Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
03 Décembre 2020 à 06:04:27 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez La Galerie des membres : Olivier Delaere (acinonyx)
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les éléphants savent-ils qu'ils sont tués pour leurs défenses?  (Lu 15678 fois)
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #30 le: 05 Avril 2013 à 08:39:28 »

Je savais pour le fait d'éliminer une famille entière plutôt que quelques adultes, mais je croyais que ce n'était pas (encore) appliqué dans le Kruger.
Il n'y a peut-être pas d'autre solution, mais c'est hors de mes capacités à supporter. J'imagine leurs regards quand les premiers tirs résonnent...

Pareil que Pikasso.
On dépense dans certains cas des sommes folles pour des idioties (genre construire des stades olympiques qui ne servent ensuite à rien, ou des autoroutes qui ne mènent nulle part), on pourrait bien essayer de lever des fonds pour transplanter des familles d'éléphants dans des parcs où ils ne sont pas en surnombre, au lieu de les massacrer...

Il y a quelques années de cela lorsque j'ai vu la position du WWF en faveur du culling (ou pour être plus précis considérant cette solutiion comme "acceptable en dernier recours") je suis tombé du paquetage : un mythe s'écroulait et je me suis senti trahi ! Visiblement ils ont une position analogue vis à vis des ours blancs en ne s'opposant pas à la "chasse sportive". Je suis complètement dégoûté. C'est un peu comme si Gandhi pour lutter contre la surpopulation en Inde et la pauvrete associée avait déclaré comme "acceptable en dernier recours" le massacre d'une partie de la population (et j'assume totalement l'antispecisme que représente cette comparaison osée).   Et dire qu'ils reçoivent des subventions en masse et des dons de la mamie du coin émue par l'image du Panda et convaincue par la vénérabilité de cette institution. Je vais me coucher de trés mauvaise humeur...
Jerome


Là aussi, 100% d'accord ! J'ai même été la "mamie du coin", mais je le regrette ! La raison ci-dessus est une de celles qui ont fait perdre toute crédibilité au WWF à mes yeux, sans compter qu'une part très modeste de ce qu'on envoie est vraiment dédiée aux animaux...

Et effectivement, le numéro d'avril d'Africa Geographic est très bien fait, même si pas du tout réjouissant à lire !

A noter aussi que demain, à 13h20 sur TF1, l'émission "Reportages" qui était allée filmer notre COWpine Ombrette et sa famille à Samburu et Mara, va diffuser un reportage filmé du côté sombre : le braconnage des éléphants : ils ont suivi Stéphanie Vergniault, une jeune française qui dédie sa vie depuis 2007 à la sauvegarde des éléphants du Tchad, et a fondé l'association "SOS Elephants du Tchad"
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
avet
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 587



« Répondre #31 le: 05 Avril 2013 à 10:26:50 »

Je comprends vos remarques et que cela vous choque, mais il faut être conscient de la réalité : La nature sauvage n'existe plus, et cela simplement du fait de la surpopulation humaine.

La conséquence est que des espaces bien trop petits (c'est d'ailleurs même le cas du Kruger pour les éléphants, qui est trop petit pour permettre les migrations) nécessitent d'être "administrés" : ce sont les réserves ou parcs que l'on se plait à visiter.
Une bonne gestion de ces espaces vise à préserver les espèces, mais peut naturellement aussi générer des problèmes de sur-population.
Quand cela est possible, le déplacement de ces populations vers d'autres parcs est mis en œuvre, dans d'autre cas il ne reste que l'abattage.

A mon sens, cela ne doit pas être vu comme un problème, mais bien comme un succès : celui de la politique de préservation des espèces.
N'oublions tout de même pas que cela est loin d'être gagné dans pleins d'endroits au monde et pour de nombreuses espèces!
A titre d'exemple, même au Kruger (dont la gestion est très efficace) de graves problèmes demeurent notamment pour les Rhinos avec environ 50 rhinos abattus par mois du fait du braconnage.

Ou plus près de chez nous avec l'ours, le loup, le lynx... et tous les problèmes ou difficultés que cela pose !!
Journalisée
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #32 le: 05 Avril 2013 à 10:50:18 »

Je comprends vos remarques et que cela vous choque, mais il faut être conscient de la réalité : La nature sauvage n'existe plus, et cela simplement du fait de la surpopulation humaine.

A mon sens, cela ne doit pas être vu comme un problème, mais bien comme un succès : celui de la politique de préservation des espèces.


Oui, Avet, la réalité, on la connaît !

Il y a encore des espaces sauvages, mais la surpopulation va les faire disparaître, et çà ira d'autant plus vite surtout si on a déjà décidé qu'ils ne l'étaient plus  Clin d'oeil

En tout cas, je n'arrive pas à considérer comme un succès quelque chose qui n'est qu'un pis aller...
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
acinonyx
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 657


Localisation :
Rêves, Belgique

COW AWARD :
KENYA EXPERT


WWW
« Répondre #33 le: 05 Avril 2013 à 12:38:51 »

La translocation d'éléphants est tout simplement hors de prix. La contraception ne semble pas plus facile. Le culling est donc malheureusement inévitable dans l'état actuel des choses. Ce que j'ignore, par contre, c'est jusqu'à quel point la création du parc transfrontalier du Limpopo il y a 10 ans a permis en doublant sa superficie de diminuer cette pratique dans le Kruger.
Journalisée

Pour s'endormir, le mouton ne peut compter que sur lui-même...
Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 656


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #34 le: 05 Avril 2013 à 13:03:45 »

est-ce que le culling rapporte de l'argent? c une question que je me pose depuis un moment...
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #35 le: 05 Avril 2013 à 13:36:01 »

Je suis effaré de constater que l'abattage d'une espèce protégée, dont les effectifs ont été divisés par 10 lors des 30 dernières années puisse être considérée comme une solution. Surtout lorsque c'est une association de défense de la faune sauvage qui défend cette position.

Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 711


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #36 le: 05 Avril 2013 à 15:41:00 »

C'est d'autant plus terrible qu'il n'y a pas d'autre solution... Ne pas abattre les éléphants mènerait rapidement à la dévastation des parcs et à une catastrophe écologique.

Je pense que dans l'état actuel des choses, il n'existe pas de solution, et que l'option de parcs fermés et bien gérés est notre dernière chance de montrer à nos enfants de grands animaux en "liberté". si nous avions connue l'Europe il y quelques siècles, nous serions sans doute désespérés de voir ce qu'elle est devenue, en terme de vie animale sauvage. On peut encore (peut-être) partiellement éviter cela en Afrique.


Après, qu'on ait envie de vomir en assistant au massacre d'éléphanteaux, c'est vrai.

(Par ailleurs, et pour revenir à notre passion commune de la photo, ça va finir par poser des questions sur le réglement des concours photos qui exigent des animaux "sauvages". Est-ce qu'un animal qui dépend de l'homme pour l'eau, la reproduction, la gestion de sa population, et qui a été amené en camion quelque part pour créer une réserve destinée au tourisme payant est un animal "sauvage"?)
Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #37 le: 05 Avril 2013 à 16:45:30 »




Après, qu'on ait envie de vomir en assistant au massacre d'éléphanteaux, c'est vrai.

 



De pleurer...
Journalisée

flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 658


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #38 le: 05 Avril 2013 à 18:08:47 »



De pleurer...

La direction de la planète donne envie de pleurer de toute façon, nous sommes prisonniers d'un système basé sur la croissance, le gaspillage des ressources et la propriété individuelle donc soyons clair le mieux que l'on arrivera à faire c'est maintenir quelques beaux endroits de nature que l'on aura bien "valorisés". 7 milliards d'humains, à chaque milliard en plus c'est la moitié des populations de grands prédateurs qui disparait. il parait qu'on pourrait aller à 10/12 peut-être 15 milliards et dans ce dernier cas, en projection, sauf miracle on aura tout anéanti.

Journalisée

vahine
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 267


Localisation :
Essonne, France

COW AWARD :
CENTRAL KALAHARI LOVER


WWW
« Répondre #39 le: 05 Avril 2013 à 18:19:08 »

Mouep , ben faudrait peut être penser a réguler aussi la population humaine  Embarrassé  ... Je sais c'est politiquement incorrect  Faché , mais pourquoi toujours taper sur ceux qui ne peuvent se défendre , c'est a dire les animaux ?!

Journalisée

Papy_75
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 005


Localisation :
Strasbourg


« Répondre #40 le: 05 Avril 2013 à 18:31:05 »

Pour alimenter la réflexion sur ces questions de finitude, Albert Jacquard publiait en 1993 "Voici le temps du monde fini", un ouvrage à lire ou à relire. En restant optimiste  Heuh? Heuh? Heuh?

Papy Triste

Journalisée

"Ce n'est pas le sujet qui fait une photographie, mais le point de vue du photographe." (André Kertész)
flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 658


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #41 le: 05 Avril 2013 à 18:45:12 »

Mouep , ben faudrait peut être penser a réguler aussi la population humaine  Embarrassé  ... Je sais c'est politiquement incorrect  Faché , mais pourquoi toujours taper sur ceux qui ne peuvent se défendre , c'est a dire les animaux ?!


Bien sûr qu'on doit le faire de même qu'on devrait lutter contre le dérèglement climatique. Ce dont je parlais c'est d'un atterrissage supposé en douceur de la démographie mondiale si on ne change rien d'ici là.
Mais des sujets comme la régulation de la population mondiale, ce sont des sujets de gens riches et malheureusement ils sont financièrement et culturellement (religieusement) impossibles à comprendre pour une large partie de la population mondiale qui est pauvre, n'a pas accès à l'éducation comme "ascenseur social" et qui doit avoir beaucoup d'enfants dans le but de survivre. Quand les populations s'enrichissent globalement, alors naturellement la natalité diminue (ça débouche pour le moment sur la société de consommation qui a aussi des effets pervers  sur la vie sauvage cf huile de palme, élevage du boeuf..).
Journalisée

PAKA
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 602


Localisation :
Ain * France

CARPE DIEM


« Répondre #42 le: 23 Janvier 2016 à 13:03:56 »

Mais oui, je pense évident que nous sommes plus sensibles à la mort d'un humain qu'à celle de notre plus fidèle animal.
Oops
Toute jeunette sur COW et tellement de sujets et de discussions intéressants à suivre que je viens seulement de trouver ce fil et au passage de ma lecture je relève cette phrase de Chris qui m'interpelle particulièrement ;
Désolée si j'en choque certains mais en ce qui me concerne ce n'est nullement le cas !
Journalisée

Parler du désert, ne serait-ce pas, d'abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ?
Théodore Monod
Canis lupus
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 690


Localisation :
Paris

COW AWARD :
EMOTION MAN



« Répondre #43 le: 23 Janvier 2016 à 14:16:32 »

Sauf que, dans la plupart des cas, les humains pensent que la vie de leurs congénères prime tout. C'est carrément philosophique: l'espèce humaine prime-t'elle tout le reste du monde vivant ?

Les lions en Afrique, les tigres en Asie, les requins et les baleines dans les océans, les ours dans l'Arctique, les Orang-outangs en Indonésie, les loups et les ours en Europe... ne servent à rien pour les besoins immédiats des humains locaux. Donc, quand ces predateurs menacent les animaux domestiques des humains, doit-on préserver le bétail ou la biodiversité ? C'est facile de se mobiliser pour les lions contre les Masais, mais quid des loups qui attaquent (parfois) des brebis françaises, quid des requins qui bouffent nos surfeurs a la Réunion ?

Le problème est que les humains ont (ou auront) les moyens techniques de survivre dans un monde appauvri de biodiversité. Mais si nous voulons préserver cette biodiversité, ça suppose des sacrifices de confort, et surtout de remettre en cause le sacro-saint dogme selon lequel il y a d'un côté l'homme, et de l'autre côté l'animal sauvage ...

Bon d'accord, j' ai fait là mon "Brigitte Bardot" 😉😄

Et je n'ai pas pris trop de risque en disant ça ici, où la majorité est évidemment favorable à la préservation de la biodiversité 😉😄
Journalisée

Bruno
PAKA
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 602


Localisation :
Ain * France

CARPE DIEM


« Répondre #44 le: 23 Janvier 2016 à 15:35:33 »

Le problème est que les humains ont (ou auront) les moyens techniques de survivre dans un monde appauvri de biodiversité.
Alors là je n'en suis pas si convaincue ; je pense que la nature aura le dernier mot sur toutes les souffrances que lui infligent les humains ; et je trouve que l'animal a des facultés d'adaptation que l'humain n'a pas ; et c'est tant mieux
Mais si nous voulons préserver cette biodiversité, ça suppose des sacrifices de confort, et surtout de remettre en cause le sacro-saint dogme selon lequel il y a d'un côté l'homme, et de l'autre côté l'animal sauvage ...
Je pense réellement que tout les problèmes conflictuels viennent de là ;
Bon d'accord, j' ai fait là mon "Brigitte Bardot" 😉😄
Rire j'ai ce côté...
Journalisée

Parler du désert, ne serait-ce pas, d'abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ?
Théodore Monod
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.144 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 13 Avril 2020 à 10:00:00