Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
22 Juin 2017 à 14:09:54 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez La Galerie des membres : Olivier Delaere (acinonyx)
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Afrique du Sud 2017 - Zèbres, bonteboks, manchots, fous et cormorans  (Lu 2478 fois)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 868


Localisation :
Strasbourg


« le: 25 Mars 2017 à 17:46:05 »


PROLOGUE                  

Papy et Madame sont de retour en Afrique du Sud en ce début du mois de janvier 2017. De retour en Afrique près de deux ans après le dernier voyage dans la région, qui avait permis d’explorer la partie sud du Parc Kruger. Comme le temps passe…
(Cf. http://www.colorsofwildlife.net/forum/index.php/topic,20875.0.html).

Au programme cette fois, un périple qui nous a conduit, au départ de Jo’Bourg, à Karoo National Park, Bontebok National Park, De Hoop Nature Reserve, Table Mountain National Park, Cape Town et enfin Lambert’s Bay. Un programme assez varié, qui nous a permis de découvrir, dans ce vaste pays, des paysages différents de ceux que nous connaissions et d’y faire de nouvelles rencontres. Zèbres des montages, bonteboks, manchots, fous et cormorans, nous arrivons.


Jour 1 – « Vas-y Indi »

Nous voilà enfin arrivés à Jo’Bourg O.R. Tambo après une longue nuit passée en vol dans un avion plein comme un œuf et, comme nous n’avons plus vingt ans, ni même quarante, ni même soixante, ni même … , bon je m’arrête là, nos vieilles douleurs n’ont pas manqué de se rappeler à notre bon souvenir. Passons.

Nous récupérons nos bagages, changeons de l’argent, achetons des cartes de téléphone prépayées, puis cassons une petite croûte. Trois heures après l’atterrissage, nous prenons enfin place dans la voiture. Contact. Pas de temps à perdre. Nous quittons vite l’aéroport. En avant pour de nouvelles aventures. Et, comme d’habitude, nous crions en chœur au moment où la voiture démarre : « Vas-y Indi ! ».

Nous roulons vers Kroonstad, où nous avons prévu de nous arrêter pour la nuit. Nous y arrivons vers 18h00, pas loin de trente heures après avoir quitté Strasbourg, son froid vif et sa pollution, pour l’aéroport Charles-de-Gaulle, où nous nous sommes morfondus plusieurs heures durant avant de pouvoir embarquer. Nous dînons rapidement, avant de tomber dans les bras de Morphée.


Jour 2 – Kroonstad – Colesberg

09h00. Nous sommes sur la route, en direction de Colesberg, à 450 kilomètres de Kroonstad, notre prochaine étape. La route est bonne mais, par moments, il y a beaucoup de monde se dirigeant vers le Nord, souvent à vive allure. Pas évident, lorsque la route à quatre voies fait place à une route à deux voies. Très nombreux contrôles radar, effectués généralement par deux gendarmes assis, à l’ombre, sur un petit pliant. Nous arrivons à Colesberg en début d’après-midi. Nous faisons une bonne sieste, suivie de quelques courses. Puis, direction le pub et le restaurant de la Horse and Mill Guest House où nous avons établi nos pénates pour la nuit. Ambiance chaleureuse dans ce pub, un ancien relais de poste. Pour un peu, on se croirait quelque part en Ecosse.

Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 640

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #1 le: 26 Mars 2017 à 09:01:54 »

Top! On va suivre ce voyage avec intérêt  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 421


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #2 le: 26 Mars 2017 à 09:02:39 »

J'attends que la voiture démarre  Clin d'oeil
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 750


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #3 le: 26 Mars 2017 à 09:43:09 »



Je monte à l' arrière : ouvre l' œil, Papy, sur cette route !


Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 868


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #4 le: 26 Mars 2017 à 11:06:07 »

C'est parti.

Il y a pas mal de piafs. Merci de corriger mes erreurs d'identification.

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 868


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #5 le: 26 Mars 2017 à 11:14:10 »


Jour 3 – Colesberg – Karoo NP

Les orages de la nuit ont fait chuter la température, qui dépassait allègrement les 30°C hier en fin d’après-midi, et ont bien lavé le ciel lorsque nous prenons la route ce matin, avant d’avaler les 320 kilomètres qui nous séparent de Karoo National Park. La route est en très bon état, mais il n’y a en général que deux voies. Beaucoup de camions, de très longs camions, aujourd’hui. Pas faciles à doubler, même lorsqu’ils empiètent largement sur la bande d’arrêt d’urgence pour faciliter la manœuvre. Grande prudence de mise sur ces routes où la vitesse est limitée à … 120 km/h, une limite qui ne semble pas être toujours respectée, comme semblent en témoigner encore aujourd’hui les nombreux contrôles radars. Nous arrivons à Beaufort West sur le coup de midi. Nous achetons le nécessaire pour les repas des prochains jour – nous avons renoncé il y a longtemps à les prendre dans les restaurants des Camps – et faisons le plein de carburant.

Arrivée à la porte de Karoo National Park à 13h15, sous un ciel parsemé de quelques cumulus et par une assez forte température (32°C). Les formalités sont rapides, mais nous ne pouvons, comme d’habitude, avoir la clé de notre chalet avant 14h00, heure officielle du début du check-in. A la vérité, nous obtiendrons cependant, pour une fois, un délai de grâce de 15 minutes. Le temps de décharger notre barda, de déjeuner, et nous voilà partis pour une petite sieste, au frais, en attendant d’avoir une température un peu plus clémente et une meilleure lumière pour le premier game drive du voyage.

16h30. Nous nous mettons en route. Les beaux cumulus du début de l’après-midi ont fait place à des nuages sombres et menaçants. On entend même quelques coups de tonnerre. Nous nous engageons sur la Lammertjies-Leegte Loop, alors que les nuages envahissent rapidement le ciel. Quelle étrange atmosphère avec cette lumière plombée. Sol, végétation et rochers ont presque la même couleur. « Oh, un papillon blanc » fait Madame. Notre première observation, suivie bientôt par l’apparition, quelque peu irréelle, d’un jeune zèbre des montagnes.

1. Zèbre des montagnes


                   


Plus loin, trois autruches se chamaillent, une mangouste traverse la piste à vive allure. Alors que nous admirons un magnifique bubale à la robe très claire, de grosses gouttes s’écrasent sur le pare-brise. Nous rentrons après un arrêt à la Bird Hide qui, malheureusement, n’offre pas de bonnes conditions d’observation sur la mare et ses alentours, tant les roseaux sont présents. Je lance le braai et débouche une bouteille de Chenin blanc, pour célébrer notre première soirée au cœur de la nature. Laquelle nature se met au diapason et arrose copieusement les alentours du chalet, nous privant de dîner sur la terrasse. L’orage se déchaîne sur les reliefs tabulaires. Un vent fort et chaud se lève. 


Papy
 
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 640

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #6 le: 26 Mars 2017 à 11:42:51 »

Belle rencontre que ce zèbre de montagne.  Yes Une espèce pas si commune que cela à voir .
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
langanes
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 575


Localisation :
Ile de la Réunion - Océan Indien


« Répondre #7 le: 26 Mars 2017 à 15:44:33 »

Je vais bien sur suivre Clin d'oeil
Journalisée

En photo, pour bien voir il faut fermer l'oeil!!
flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 571


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #8 le: 26 Mars 2017 à 17:48:06 »

Un parcours original donc j'embarque avec grand plaisir!
Journalisée

petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 421


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #9 le: 26 Mars 2017 à 18:02:31 »

A la vôtre avec ce vin blanc. Ton parcours m'intéresse (en partie), je vais donc suivre çà avec intérêt  Clin d'oeil
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Castafiores
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 4 955


Localisation :
Nancy


« Répondre #10 le: 26 Mars 2017 à 18:20:23 »

J'embarque. Vas-y Indi !
Journalisée
musungu
Buffle - Big Five
*
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 350


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #11 le: 26 Mars 2017 à 18:28:22 »

Je grimpe aussi avec vous avec plaisir.
De l'audace dans ce parcours, qui commence par une liaison de 1000 km.  Choqué

Il est mignon ce jeune zèbre des montages.

Musu
Journalisée

Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 868


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #12 le: 26 Mars 2017 à 22:03:13 »


Merci de votre présence. On poursuit, on poursuit.

Pas beaucoup de photos à ce stade, mais rassurez-vous, nous allons monter en puissance. Une petite suite avant d'aller se coucher.

Papy
 
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 868


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #13 le: 26 Mars 2017 à 22:13:57 »


Jour 4 – Karoo NP

04h30 Réveil. L’aube commence à poindre. Des lambeaux de nuages sont présents dans le ciel mais ne tarderont pas à disparaître avec le soleil. Nous nous préparons pour la ballade du matin, une boucle de 50 kilomètres : Potiekkertjie Loop, via Klipspringerpas. Nous franchissons la Gate à 06h30 en direction de Klipspringerpas. La piste, asphaltée sur cette portion, s’élève rapidement au milieu de rochers colorés. La température n’est alors que de 20°C mais nous craignons qu’elle ne monte rapidement, comme c’est le cas en cette saison. Nous échapperons fort heureusement, durant notre séjour, aux 40°C qui sévissaient alors au Nama-Karoo une quinzaine de jours auparavant.

Alors que nous approchons du col, « Bestiole, j’ai vu une bestiole, là, là, sur le rocher… », fait Madame. En fait de « bestiole » (mot générique, pendant de « piaf », dont l’utilisation a l’avantage, dans l’enthousiasme de la découverte, de signaler cette dernière et de faire un premier tri), il s’agit d’un oréotrague (Klipspringer), fièrement campé sur une arête rocheuse bien dégagée. Une observation plus fine à la jumelle permettra d’en découvrir deux autres, légèrement en contrebas. Difficile à repérer, tant la couleur de leur robe se confond avec celle de la végétation et des rochers.

2. Oréotrague


                   


De l’autre côté du col, nous retrouvons une piste plus classique, sans asphalte. Nous croisons cinq autruches ; leurs plumes ont de belles couleurs, qui se marient agréablement avec la végétation. La piste serpente sur un plateau. Deux otocyons (nos premiers) se faufilent dans la maigre végétation. Un court arrêt pour observer les intrus que nous sommes et les voilà qui s’éloignent trop rapidement. Pas le temps de leur tirer le portrait. Nous avons plus de chance avec un steenbok et un zèbre de montagne. Au loin, un oryx. Dans un petit ravin, où coule un filet d’eau, trois bubales et une troupe de babouins.

3. Steenbok


                   


4. Zèbre des montagnes


                   


Nous quittons le plateau. A l’horizon, de nombreux reliefs tabulaires ; un vrai décor de western. Fortes rafales de vent. Près de l’aire de pique-nique, bien ombragée, de Doornhoek, des grands koudous et cinq autruches. Déjà 08h00 ! Nous n’avons pas vu le temps passer. Après Doornhoek, havre de fraîcheur, la montagne fait place à une vaste plaine légèrement vallonnée. Les rencontres se succèdent : bubales, koudous, autruches (dont certaines semblent couver) et oryx. Sous un soleil éclatant, la lumière a vite fait de se durcir, d’autant plus que nous sommes en été, et la température monte allégrement. A 09h30 nous sommes de retour au Camp. Il fait 28°C. Après un petit déjeuner plus consistant, je fais un saut à la Bird Hide, mais sans succès, comme je l’avais pressenti la veille. Il est temps de se mettre à l’abri, bien au frais.   

5. Grands koudous


                   


16h30. Départ pour le drive de l’après-midi. Il fait chaud : 34°C. Peu de temps après, nous sommes rattrapés par un grain assez violent. Pas de panique, cela ne devrait pas durer bien longtemps. Nous attendons qu’il passe en espérant avoir une belle lumière en retour. Surpris par l’averse, un petit oiseau brun, s’ébroue, se lisse consciencieusement les plumes, puis s’envole à tire d’aile. Nous reprenons la route, sous une belle lumière, comme espéré. Des autruches, une outarde qui s’éloigne bien trop rapidement, des grands koudous, une dizaine de springboks, deux zèbres et …une tortue.

6. Outarde de Denham


                   


19h00. Nous sommes de retour au chalet. La température a chuté : 26°C. Le braai est mis en route. L’heure est arrivée de prendre un verre. Le soleil disparaît derrière la montagne. Une planète brille très fort dans sa direction : Vénus ? Une lune bien ronde fait son apparition, jouant à cache-cache avec de petits nuages. Des hirondelles se poursuivent bruyamment alors que, haut dans le ciel, en direction du couchant, deux rapaces décrivent de grands cercles en s’élevant dans l’azur.  La vie est belle, non ?


Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
langanes
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 575


Localisation :
Ile de la Réunion - Océan Indien


« Répondre #14 le: 27 Mars 2017 à 07:51:48 »

Déjà une belle diversité d'observations!
Journalisée

En photo, pour bien voir il faut fermer l'oeil!!
Pages: [1] 2 3 ... 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2017 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.084 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 08 Juin 2017 à 17:45:30