:48:07 »


Ah oui, le caracal !

A ce sujet, le caracal fait l'objet d'un suivi particulier dans la région du Karoo où il ne se prive pas, avec le chacal à chabraque, d'aller chercher son casse-croûte du côté des moutons, ce qui n'est pas du goût des éleveurs. Voir à ce sujet le reportage fait par Nathalie Houdin et Denis Palanque sur le Karoo Predator Project.

http://www.nathalie-houdin.com/project/au-coeur-du-karoo-predator-project/

https://www.denispalanque.com/news

Le caracal est également présent à Boulders Beach où il s'attaquerait aux manchots où nous avons vu une pancarte signalant une opération (scientifique) de piégeage en cours.

Quant aux lièvres, nous avons été gâté, c'est vrai ! A Karoo NP, nous avons pensé un moment avoir observé un lièvre des bochimans (riverine rabbit) mais cela n'a pas été le cas, une fois les photos étudiées et les recherches sur cette espèce en danger effectuées.

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #69 le: 08 Avril 2017 à 07:05:40 »


Jour 13 – De Hoop NR – Hermanus

06h10. Nous nous préparons à effectuer un court drive avant de quitter De Hoop NR. Le ciel est clair. Température de 16°C. Des francolins se précipitent à notre rencontre lorsque nous sortons du Cottage. Premières rencontres, des autruches : un mâle, deux femelles et trois jeunes en tenue de camouflage, et une pie-grièche fiscal.

62. Autruche


                   


63. Autruche


                   


64. Pie-grièche fiscal


                   


Un lièvre, au loin. Une vingtaine de pintades caquetantes rompent le silence jusqu’alors seulement meublé de chants d’oiseaux plus harmonieux. Nous revoyons furtivement un tadorne, deux vanneaux armés, quelques tourterelles et un héron mélanocéphale. Nous ne tardons pas à prendre notre petit déjeuner et à finir de préparer nos bagages. Il est 08h20 lorsque nous franchissons la Gate pour prendre la gravel road en direction de Bredasdorp. Une « route » au milieu de plaines céréalières où les pick-ups, ou pire les camions, que nous rencontrons soulèvent une poussière du diable, nous obligeant à plusieurs reprises à nous arrêter, la visibilité se rapprochant de zéro.

Entre deux nuages de poussière, nous pouvons cependant observer une buse rounoir perchée sur un piquet de clôture, des troupes d’ibis sacrés d’une vingtaine d’individus environ, malheureusement bien loin de nous, quelques ibis hagedash et enfin, dans un chaume, des grues de paradis.

65. Buse rounoir


                   


66. Grue de paradis


                   


Nous roulons à près de … 60 km/h en dégageant des nuages de poussière quand, soudain, Madame dit : « Là, là, des oiseaux que je ne connais pas ». J’arrête le véhicule et recule prudemment. Lorsque la poussière se dissipe, nous voyons, dans un champ moissonné, un groupe de six vautours du Cap, oiseaux que je ne m’attendais absolument pas à voir là. Ils sont assez loin et nous ne pouvons pas tenter de nous en approcher davantage, ne serait-ce qu'en raison de la présence d’une clôture.

67. Vautour du Cap – 1858-35


                   


Nous repartons. A perte de vue, des champs clôturés, moissonnés – chaumes plus ou moins hauts –, des prairies, où paissent vaches ou moutons. Quelques exploitations agricoles. On se croirait quelque part dans les plaines du Middlewest. Changement de décor lorsque nous prenons le cap vers Hermanus. Dans une petite vallée, des vignes et encore des vignes, bientôt remplacées, lorsque nous nous rapprochons de la côte, par des villas et des appartements de vacances. Nous arrivons à Hermanus à midi et nous mettons en quête d’un hébergement pour la nuit. Nous le trouvons en haut de la falaise surplombant le vieux port, dans un petit quartier de vieilles maisons, guest houses, restaurants, boutiques et curio shops. Ambiance balnéaire, contrastant avec celle des derniers dix jours. Nous ne nous en plaignons pas. Une pluie fine s’invite.

Une partie de l’après-midi est consacrée à la mise à jour des notes, au nettoyage approfondi du matos et à des rangements divers. A 16h45, le soleil revenu, un petit tour au bord des rochers surplombant Gearing’s Point. Des damans se prélassent au soleil. Promenade sur le beau sentier qui longe la mer avant d’aller dîner sous la tonnelle d’un restaurant grec. Un dîner fort agréable. Le retour à la civilisation a du bon. 
 
67. Daman des rochers


                   


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7 103

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #70 le: 08 Avril 2017 à 07:24:13 »

Super l'autruchon et les grues de paradis  J'aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 546


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #71 le: 08 Avril 2017 à 08:11:57 »



Oui, comme Samapi, je trouve l' autruchon extra !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 207


Localisation :
BREST


« Répondre #72 le: 08 Avril 2017 à 21:12:01 »

J'aime beaucoup le lièvre en 47 et l'autruche en 63 Yes Yes Yes.
Et ces fameuses grues de Paradis Aime
Journalisée

Steph M.
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #73 le: 09 Avril 2017 à 06:24:39 »


Jour 14 – Hermanus – Boulders Beach

Grasse matinée, pour une fois. Dix heures passées lorsque nous prenons la route, sous un beau soleil. Direction Betty’s Bay où nous arrivons peu avant midi, avec comme but la colonie de manchots du Cap de Stony Point. La lumière est plutôt dure à cette heure de la journée mais, en arrivant de bonne heure, nous aurions fait face, compte tenu de l’implantation de la colonie, a un fort contrejour. Il vaut mieux privilégier l’après-midi. Cela étant, la présence de guano sur le sol sert de réflecteur naturel. L’accès à la colonie se fait par une passerelle en bois avec garde-fous surplombant celle-ci, une passerelle qui vibre sous le pas des nombreux visiteurs. Ambiance de bord de mer, shorts, sandales ou tongs de rigueur, poussettes d’enfants, ice-creams, selfies (interdits avec les manchots) … « Pas cool », diraient les djeuns ! Mais bon, bien obligés de faire avec. Une heure à observer ces beaux petits « pingouins ».

69. Manchot du Cap


                   


70. Manchot du Cap


                                            


Nous quittons Betty’s Bay en direction de Gordon’s Bay. Nous empruntons une impressionnante route de corniche, très sinueuse, à la recherche d’un endroit agréable pour pique-niquer. Le voilà mais, lorsque j’ouvre la portière, une violente rafale de vent manque de l’arracher et emporte ma casquette. Nous ne la retrouverons pas. Nous quittons cet endroit trop ventilé à notre goût et trouvons rapidement un endroit plus propice pour déjeuner. Nous contournons la ville de Gordon’s Bay et celle de Strand, en passant par des zones industrielles, plus moches et déprimantes les unes que les autres. A Khayelitsha, alors que la température est montée à 33°C, nous longeons un immense township. Quelle misère ! Nous sommes bouleversés.

Peu après Strandfontein, à un endroit dénommé Baden Powell, la route longe une grande plage de sable blanc. Le vent est toujours aussi fort. La mer est démontée. Des pêcheurs avec de grandes cannes. Rencontre inattendue : deux chars à voile, comme sur la côte d’Opale. Au loin, des voiles de kitesurf. Nous traversons Muizenberg – nous apercevons les cabines de plages de toutes les couleurs –, Kalk Bay, Fish Hoek et Simon’s Town avant d’arriver à Boulders Beach où nous passerons deux nuits. Dîner en terrasse, face à la mer, bien emmitouflés, car le vent s’est à peine calmé. Le soleil s’est couché depuis un moment. Des manchots arrivent à la nage, puis se promènent sur la plage avant d’emprunter, en sautant marche par marche, l’escalier qui mène au restaurant et aux rochers avoisinants. Un beau spectacle.


Jour 15 – Boulders Beach

Le vent s’est déchaîné toute la nuit, nous rappelons la pièce « Les naufragés du Fol espoir », superbement mise en scène par Ariane Mnouchkine. Il est encore bien présent ce matin, lorsque nous partons en excursion pour Cape Point. Beaucoup de cyclistes ce dimanche matin sur la route qui conduit jusqu’au Table Mountain National Park. Nous prenons le funiculaire pour accéder au plus près du phare. Nous sommes pratiquement seuls en ce début de matinée mais, lorsque nous redescendons, les premiers groupes de touristes montent à l’assaut. Courage, fuyons ! Nous achetons des cartes de postales et … une casquette pour remplacer celle emportée par le grand vent de l’histoire. 

 11h00. Cap de Bonne Espérance (d’abord Cap des Tempêtes). Ouh là là. Le parking est archi complet. Que de monde ! Tous ces gens qui se prennent en photo devant la pancarte « Cape of Good Hope ». L’acropole d’Athènes au mois d’août. Nous nous éloignons rapidement, à la recherche d’un peu de tranquillité et sortons les jumelles pour explorer les alentours. Des cormorans et des sternes sur des rochers où les vagues viennent se briser. Mais pas vraiment accessibles. Plus près de nous, un héron mélanocéphale arpente les dunes en quête de son déjeuner. Nous suivons longuement ses déplacements.

71. Héron mélanocéphale


                   


72. Héron mélanocéphale


                   


Retour à Boulders Beach, à l’heure du déjeuner. La plage est noire de monde en ce dimanche. Nous déjeunons en terrasse, rafraîchis par une petite brise bien agréable, avant d’entamer une sieste bienvenue.


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 909


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #74 le: 10 Avril 2017 à 06:30:52 »


A 16h30, nous partons à pied pour nous rendre à la colonie de manchots du Cap. Comme à Betty’s Bay, l’accès se fait par une passerelle en bois, aboutissant ici jusqu’à une plateforme surplombant une superbe plage, éclairée comme je l’avais prévu. Mais, là aussi, ambiance de fête foraine : bandes bruyantes d’ados en goguette, bambins indisciplinés et braillards, mangeurs d’ice-cream, poussettes, etc… Nous aurions dû nous munir d’un casque antibruit. Côté communion avec la nature, il faudra repasser. Bref, malgré quelques agacements, nous prenons beaucoup de plaisir à observer ces oiseaux.

73. Manchot du Cap


                   


74. Manchot du Cap


                   
              

75. Manchot du Cap


                   


76. Manchot du Cap


                   


77. Manchot du Cap


                                            


78. Manchot du Cap


                                            


79. Manchot du Cap


                                            


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.138 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 24 Août 2020 à 08:43:35