Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
19 Septembre 2019 à 19:50:16 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez La Galerie des membres : Olivier Delaere (acinonyx)
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 4208km en Namibie  (Lu 7776 fois)
JuB
Rhinocéros
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 43


Localisation :
Annecy


« le: 16 Novembre 2016 à 16:06:21 »

Cyprien (mon mari) et moi sommes partis en Namibie 3 semaines du 22 septembre au 14 octobre 2014, en fin de saison sèche. Même si ce pays a été beaucoup traité sur ce forum; j'avais envie de partager avec vous notre joli voyage, et nos 1ers pas sur le continent africain



Préambule
Lorsqu'il a été question de notre voyage de noce, j'ai très vite suggéré à mon futur (à l'époque) mari, photos à l'appui, qu'un séjour en Afrique saurait nous combler. Nous aimons les grands espaces vides de civilisation, découvrir la faune locale et nous avons beaucoup de mal à rester en place, allongés au bord d'un lagon turquoise. Nous avons choisi la Namibie, car nous voulions faire ce voyage en self-driver, et l'Afrique du Sud nous avait été décrite comme plus touristique. Nous sommes passés par Matiti Safari, via l'agence française d'Aventuria qui nous avait été conseillée par plusieurs personnes. Ne connaissant pas le système namibien de réservation j'avais peur qu'en passant en individuel ce soit compliqué et nous n'avions pas envie d'un couac dans l'organisation. Ce sont donc eux qui ont booké les lodges et les vols mais j'y reviendrais un peu pour le bilan de notre voyage.


THE voyage
Les départs en vacances ont toujours eu un effet grisant sur moi, entre l'excitation de préparer mes affaires, la pointe de stress pour ne rien oublier et l'envie irrépressible d'être déjà arrivée. Mais ce départ a surpassé tous les autres à ce niveau-là!  Grimaçant
Enfin j'allais poser le pied en Afrique, après des années et des années à rêver ce voyage, après des heures et des heures passées à le préparer! Les derniers jours ont été d'une infinie longueur, je ne faisais que papillonner fébrilement, incapable de fixer mon attention.

Lundi 22 Septembre - Mardi 23 septembre
C'est le jour du départ, et  j'ai malgré tout très bien dormi. La voiture est chargée en un rien de temps, nous voici partis pour un long, très long voyage , entre les vols et les escales : Annecy - Lyon  - Londres  - Johannesburg - Windhoek. Un superbe lever de soleil nous récompense d'un vol quelque peu éprouvant à cause de fortes turbulences.

1. Lever de soleil


Nous arrivons vers 14h00 à Windhoek, près de 30h après être partis de la maison, accueillis par un soleil de plomb sur le tarmac et un air très chaud. Nous sommes d'ailleurs surpris par cet air très sec, très chaud et par de curieuses dames portant des masques, qui nous prennent la température frontale au passage. Il faut dire qu'on est en pleine crise du virus Ebola dans les pays concernés.

Nous sommes attendus par le loueur, et la remise des clef se fera très rapidement, le véhicule n'ayant que 60 km au compteur, nous sommes ses 1ergs conducteurs.
Nous passons la 1ère nuit sur Windhoek, dans un petit hôtel sympa rempli de français qui compte une dizaines de chambre. On discute avec deux couples qui voyageaient ensemble et qui nous expliquent qu'en allant visiter Windhoek, ils se sont fait carjacker. Pendant qu'un individu leur montrait un "problème" sur la voiture, de l'autre côté un complice a ouvert la porte et a emporté le premier sac qu'il trouvait là... qui contenait le matos photos et les papiers d'identité d'une des couples. Ces derniers ont été rapporté à l'ambassade, mais plus d'appareil pour le reste du séjour. Sans entrer dans une psychose j'avoue qu'on a quand même fait très attention dans les villes.


Mercredi 24 Septembre

Nous prenons la direction du Nord, et à peine partis, nous croisons un groupe de babouins. Ça y est nous sommes en Afrique! Je suis en admiration devant les paysages, les termitières, les nids des républicains sociaux... Notre 1ère étape est Okonjima Plains Camp, le lodge attenant à l'Africat's une association qui œuvre pour la sauvegarde des grands prédateurs. Leur idée n'est pas de déloger le léopard ou le guépard des terres agricoles mais d'informer les fermiers sur les moyens de protections de leur bétail, et ainsi réduire les conflits. Ils ont également un programme de réintroduction des animaux orphelins et un vaste programme d'éducation de la jeune génération.
Sur le chemin du lodge nous faisons très vite nos 1ères rencontres animales

2. Oryx


3. Raphicère Champêtre


4. Phacochère


Journalisée

A ship in port is safe, but that's not what ships are built for. Grace Hopper
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 362


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #1 le: 16 Novembre 2016 à 16:43:36 »

Une petite place pour moi ?

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
PAKA
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 602


Localisation :
Ain * France

CARPE DIEM


« Répondre #2 le: 16 Novembre 2016 à 17:04:07 »


YES, je viens aussi  Clin d'oeil

Très belle intro  Aime Aime Aime
Journalisée

Parler du désert, ne serait-ce pas, d'abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ?
Théodore Monod
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 379


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #3 le: 16 Novembre 2016 à 17:56:07 »


Je monte aussi ....

Et j' ouvre les yeux !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 130


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #4 le: 16 Novembre 2016 à 19:53:19 »

bon alors c'est un peu sans gêne de s'imposer dans la voiture d'un jeune couple en plein voyage de noce mais je monte à bord aussi  vuvuzela
je reprend un petite piqure nous y étions plus ou moins en même temps que vous mais à priori pas le même circuit
mignon ce petit raphicère
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 653


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #5 le: 16 Novembre 2016 à 21:10:57 »

Ca a l'air très prometteur donc on embarque!
Journalisée

chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 632


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #6 le: 16 Novembre 2016 à 21:14:02 »

J'arrive aussi.
C'est que ça donnerait envie de repartir en voyage de noce, ce carnet  Souriant Souriant Souriant!
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
MERLE
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 011


Localisation :
BREST


« Répondre #7 le: 16 Novembre 2016 à 21:43:40 »

J'embarque aussi avec toi!
Très beau lever de soleil, de l'avion Yes Yes
Journalisée

Steph M.
genir
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 194


Localisation :
Castillon en Auge (14)


« Répondre #8 le: 17 Novembre 2016 à 08:11:31 »

J'embarque avec grand plaisir, un peu de soleil et de couleurs chaudes me feront le plus grand bien dans cette période de grisaille normande.
Journalisée
JuB
Rhinocéros
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 43


Localisation :
Annecy


« Répondre #9 le: 17 Novembre 2016 à 15:08:32 »

Merci pour vos petits mots.  Et bien sur il y a de la place pour tout le monde dans la voiture, plus on est de fous....
Effectivement Gégé on va avoir besoin de tes yeux et dès aujourd'hui. Et Chris rien que pour le voyage je me remarie demain moi  Grimaçant.



Il fait vraiment très chaud et nous arrivons malheureusement un peu tard pour pouvoir faire sans nous presser une des marches proposées en "self-service" ( ils annoncent d'ailleurs 250 espèces d'oiseaux sur la réserve, avis aux amateurs  Clin d'oeil). On opte plutôt pour un tout petit tour à la piscine avant un goûter avec vue sur un plan d'eau où viennent s'abreuver quelques herbivores. Nous partons ensuite pour un game-drive un peu spécial puisque nous allons à la rencontre des guépards! L'idée est de se rapprocher d'un des guépards qui se trouve dans le parc de réhabilitation (20000 hectares le parc!) à l'aide de son collier GPS, de poser la voiture et de continuer à pied.

Les guides ont en charge un certain nombre de guépards et léopards et suivant leurs observations, font des retours à l’équipe de réintroduction. Le but de notre soirée est Spirit, une jeune femelle orpheline de presque 18 mois qui vient d’être introduite dans le parc. Le guide ne l’a pas vue depuis quatre jours. En chemin nous croisons nos 1ers zèbres et nous nous rendons vite compte de la difficulté de voir les animaux tant la végétation est dense.
5. Zèbre de Hartman


Après 45 minutes de route, nous nous arrêtons, le guépard est proche de nous, l’excitation est à son comble mais nous ne le voyons pas. Nous nous mettons en marche dans l’épaisse végétation, en évitant les épines d’acacias, encadrés par le guide et le tracker, qui eux semblent savoir où ils vont, jusqu’au moment où nous entendons : « regardez elle est là ».
6. Euhh là?? Où ça?

 
Grosse montée d’adrénaline, un sourire béat aux lèvres … les appareils commencent à fumer. Elle est de toute beauté, elle marche sereinement sans nous prêter attention, s’arrête de temps en temps, regarde autour d’elle et repart tranquillement.
7. Spirit


Nous la suivons ainsi pendant une vingtaine de minutes, puis tout d’un coup elle disparait en un éclair. Nous regagnons la voiture avancée par le tracker, et nous repartons. Nous pensons alors rentrer au lodge, mais nous nous arrêtons très vite, le guide nous explique que Spirit ne bouge plus, elle a donc du chasser et qu’il doit s’en assuré. Il nous invite à l’accompagner. Nous la retrouvons effectivement quelques centaines de metres plus loin, bien affairée sur un pauvre raphicère. Les conditions photos ne seront pas terribles (alternances nuages-soleil couchant, épais branchage, et végétation haute), mais nous avons vécu un moment absolument incroyable.

8. A table! (j'ai choisi la "meilleure" photo avec sa proie, la plus soft en tout cas, et celle où les branches dérangent le moins)


Le bruit est impressionnant entre la mastication et sa respiration rauque. Elle dévore littéralement sa proie, s’arrête toute essoufflée, surveille les alentours et retourne à son repas.
9. Je surveille tout de même


 Nous ne semblons pas la déranger, même si de temps en temps elle nous fixe, et c'est très impressionnant.
10. Tu aimes mon rouge à lèvres?

Le guide est ravi, sa « protégée » est en bonne voie de réintroduction vu qu’elle peut chasser seule. Nous restons un bon quart d’heure avec elle, avant d’aller prendre l’apéro dans un endroit bien dégagé.

Pour la suite j'essaierai d'être moins piplette  Embarrassé mais ce moment à quand même été un des temps forts de notre voyage.

Journalisée

A ship in port is safe, but that's not what ships are built for. Grace Hopper
gégé red léo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 379


Localisation :
Clamart trop loin de Notch


« Répondre #10 le: 17 Novembre 2016 à 19:13:13 »


Un bon début de voyage : déjà un guépard !

Journalisée

Plus beau que beau, plus chat que le chat, le léopard est un tueur ! Mais quel tueur ! C' est un poignard dans un fourreau de soie ...
samapi
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 6 581

Localisation :
Cavaillon

COW AWARD :
LUCKY PROTELE



« Répondre #11 le: 18 Novembre 2016 à 15:42:54 »

On ne se lasse jamais de la Namibie donc nous allons bien évidemment suivre ce nouveau carnet avec attention  Sourire
Tout mignon et surpris le raphicère  Sourire Aime
Journalisée

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve (A. de Saint-Exupery)
Canis lupus
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 690


Localisation :
Paris

COW AWARD :
EMOTION MAN



« Répondre #12 le: 18 Novembre 2016 à 17:36:02 »

Super, ce voyage de noces !

J'embarque, puisqu'on a le droit  Rire
Journalisée

Bruno
Castafiores
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 5 262


Localisation :
Nancy


« Répondre #13 le: 23 Novembre 2016 à 22:45:45 »

J'embarque aussi ! Belle première expérience que cette traque du guépard !
Journalisée
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #14 le: 24 Novembre 2016 à 20:12:47 »

Et une de plus dans le 4x4 qui menace de s'effondrer.... y'aura jamais eu autant de monde dans un 4x4 de jeunes mariés !  Souriant
Beau début pour un premier séjour africain ! Un guépard   J'aime ! On a vu pire comme "amuse-gueule" !   Victoire
Vivement la suite !
PS : c'est très sympa les "pipelettes" ! Ne change rien !  Clin d'oeil
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2019 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.083 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 09 Septembre 2019 à 14:14:31