Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
04 Décembre 2022 à 20:48:13 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Question de netteté  (Lu 18309 fois)
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #30 le: 14 Décembre 2013 à 20:08:53 »

Puré tu nous envoie 5 sujets de dissertation d'un coup ! Dur !

Jerome
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
ViBra
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 432


Localisation :
France 78

CARNETISTE OUTSIDE
AFRICA DE L'ANNEE


COW AWARD :
HORIZONS LOINTAINS


WWW
« Répondre #31 le: 14 Décembre 2013 à 21:23:47 »

Non, je ne vais pas me lancer dans une dissertation  Embarrassé
Pour moi, tout simplement la netteté et le piqué sont des critères parmi d'autres dans l'évaluation d'une photographie.
Leur importance relative varie en fonction de plein de facteurs différents.
Un paysage gagnera à être 'net' et 'piqué' alors que ça serait presque un défaut pour un portrait.
Pour une photo de reportage, si le sujet est un scoop absolu, on lui pardonnera un manque de netteté.
Etc... mais je ne vous apprends rien, je pense.
Journalisée
Laurent Renaud
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 014


Samburu

REPORTER DE L'ANNEE

COW AWARD :
TANZANIA BOOK


« Répondre #32 le: 15 Décembre 2013 à 09:50:44 »

Puré tu nous envoie 5 sujets de dissertation d'un coup ! Dur !


Et vous avez 4 heures  Sourire

En principe, je jette toutes mes images qui manquent de netteté
et plus ça pique plus j'apprécie.  Yes
Mais je fais avec les outils dont je dispose  Sourire

Comme Vincent, si c'est un scoop absolu je garde tout de même ... en attendant mieux  Clin d'oeil

Pour la suite de la dissertation, on verra pendant les vacances.
Il y en a qui bosse   Clin d'oeil
Journalisée

Canon 30D et 100 - 400
Canon 30D et 24 - 70
nefertiti
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 238


Localisation :
Nord

COW AWARD :
PARTAGE PHOTO



« Répondre #33 le: 15 Décembre 2013 à 10:07:59 »

dis donc Jean Marie tu es en forme

pour la question 1 et 3 je dirais que la réponse varie avec le degré de "connaissance" photo que la personne possède
je m'explique :  je travaille avec des collègues qui connaissent peu de choses à la photo et qui voulaient un peu progresser

j'ai montré entre autres des photos avec des profondeurs de champ différentes et bingo à chaque fois que la netteté se "limitait à un sujet" j'ai eu droit à "mais pourquoi c'est flou"  j'aime pas !!!!

Journalisée

Véro
musungu
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 886


Localisation :
Nord (... de la France)

Jaune


WWW
« Répondre #34 le: 15 Décembre 2013 à 10:57:18 »

Et vous avez 4 heures  Sourire
Souriant Souriant  Souriant

Q. 1.    Une photo « plus nette que nette » est-elle plus belle (ou ressentie comme tel) qu’une photo moins « nette » ou plus ou moins « floue » ou procédant de la technique du filé ?
Oui et non : elle est super belle quand il y a du super net et du super flou autour.

Q. 2.   Qu’est-ce qui pousse certains d’entre nous à rechercher une hyper « netteté » ?
J'appelle un ami ... tut ... tut ... tut. La concurrence ! (et la rubrique "Critique Photo" de notre forum préféré).

Q. 3.   L’aspect netteté-piqué doit-il être un critère prépondérant permettant d’apprécier la qualité d’une image ?

Non,  mais c'est par pour autant qu'il faut faire n'importe quoi.

Q. 4.   Que pensez-vous de la réflexion de HCB citée plus haut : « Je m’amuse toujours de l’idée que certaines personnes se font de la technique en photographie, et qui se traduit par un goût immodéré pour la netteté de l’image ; est-ce la passion du minutieux, du fignolé, ou espèrent-elles par ce trompe-l’œil serrer ainsi la réalité de plus près ?"  Henri Cartier-Bresson, 1952.

Qu'il réfléchit trop ?? Depuis 52, on a fait des progrès en mise au point ? Plus sérieusement, que le standard, c'est quand même de faire des photos nettes ;  quand tu en sors, faut avoir de sérieux arguments.

Q. 5.   Comment, dans la pratique de la photo animalière, appréhendez-vous le terme « photographie » (qui vient du grec) : peindre (ou écrire) à l’aide de la lumière ?
Quand tu manques de lumière, tu en baves pour faire des photos nettes. Nous recherchons tous les plus belles heures du jour pour faire nos plus belles photos, et certains lieux se prêtent encore plus à l'exercice (Kalahari par exemple). C'est donc un élément important dans notre recherche d'une belle photo.


Musu  Tire la langue

T'as vu Laulau, 4 heures, et zou. Qui est-ce qui corrige les copies ?  Clin d'oeil


Journalisée

flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 657


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #35 le: 15 Décembre 2013 à 11:33:30 »

Thèse:

D'accord avec les autres, la netteté et le piqué sont une des composantes "standard" que l'on recherche en général aussi bien qu'un bon cadrage, une attitude originale, de belles couleurs, une belle lumière parce que notre oeil et notre cerveau sont programmés pour et qu'en général ça fait mouche!

Antithèse:

Mais parfois en sortant de ces standards, on peut aussi être emballé même si je pense que globalement il vaut mieux être plus souvent dans les standards que l'inverse car on peut lasser plus facilement ou être moins bien compris.

Synthèse:

Il faut respecter son œil d'abord mais parfois son cœur peut aussi parler à l'occasion!  Clin d'oeil
Journalisée

ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #36 le: 15 Décembre 2013 à 14:10:26 »

Je commence avec -4 points avec mes fautes d'orthographe  Triste

Puré tu nous envoie 5 sujets de dissertation d'un coup ! Dur !
Jerome



Q. 1.    Une photo « plus nette que nette » est-elle plus belle (ou ressentie comme tel) qu’une photo moins « nette » ou plus ou moins « floue » ou procédant de la technique du filé ?
Dans 98% des cas, le manque de netteté n'est pas recherché mais subi. C'est probablement le gros bataillon des photos ratées. Dans certains cas c'est l'objet d'un parti pris esthétique (le filé par exemple) et là ça passe ou ça casse, il n'y a pas de généralité.


Q. 2.   Qu’est-ce qui pousse certains d’entre nous à rechercher une hyper « netteté » ?
Personnellement je pense que la netteté doit se juger au niveau d'agrandissement désiré. Je ne suis pas fan, contrairement à certains, d'une netteté jugée à 10 fois la dimension du tirage retenue qu'au final personne (sauf le photographe) n'aura le loisir de constater. En revanche une netteté "incomplète" peut limiter les possibilité d'agrandissement ou de recadrage que l'on aurait pu vouloir réaliser. C'est alors un handicap.

Q. 3.   L’aspect netteté-piqué doit-il être un critère prépondérant permettant d’apprécier la qualité d’une image ?
Oui, complètement. Sauf effet délibérément recherché où le flou peut s'avérer essentiel à l'image

Q. 4.   Que pensez-vous de la réflexion de HCB citée plus haut : « Je m’amuse toujours de l’idée que certaines personnes se font de la technique en photographie, et qui se traduit par un goût immodéré pour la netteté de l’image ; est-ce la passion du minutieux, du fignolé, ou espèrent-elles par ce trompe-l’œil serrer ainsi la réalité de plus près ?"  Henri Cartier-Bresson, 1952.
Ben quand on voit le manque de netteté des photos de débutants il n'y a pas matière à "s'amuser du goût immodéré pour la netteté". C'est le B et A, BA de l'apprentissage.

Après, il y a maintes façons de jouer subtilement avec la netteté ou le piqué (il y a un fil sur COW concernant "les flous qui ont un sens")  : bruit numérique pour donner de la texture, filé pour les photos d'action, pose longue en photos de paysage (pour "arrondir" l'image ou pour les mouvements d'eau), profondeur de champ réduite pour attirer le regard, voire photos complètement floues  pour traduire une ambiance, telles que (on aime ou on n'aime pas) :

Lion bleu - WPY 2010
http://www.nhm.ac.uk/visit-us/wpy/images/animal-portraits/4309/dawn-kill.html

Manchots flous - GDT 2012
http://www.gdtfoto.de/content/bild.popup.php?lang=en&bild=13494238202_l.jpg

Gnous - GDT 2001
http://www.gdtfoto.de/content/bild.popup.php?lang=en&bild=10724308311_l.jpg

Gnous - GDT 2005
http://www.gdtfoto.de/content/bild.popup.php?lang=en&bild=11307825021_l.jpg


Q. 5.   Comment, dans la pratique de la photo animalière, appréhendez-vous le terme « photographie » (qui vient du grec) : peindre (ou écrire) à l’aide de la lumière ?
La belle lumière est la plus souvent recherchée. Elle peut à elle seule "faire" la bonne photo. Mais parfois on peut peut également réaliser d'excellentes photos par ciel bouché, voire par temps de pluie (il y a également un fil sur ce thème).


Tiens d'ailleurs, voici une photo nommée "Painted with light" dont le titre joue sur cette définitiion de la photo    Clin d'oeil:
http://www.gdtfoto.de/content/bild.popup.php?lang=en&bild=13494376342_l.jpg



Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 233


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #37 le: 10 Août 2014 à 09:18:37 »


J'ai relu avec beaucoup d'intérêt les réponses que vous avez apportées aux interrogations que je me pose au sujet de la netteté et, en particulier, celles relatives aux questions qui font l'objet de la réponse # 29 de ce fil.

Pour poursuivre la discussion, je vous recommande la lecture du très intéressant dossier de 30 pages publié par la revue Réponses Photo dans son numéro du mois de septembre : "Osez et dosez le flou", auquel il ne faut pas manquer d'associer le "Bloc-notes" du rédac-chef adjoint (page 122).

On y parle non seulement de flou, mais aussi de netteté, de bokeh, de piqué, etc...

Je profite de la publication de ce dossier pour livrer à votre réflexion la question suivante :

Q.6. Pensez-vous, comme l'exprime si bien au travers de son oeuvre le photographe Bernard Plossu, que le flou, voulu ou non, permet de traduire, selon son expression, la "fulgurance de l'instant, qu'il soit décisif ou non" ?

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #38 le: 10 Août 2014 à 17:40:42 »

C'est le flou ou l'instant qu'est décisif?

Paske ça change tout, hein!  Roulement d'yeux
Journalisée

Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 233


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #39 le: 10 Août 2014 à 18:31:06 »

C'est le flou ou l'instant qu'est décisif? Paske ça change tout, hein!  Roulement d'yeux

L'instant …

Papy
Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2022 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.099 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 13 Novembre 2022 à 16:16:34