Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
17 Octobre 2017 à 16:50:14 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 12   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Afrique Grandeur Nature (2e partie: Delta de l'Okavango)  (Lu 9102 fois)
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 494


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #60 le: 28 Mars 2017 à 13:12:10 »

Je me suis dis, parfois, qu'une vidéo rendrait mieux l'ambiance de ces heures de bain, mais je n'ai pas (encore) franchi le pas...

76


77


78


Dernier retour au camp pour la soirée. Nous nous arrêtons à la "gate" pour récupérer les batteries que nous avions laissées à charger. Les gardes doivent avoir l'habitude... ils nous ont gentiment branché nos chargeurs sur leur prise, alimentée par des panneaux solaires. Il n'y a ici, dans le parc, aucun réseau d'électricité et toute source d'énergie est autonome.

Pendant que je vais discuter avec les gardes, Johann repère trois jeunes rapaces nocturnes dans le trou d'un arbre. Ils nous regardent d'un air curieux et prennent des poses improbables, têtes tournées à 45 degrés.

79


Retour au camping avant l'obscurité, en slalomant à travers les arbres. Ce soir, Johann est au volant. Je lui demande de faire une marche arrière pour positionner la voiture pour la nuit. Il démarre un peu fort, sans s'apercevoir qu'il a, exactement dans son angle mort entre les deux rétros, un superbe arbre!
Et Bang!
Le coup a porté sur la bouteille de gaz, qui est heureusement fort solide et n'a pas bougé. Mais nous avons faussé légèrement le support métallique de la bouteille, et nous avons maintenant des difficultés à ouvrir le volet arrière du 4x4.
Nous ferons de notre mieux pour redresser tout ça. Et au loueur à Johannesburg, j'expliquerai que nous reculions devant un éléphant menaçant... On a sa fierté, tout de même!

Tout cela n'est pas bien grave, et nous nous laissons aller au plaisir nocturne du braï, tandis que des hyènes silencieuses marodent autour de nous, prudentes mais à l'affût du moindre bout de gras que nous aurions laissé traîné autour du feu...

80



A suivre...
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photium.com/
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 537


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #61 le: 28 Mars 2017 à 18:06:00 »

Superbe le bain de boue, mais j'avoue avoir un faible pour tes 3 effraie(s)  Aime
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Castafiores
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 5 065


Localisation :
Nancy


« Répondre #62 le: 29 Mars 2017 à 16:05:52 »

Bel hommage au bain de boue des géants. La 74 est marrante : un vrai clown ! Grimaçant
Journalisée
genir
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 093


Localisation :
Castillon en Auge (14)


« Répondre #63 le: 29 Mars 2017 à 18:00:50 »

Très bien saisi ce bain de boue, avec 76 et 78  Yes Yes Yes et très beau lion bien sur Aime
Journalisée
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 905


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #64 le: 29 Mars 2017 à 18:02:28 »


Désolé, j'arrive très en retard. Reste-t-il une petite place ?

Quelle belle aventure pour vous deux ! Un carnet passionnant. Limpidité de l'écriture et bien belles photos.

Mes préférées :

Le zèbre en # 4 en N&B
Les aventuriers dans l'hélice en # 11 & # 12
Les vues d'hélico en # 13 & # 15
La girafe en # 17
L'éléphant # 42 à # 45 en N&B
Les zèbres dans la lumière dorée du matin en # 61 & # 63
Le lion en # 70
Les 2 zèbres en # 71 en N&B
Et l'ambiance du braai en # 80

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Canis lupus
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 688


Localisation :
Paris

COW AWARD :
EMOTION MAN



« Répondre #65 le: 29 Mars 2017 à 18:09:52 »

Toujours sympas ces bains de boue, comme tout ce qui a trait aux éléphants  Clin d'oeil
Journalisée

Bruno
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 749

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #66 le: 30 Mars 2017 à 12:10:08 »

Superbe le bain de boue, mais j'avoue avoir un faible pour tes 3 effraie(s)  Aime
Moi aussi. Top comme observation  J'aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 9 690


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #67 le: 05 Avril 2017 à 21:10:22 »

je rattrape mon retard sur ce carnet... de belles rencontres et une ambiance de safari bien restitué, cela nous permet de voyager un peu avec vous  Clin d'oeil
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
DIDS971
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 477


Localisation :
Le Beausset (VAR)

COW AWARD :
COLORS OF BIRD


WWW
« Répondre #68 le: 06 Avril 2017 à 19:26:47 »

Très réussi ce N&B en 72 avec ce brin d'herbe pour équilibrer la composition Aime
Les éléphants au bain donnent toujours un beau spectacle Yes
Journalisée
Ian Jek
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 85


Localisation :
Vincennes


« Répondre #69 le: 11 Avril 2017 à 19:12:02 »

Merci pour tous ces commentaires.  Sourire
Dernier soir à South Gate donc et premier bilan de ce séjour. Des éléphants en pagaille pour l'instant mais nous restons un peu sur notre faim côté félin. Nous avons tout de même croisé des lions à deux reprises mais pas beaucoup de bonnes photos dans ces hautes herbes sèches. Après une bonne douche chaude (on ne le sait pas encore mais ça sera la dernière avant longtemps) nous nous plaisons à imaginer comment sera le prochain camp. On parle on parle mais on se rend aussi vite compte que nous avons oublié un détail capital. Malgré la contenance impressionnante du réservoir nous n'aurons jamais assez d'essence pour tenir encore 9 jours sans plein. Un retour à Maun s'impose donc le lendemain matin. On se lève de bonne heure pour partir en ville où nous ferons un plein, achèterons un bidon de réserve et en profiterons pour faire quelques courses alimentaires. Cette fois nous prévoyons bel et bien 9 jours d'autonomie sans repasser par Maun. Nous repartons en milieu de matinée, destination Mababe, où un emplacement au camp de Dijara nous attend.
Arrivé à Mababe nous suivons un petit sentier indiquant le camp. Un peu perdu au milieu des nombreux croisement qui s'offre à nous, nous demandons notre chemin au premier 4x4 que nous croisons :
"- Dijara c'est bien par là ?
- Oui oui, première à droite après l'éléphant!"  nous répond le conducteur avec sourire.
Amusés et un peu désarçonnés par cette réponse nous poursuivons notre chemin. En effet, une cinquantaine de mètre plus loin un éléphant casse la croûte paisiblement devant un autre croisement. Nous prenons à droite et arrivons enfin à l’accueil du camping, une cabane en toile où figure un registre des visiteurs.... et c'est tout.

81.


L'endroit est paradisiaque, un petit bras de rivière où se baigne des éléphants et à côté duquel sont dispatchés les emplacements.

82.


 Notre hôte nous invite à le suivre en voiture, il nous donne ni plus ni moins un bout de savane où il nous laisse en nous disant:
"-Voila, garez vous où vous voulez, débrouillez vous.... ah, et faites gaffe un hippopotame sort du point d'eau par le petit sentier juste à coté à la nuit tombée."
Cette fois le bloc sanitaire consiste en un sac d'une vingtaine de litre à suspendre au dessus de nous pour la douche et des toilettes, le tout entouré d'une bache d'1m50 de hauteur environ. Un robinet suivi d'un tuyau qui plonge à même le sol nous sert à remplir le "sac de douche". L'eau qui en sort est d'une couleur marron peut engageante mais c'est tout ce que l'on a de toute façon.
 Plus question de perdre du temps, l'après-midi nous partons à la découverte des environs.
Pour la première fois du séjour nous consacrons un peu de temps à nos amis les oiseaux.

83.


84.


85.


86.


Journalisée
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 905


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #70 le: 12 Avril 2017 à 07:14:03 »

Au contact de la nature, le camp de Dijara.  Yes

J'aime bien l'outarde.  Yes

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 749

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #71 le: 12 Avril 2017 à 07:36:08 »

J'aime bien l'outarde.  Yes
Papy
Moi aussi  Yes
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 850


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #72 le: 12 Avril 2017 à 08:12:09 »



et çà repart !

Tant mieux, je suis

Très près de la nature, le camp !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
Ian Jek
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 85


Localisation :
Vincennes


« Répondre #73 le: 12 Avril 2017 à 08:31:27 »

Nous tournicotons dans de petits sentiers étroits et une végétation très dense avant de déboucher sur la rivière kwai. Techniquement nous ne sommes plus dans le parc mais qu'importe, ici la nature n'a pas encore de frontière et les animaux non plus. Le paysage un peu plus dégagé nous enchante et nous nous mettons à suivre le cours de la rivière pour y trouver ....... des éléphants. Tiens, ça faisait longtemps.

87.
 

88.


89.


90.


Pour varier un peu, je me plais à m'intéresser un peu à un impala qui passait pas là. Ils sont tellement communs qu'on a tendance à les oublier et pourtant je trouve qu'il s'agit vraiment d'une antilope très photogénique.

91.


Chris de son côté n'a pas encore eu sa dose d'oiseaux et consacre son temps à immortaliser le repas de cet Ibis sacré.

92.


93.

Journalisée
petit-robert
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 537


Localisation :
France. Briançon (Hautes Alpes)


WWW
« Répondre #74 le: 12 Avril 2017 à 20:11:06 »

Effectivement, l'endroit à l'air idyllique  Aime
Journalisée

Le temps est un bon professeur, dommage qu'il tue ses élèves (H. Berlioz).
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 12   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2017 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.08 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 20 Juillet 2017 à 20:31:22