Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
14 Août 2020 à 22:59:59 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Photographe COW de l'année 2014 : Amarula
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Marre des Tanzaniens...  (Lu 10007 fois)
acinonyx
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 657


Localisation :
Rêves, Belgique

COW AWARD :
KENYA EXPERT


WWW
« le: 23 Juillet 2012 à 23:24:36 »

Comme d'hab, des feux de broussaille conséquents ont été allumés par les Tanzaniens en juillet , essentiellement le long du couloir de migration des gnous menant à la Sand river pour les empécher de rentrer dans le Mara.

Voilà une photo prise par moi la semaine passée près de la Sand river, montrant le couloir de migration (entre les deux collines) et sur les flèches les tentatives d'incendie.



Article du Daily post ce 23/7
http://www.kenyan-post.com/2012/07/shame-on-tanzanians-they-are-blocking.html

 Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique Diabolique
Journalisée

Pour s'endormir, le mouton ne peut compter que sur lui-même...
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #1 le: 23 Juillet 2012 à 23:29:34 »

Quel est leur objectif?
Journalisée

acinonyx
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 657


Localisation :
Rêves, Belgique

COW AWARD :
KENYA EXPERT


WWW
« Répondre #2 le: 23 Juillet 2012 à 23:36:01 »

Laisser Les gnous un maximum de temps dans leur Serengeti pendant la bonne saison touristique  Marteau
Journalisée

Pour s'endormir, le mouton ne peut compter que sur lui-même...
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #3 le: 23 Juillet 2012 à 23:42:44 »

Affligeant de bêtise.
Journalisée

Floflo
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 10 563


Localisation :
Croissy-sur-Seine

Canon 7D - 70-200 2.8 IS - 500 4.0 IS

COW AWARD :
NAANKUSE


WWW
« Répondre #4 le: 24 Juillet 2012 à 08:53:17 »

ça fait des années qu'ils font ça... et personne ne leur dit rien!  Faché affligeant...
Journalisée

Floflo

On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités - Mahatma Gandhi
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #5 le: 24 Juillet 2012 à 10:20:18 »

Et ils font çà depuis un bon moment, puisque le 11 ou 12 juillet, je ne sais plus, celà flambait tellement que le Mara était dans la fumée jusqu'à Musiara quasiment... On ne voyait rien à 50 mètres. Et çà avait été pareil l'an passé. Non seulement c'est stupide, mais c'est honteux que les autorités laissent faire... De même qu'elles laissent les masaïs faire paître leurs troupeaux dans la réserve, alors que, du fait des pluies, il y a énormément d'herbe pour le bétail en dehors...
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
tawanablog
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 55


Localisation :
Paris


WWW
« Répondre #6 le: 24 Juillet 2012 à 11:58:40 »

Honteux en effet ... Voir désespérant  Triste

Par contre, il me semblait que la décision de laisser revenir les masaïs sur leurs terres (d'où ils ont été chassés pour justement créer des parcs nationaux) était tout à fait réfléchie et volontaire. C'est pas le cas ? Et en quoi est-ce un problème ?

J'ai lu cet article qui donne quelques clés et peut être un autre point de vue : http://www.rue89.com/2010/06/27/chasses-de-leurs-terres-les-masai-sont-menaces-156143


Journalisée

Prochaine étape : Ouganda / Rwanda (Sept. 2012) et tous nos voyages en Afrique sur tawanablog.com !
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #7 le: 24 Juillet 2012 à 14:07:47 »

Pour les massais, ce n'est pas le cas dans le Masai Mara d'après ce que je sais et ce que m'ont dit nos guides masais eux-mêmes.
Le problème, c'est qu'avec leurs troupeaux, ils empiètent sur le territoire des bêtes sauvages. Comme la surface libre se restreint, la probabilité de rencontres lions/guépards/hyènes/léo est accrue et les prédateurs ne se supportent pas entre eux. Les guépards sont les premiers à en pâtir, avec d'énormes difficultés pour élever et mener leurs petits à l'âge adulte, ceux-ci étant le plus souvent tués par des hyènes ou des lions. D'autre part en entrant plus profondément dans les réserves (on voit le nuit les lueurs des lampes des "bergers" clandestins jusqu'au coeur de la réserve du Masai Mara), les attaques de lions sur le bétail sont plus fréquentes, et quand un lion tue une vache, les masais tuent en représaille tous les lions qui vont leur tomber sous la lance...
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
tawanablog
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 55


Localisation :
Paris


WWW
« Répondre #8 le: 24 Juillet 2012 à 15:36:06 »

Oui, vaste problème qu'est la cohabitation entre les hommes et les animaux sauvages ...

Mais comment ne pas prendre en considération que les masaïs habitent ces terres depuis la nuit des temps et qu'ils en ont été privées alors qu'ils y sont chez eux ?

Je crois que c'est difficile de réussir une politique de conservation sans tenir en compte des populations locales ou qui se fait dans la "violence" (le déplacement de villages entiers, c'est pas rien quand même ...). Les masaïs ne sont-ils pas aujourd'hui aussi les victimes de la réduction des terres disponibles, au même titre que nos bien-aimés guépards  Heuh?

Vaste question encore  Sourire 

Journalisée

Prochaine étape : Ouganda / Rwanda (Sept. 2012) et tous nos voyages en Afrique sur tawanablog.com !
gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #9 le: 24 Juillet 2012 à 15:52:03 »

Tout à fait d'accord ! Puisqu'on les a privés de leurs terres, il serait juste que les fonds que celles-ci génèrent grâce aux safaris leur soient en partie reversés. Celà est fait je crois dans certaines parties de l'écosystème Mara, mais pas partout... et quand la réserve est une source d'argent pour eux, ils respectent beaucoup mieux ce qui est une partie de leur gagne-pain. çà se passe beaucoup mieux.

Là où on ne leur reverse rien, ils empiètent jusqu'à gêner les animaux. S'ajoute à çà la coutume masai qui veut que, pour devenir un homme, un morane doit tuer un lion... il y a encore des raids de ce genre dans le mara.

C'est vrai que tout celà est bien compliqué, et que, vu du point de vue du touriste, c'est assez désolant de voir certaines scènes (genre deux guépards dormant tranquillement sous un arbre, et obligés de déguerpir, chassés par un troupeau de plus de 200 vaches masai qui n'ont rien à faire là ..même si elles sont très jolies ces vaches !).
D'un autre côté, quand il n'y aura plus d'animaux sauvages emblématiques, le tourisme s'arrêtera et la mane qui va avec aussi. Comme le tourisme est une des principales ressources du Kenya, le retour de manivelle risque d'être dur... Il faudra manger les vaches   Clin d'oeil!

Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
tawanablog
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 55


Localisation :
Paris


WWW
« Répondre #10 le: 24 Juillet 2012 à 16:09:16 »

Sourire

Mais c'est vrai que je serais pas contre un tourisme un peu plus raisonné ou raisonnable au Kenya et en Tanzanie. Moi, ce qui m'avait choqué, ce n'est pas 200 vaches délogeant 2 guépards mais 20 4x4 en train de les regarder  Triste (oui, oui, moi y compris  Pleurs) ... avec d'ailleurs un masai qui passait à pied au loin derrière (véridique  Rire)

Il doit bien y avoir un juste dosage à trouver entre tourisme, droits des masais et protection des animaux, même si c'est pas fastoche ...  surtout quand il y a beaucoup d'argent en jeu !

Journalisée

Prochaine étape : Ouganda / Rwanda (Sept. 2012) et tous nos voyages en Afrique sur tawanablog.com !
ViBra
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 403


Localisation :
France 78

CARNETISTE OUTSIDE
AFRICA DE L'ANNEE


COW AWARD :
HORIZONS LOINTAINS


WWW
« Répondre #11 le: 24 Juillet 2012 à 16:22:06 »

Puisqu'on les a privés de leurs terres, il serait juste que les fonds que celles-ci génèrent grâce aux safaris leur soient en partie reversés.
Ben oui mais l'argent n'arrange pas tout. Ça ne va pas leur redonner des terres pour vivre selon leur coutumes ancestrales.
De ce point de vue, j'ai bien peur qu'il n'y a pas beaucoup de solution  Triste
Journalisée
acinonyx
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 657


Localisation :
Rêves, Belgique

COW AWARD :
KENYA EXPERT


WWW
« Répondre #12 le: 24 Juillet 2012 à 16:26:19 »

... et quand la réserve est une source d'argent pour eux, ils respectent beaucoup mieux ce qui est une partie de leur gagne-pain. çà se passe beaucoup mieux...

En théorie oui mais le problème est qu'une bonne partie des propriétaires Masais qui ont mis à disposition leurs terres (les conservancies au nord et à l'est de la réserve) en échange d'argent pour y laisser vivre les animaux sauvages, vous savez ce qu'ils font avec cet argent Heuh? Ils achètent encore plus de vaches  Diabolique Diabolique Diabolique
Durant mon séjour en juillet, j'a vu un lion tuer deux vaches en plein coeur du Mara (Topi plains)  Non
Tout cela ne sent pas bon, malheureusement...
Journalisée

Pour s'endormir, le mouton ne peut compter que sur lui-même...
Pikasso
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 760


Localisation :
Viry chatillon

COW AWARD :
PICTURE STYLE


WWW
« Répondre #13 le: 24 Juillet 2012 à 16:48:09 »

Ben oui mais l'argent n'arrange pas tout. Ça ne va pas leur redonner des terres pour vivre selon leur coutumes ancestrales.
De ce point de vue, j'ai bien peur qu'il n'y a pas beaucoup de solution  Triste


Moi aussi j'aimerais vivre de manière ancestrale en France... je peux?
J'aimerais aussi que la taille moyenne de nos jardins dépassent 250 m2...
Journalisée

gandrilles
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2 495


Localisation :
Corps à Paris, esprit en Afrique


« Répondre #14 le: 24 Juillet 2012 à 16:54:51 »

En théorie oui mais le problème est qu'une bonne partie des propriétaires Masais qui ont mis à disposition leurs terres (les conservancies au nord et à l'est de la réserve) en échange d'argent pour y laisser vivre les animaux sauvages, vous savez ce qu'ils font avec cet argent Heuh? Ils achètent encore plus de vaches  Diabolique Diabolique Diabolique

Je le sais aussi, nos guides masais nous ont expliqué çà. çà complique encore le problème, et c'est le serpent qui se mord la queue... Comme tu dis, çà ne sent pas bon... et çà fait bien mal au coeur de voir tout çà, les animaux sauvages perturbés/tués d'un côté, la pauvreté des populations de l'autre. Que faire ?

Finalement  Heuh? ils n'ont peut être pas tort ces masais   Heuh? Heuh? des vaches, çà ne se casse pas la gueule comme les actions ou la bourse ne ce moment  Indécis   
 Marteau Marteau Marteau je suis sortie ...
Journalisée

Sophie



‘Up in this air you breathed easily, drawing in a vital assurance and lightness of heart.  In the highlands you woke up in the morning and thought: Here I am, where I ought to be.’  Karen Blixen à propos de l'Afrique
Pages: [1] 2 3 ... 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2020 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.078 secondes avec 23 requêtes.

Google a visité cette page 27 Juin 2020 à 05:19:52