Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
24 Septembre 2020 à 23:21:51 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez la piste des COWpains 5 : Dépaysez-nous avec vos paysages !
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Les éléphants savent-ils qu'ils sont tués pour leurs défenses?  (Lu 15209 fois)
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 711


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« le: 01 Avril 2013 à 17:22:29 »


Je n'ai pas vérifié la véracité de la source de cette article, que j'ai partagé sur ma page facebook.
Et sans doute est-il impossible de vérifier scientifiquement cette affirmation, selon laquelle les éléphants savent qu'ils sont chassés pour leurs défenses. Mais je trouve cette hypothèse terriblement émouvante, et en tous cas une raison de plus de méditer sur notre relations à ces animaux dont l'intelligence se rapproche tellement de la nôtre...

http://www.facebook.com/pages/Chris-Jek-Wildlife-photographer/513979405310708?ref=hl)


YES, THEY KNOW!

 In view of man’s long, dark and violent history of ivory worship, is it possible elephants have learned that they are being killed specifically for their tusks? In their dying hours, do they realize they have been gunned down and/or speared just for their tusks? Do they lament having tusks?

 Several world renown elephant ethologists believe that elephants do KNOW that they are being killed for their tusks. When Dr. Dame Daphne Sheldrick was interviewed by Time Magazine in June, 2012, she was asked, ‘What's the biggest misconception people have about elephants?’ Her reply was, “Their intelligence. Elephants understand that ivory is the reason they're being killed. There are very, very few big bulls with big ivory left in the world, and the two or three still in Tsavo have become nocturnal. I've seen a bull with big tusks by the road turn his back, trying to hide the ivory.” Recently Dr. Joyce Poole and Petter Granli of ElephantVoices reflected, “Stepping back from the numbers: Are the elephants smart enough to understand that people are hunting them down for their tusks? We believe so.”

 Again (as if any more proof is needed) we are reminded of the rich and highly sophisticated psychological, transpersonal and social landscape that elephants move in. Their ability to problem solve, contemplate, self-reflect and understand. They know. They anticipate. They reason. They communicate. They love. They sacrifice.

And so the question remains, to what end will mankind continue to commit such heinous crimes against a self-aware, highly-intelligent and emotionally evolved mammal? Until they are eradicated? Until the United Nations announces we are in a HUMAN security crisis? One thing is for sure, we are staring at a moral and ethical tragedy of unprecedented proportion.

Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
nammanu
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 371

Localisation :
Otjiwarongo - Namibie


« Répondre #1 le: 01 Avril 2013 à 18:10:26 »

Hello,

qu'est-ce qui a sauvé les baleines ?
Leurs chants qui les rendaient terriblement humaines.
Le passage à la télé, à la radio, en disque des enregistrement a fait se mobiliser comme jamais des personnes qui avant ne se sentaient pas concernées.

Si demain on peut "humaniser" le comportement de l'éléphant en disant "ils savent" le résultat pourrait être le même.
Malheureusement ça prendra moins aux tripes et cette théorie pourrait être contestée sans peine.
 
A voir.
Journalisée
avet
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 587



« Répondre #2 le: 01 Avril 2013 à 18:50:27 »

Ce qui est certain c'est que l'on a encore beaucoup à apprendre de la nature.
Et les éléphants sont des animaux extraordinaires!

Par contre je ne pense pas que les "humaniser" suffira pour les sauver, j'ai même de sérieux doutes.
Quand on voit les massacres perpétrés au nord Cameroun ou maintenant au Tchad je ne sais pas ce qui pourrait les arrêter... sauf à déclarer la guerre!

Lutter contre le braconnage n'est pas simple et il faut user des toutes les stratégies disponibles.
Une qui me plait bien consiste à associer les populations locales au tourisme pour qu'elles puissent vivre dignement en préservant la biodiversité, malheureusement ce n'est pas suffisant...
Journalisée
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #3 le: 01 Avril 2013 à 18:53:56 »

Ainsi le crime serait plus odieux sur des animaux conscients d'eux même que sur les autres?
Je ne crois pas, mais ça le rend peut-être pour certains plus difficile à admettre.
En tous cas si cela peut ralentir les assassinats...
Journalisée

kukama
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 543


Localisation :
South of France, so far from Africa.....


« Répondre #4 le: 04 Avril 2013 à 02:29:22 »

Ce post me turlupine depuis plusieurs jours...
Pour moi, contrairement à ce que pense Pika, le fait que les elephants soients conscients rend la chose encore plus odieuse....
De plus, je ne peux imaginer notre Terre sans Elephants, plus que tt autre animal... Je les aime tellement.
Je suis de la generation Babar, c est peut etre ça  Heuh?
Journalisée

I love Ze Bush....
chris Jek
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 711


Localisation :
Pieds dans la poussière, tête dans les étoiles...


WWW
« Répondre #5 le: 04 Avril 2013 à 11:25:07 »

Ainsi le crime serait plus odieux sur des animaux conscients d'eux même que sur les autres?
Je ne crois pas, mais ça le rend peut-être pour certains plus difficile à admettre.

Pika, c'est une question philosophique à laquelle chacun apporte sa réponse, évidemment. C'est pour ça que j'ai posté cet article, qui pousse à la réflexion. Mais oui, je pense évident que nous sommes plus sensibles à la mort d'un écureuil qu'à celle d'un insecte, plus sensibles la mort d'un chimpanzé qu'à celle d'un écureuil, et plus sensibles à la mort d'un humain qu'à celle de notre plus fidèle animal. Il y a une solidarité génétique, ou culturelle, ou les deux, avec des êtres en fonction de nos points communs.

Journalisée

Au début, j'allais en brousse pour chercher des animaux. Pas toujours facile. Maintenant, j'y vais pour chercher des lumières. Encore plus dur!
Mon site: http://chrisjek.photodeck.com/
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #6 le: 04 Avril 2013 à 11:55:48 »

Oh, je partage totalement cette réaction! Moi aussi je suis plus sensible à la mort d'un écureuil qu'a celle d'un insecte.
Mais la question que je posais était: ai-je raison?
Il y a sur youtube une vidéo insupportable qui dénonce le "spécisme", ( la doctrine qui considère une espèce plus importante qu'une autre, en particulier la nôtre). Je n'ai jamais pu aller au delà de quelques minutes...
 
Journalisée

Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #7 le: 04 Avril 2013 à 12:50:45 »

En fait je n'avais pas, sur les messages précédent, bien formalisé mon idée.


La (probable) totalité des membres de ce forum est acquise à la cause de l'animal sauvage.
Mais quels sont ceux qui pensent aux souffrances du cochon en croquant leur sandwich au jambon du midi, ou à celles de la vache en découpant leur steak juteux?

Pourtant une vache c'est bien sympa et un cochon très intelligent, probablement plus qu'un chien (il fait d'ailleurs un adorable animal de compagnie, à l'instar des "biquettes"). Sont ils moins "importants" que l'éléphant? Leur douleur moins forte, leur condition de (sur)vie plus enviable?


Ces indignations sélectives ne m'inspirent pas le respect...
Journalisée

Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 574


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #8 le: 04 Avril 2013 à 14:56:55 »

Je suis de la generation Babar, c est peut etre ça  Heuh?

et si on remettait Babar au gout du jour... ça pourrait rendre les gens plus sensibles à leur cause!

en tous cas cet article est bouleversant...
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
flying1
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5 659


Localisation :
Luxembourg


WWW
« Répondre #9 le: 04 Avril 2013 à 16:58:35 »

En fait je n'avais pas, sur les messages précédent, bien formalisé mon idée.


La (probable) totalité des membres de ce forum est acquise à la cause de l'animal sauvage.
Mais quels sont ceux qui pensent aux souffrances du cochon en croquant leur sandwich au jambon du midi, ou à celles de la vache en découpant leur steak juteux?

Pourtant une vache c'est bien sympa et un cochon très intelligent, probablement plus qu'un chien (il fait d'ailleurs un adorable animal de compagnie, à l'instar des "biquettes"). Sont ils moins "importants" que l'éléphant? Leur douleur moins forte, leur condition de (sur)vie plus enviable?

Ces indignations sélectives ne m'inspirent pas le respect...

La question n'est pas à mon sens le "plus ou moins important que". Ça m'énerve d'ailleurs à un point non commensurable quand on me dit "mais pourquoi tu veux protéger les animaux alors qu'il y a des gens qui souffrent ou qui ont faim?". Il n'y a pas une espèce qui a plus de droit à exister qu'une autre à mon sens et aucune qui n'a le droit de souffrir plus particulièrement qu'une autre.

Maintenant, mon "driver" principal quant à la protection des espèces est de viser à un équilibre entre toutes les espèces dans la nature pour éviter un cataclysme massif dans un ou deux siècles. Y a-t-il des animaux à sauver en priorité? Oui, il y a des espèces "clé de voute" qui feront s'écrouler des écosystèmes en disparaissant et l'espèce humaine le payera très cher. Et si on n'arrive pas à sauver les espèces "emblématique" la lutte globale sera perdue quoiqu'il arrive.

Je suis contre la souffrance animal inutile et je trouve que tuer un animal pour ses défenses ou sa corne ou juste parce que c'est du "sport" n'est pas acceptable. Mais à l'inverse je ne crois pas que manger une espèce qui n'est pas en danger ça soit inacceptable et s'accompagne de souffrance dans tous les cas (et si oui il faut changer cela). Sinon, arrêtez d’idolâtrer les prédateurs car qui a déjà vu un kill sait à quel point la proie agonise horriblement..

Journalisée

ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #10 le: 04 Avril 2013 à 17:56:13 »

Sur le texte en référence. Je trouve séduisante l'hypothèse suivant laquelle les éléphants seraient capables de comprendre qu'ils sont tués pour leur défense. En revanche, je trouve les 2 exemples/arguments avancés assez faibles  :

"There are very, very few big bulls with big ivory left in the world, and the two or three still in Tsavo have become nocturnal".
Ces éléphants peuvent être devenus nocturnes simplement parce qu'ils ont compris que l'homme était un danger sans pour autant savoir que l'ivoire en est à l'origine. Je doute qu'il n'y ait que les grands mâles qui soient devenus nocturnes et même si c'était le cas ce peut être tout simplement parce qu'ils ont d'avantage l'expérience du danger (parce qu'ils sont plus âgés ou parce qu'ils en sont plus souvent la cible) sans là encore en identifier la cause.

En plus la photo qui illustre l'article est mal choisie et ne conforte pas du tout l'hypothèse suivant laquelle les "big tuskers" de Tsavo seraient devenus nocturnes puisque la  photo présentée (ainsi que la demi douzaine de photos du site tsavotrust.org) est celle d'un big tusker de Tsavo prise en plein midi, à très faible distance et qui semble tout à fait décontracté.

 "I've seen a bull with big tusks by the road turn his back, trying to hide the ivory". Moi aussi j'ai vu des éléphanteaux, des ados, des adultes sans défense spectaculaire me tourner le dos et c'est très chiant pour les photos mais cela ne prouve rien.  Clin d'oeil

Bref c'est une idée séduisante et c'est déjà intéressant de savoir que certains spécialistes des éléphants croient en cette hypothèse mais les pièces à conviction avancées sont très loin d'être une démonstration scientifique. Du coup c'est presque contre-productif : si les spécialistes n'ont que cela à avancer pour soutenir leur hypothèse c'est que celle-ci n'est pas très sérieuse.

Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #11 le: 04 Avril 2013 à 17:58:42 »

Pour répondre à Flying  Sourire :


Ben justement je déteste les "kills"  Triste , mais je dois bien admettre qu'il n'a a absolument aucune autre solution dans la nature sauvage, donc il faut bien l'accepter.
Chez nous par contre, aucune excuse!

Crois tu sincèrement que la majorité des animaux qui nous servent de nourriture n'en souffrent pas, que ce soit durant leur vie ou lors de la mise à mort?
Je suis (limite) militant végé, mais je peux admettre que l'on mange très ponctuellement de la viande, sous la condition expresse que l'animal sacrifié n'en ressente aucune souffrance. J'écris bien aucune, car le riche Occident en a bien les moyens, il choisit juste de ne pas le faire!
Journalisée

Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #12 le: 04 Avril 2013 à 18:08:01 »

Et pour répondre au scientifique Ojeff  Grimaçant , d'accord avec ton analyse, mais l'essentiel est qu'en final la sensibilisation à ces problèmes se diffuse le plus largement...  Sourire
Journalisée

gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #13 le: 04 Avril 2013 à 18:37:09 »

En fait je n'avais pas, sur les messages précédent, bien formalisé mon idée.
Mais quels sont ceux qui pensent aux souffrances du cochon en croquant leur sandwich au jambon du midi, ou à celles de la vache en découpant leur steak juteux?

Mais si, mais si, y'en a des gens comme çà  Clin d'oeil et ils sont même en train de tourner "végétarien" à force de voir les horreurs qu'on fait subir à nos animaux pour les tuer alors qu'on aurait les moyens d'éviter çà...

Comme Pikasso, je ne supporte que difficilement les kills, même si, comme il le dit, la nature n'a pas d'autres moyens...

Comme Flying,  je ne supporte pas la souffrance animale et qu'on tue des animaux, encore moins quand ce sont de sombres idiots qui assouvissent leurs bas instincts de tueurs... pour des prétextes fallacieux de "conservation".... moi, quand je conserve quelque chose, je ne le mets pas à la poubelle, je le garde précieusement en bon état...

En gros, je suis d'accord avec tout le monde (qui a dit que les filles étaient chiantes   Heuh? Roulement d'yeux Grimaçant

En lisant l'article qui fait l'objet de ce post, je me suis fait exactement les mêmes réflexions qu'Ojeff : les arguments sont bien faibles et ne tiennent pas vraiment la route, des derrières d'animaux, par ex, on en voit souvent  que ce soit ceux des éléphants ou non ! Je ne suis pas convaincue non plus.  Je ne peux pas dire si j'aimerais que ce soit vrai ou faux, peu importe à la limite. Le crime est tout aussi odieux, que les animaux soient conscients de ce qui le motive ou pas. 
Maintenant, si celà peut aider à limiter le carnage (mais je ne crois pas trop au miracle !) tant mieux, je suis comme Kukama, j'ai un faible pour ces mastodontes, faible proportionnel à leur corpulence, et une terre sans eux me semble carrément inimaginable ... quoiqu'une terre sans lions, sans rhinos etc... m'est tout aussi dure à imaginer Triste
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
lauritz
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 439


Localisation :
Toulouse


« Répondre #14 le: 04 Avril 2013 à 18:47:08 »

Et n'oublions pas de penser au cri muet de la carotte que l'on déterre.  Marteau Marteau
Journalisée

Argas (n.f.): Mammifère insectivore qui peut mesurer quarante-cinq à cinquante centimètres avec la queue. Au-delà de cinquante centimètres, il lui faut un mètre pliant (P. Geluck)
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.094 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page Aujourd'hui à 04:32:47