Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
19 Mai 2024 à 06:37:23 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Elisez le photographe COW de l'année 2016
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Mode priorité ouverture, priorité vitesse ou programme ?  (Lu 12063 fois)
kgalagadiste
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 069


Localisation :
Belgique

I'm not a tourist , i'm a traveller....

COW AWARD :
SOUTH AFRICA ADDICT


WWW
« le: 24 Février 2009 à 09:43:16 »

Citation
Ce fil fait suite à une question posée dans le carnet de voyage : Masaï-Mara (Kenya) - Février 2009 - Voyage avec M. Denis-Huot

Suite à une demande de l'auteur de ne pas trop dévier du sujet principal, nous avons décidé de scinder les messages concernant les modes priorité ouverture, priorité vitesse et programme pour créer ce fil dédicacé

JP Clin d'oeil



Perso, un truc me taraude l'esprit. Je suis un gros débutant ; et je lis que quasi toutes tes photos sont faites en mode P; sur conseil du maître. Dans mes lectures diverses, je vois que le mode Av est quasiment toujours plébiscité. Je ne veux pas détourner ce fil, mais comme le carnet est terminé, j'en profite pour demander l'avis de tous à ce sujet.

Citation de: dadoorun
A vrai dire, j'avais toujours utilisé le mode Av, sur les conseils de beaucoup de monde. C'est quasiment l'un des modes les plus utilisé en photo animalière apparemment. J'ai été surpris du choix de Michel pour le mode P, mais j'avoue que maintenant je n'en décolle plus (sauf mode M pour les poses longues).

Citation de: ViBra
Mon explication : le top c'est théoriquement le mode Av, car on choisit son ouverture (et donc sa profondeur de champ) et l'exposition est calculée en fonction ... mais si on est trop gourmand, on se plante ! Si par exemple, on impose f11 pour avoir le max de PDC et qu'il n'y a pas assez de lumière et bien la vitesse sera trop lente et c'est le flou de bougé assuré.
Donc mode Av OK si on fixe correctement l'ouverture.
Alors qu'en mode P, le boitier ne choisit pas forcément l'ouverture optimum mais s'assure pour rester dans des plages de vitesses correctes. Et quand on n'a pas trop le temps de régler (action rapide), ça aide bien. Enfin il me semble !
Perso je suis toujours en Av  Embarrassé mais je vais sans doute essayer dans certains cas le mode P  Heuh?

Citation de: dadoorun
Par contre, le mode P permet aussi de régler l'ouverture. L'appareil décale alors le couple ouverture - exposition. En fait tu décales le couple, pas réellement l'ouverture. Ca veut dire que tu peux avoir 2 combinaisons successives avec la même ouverture. Si tu es sur Nikon, ça doit être le mode P+.

Citation de: ViBra
OK, alors ce mode est intéressant car on a d'emblée un couple à priori optimisé et au besoin on décale en se calant sur l'ouverture ou la vitesse qu'on préfère.
Journalisée
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #1 le: 24 Février 2009 à 16:41:37 »

Citation de: dadoorun
Par contre, le mode P permet aussi de régler l'ouverture. L'appareil décale alors le couple ouverture - exposition. En fait tu décale le couple, pas réellement l'ouverture. Ca veut dire que tu peut avoir 2 combinaisons successives avec la même ouverture. Si tu es sur Nikon, ça doit être le mode P+.

Le risque est de finir par se reposer sur le mode "Programme" (surtout quand on est débutant) et négliger la gestion de la profondeur de champ. Beaucoup de photographes préfèrent le mode A  Heuh? Pour maitriser ce paramètre. En photo nature on est souvent à pleine ouverture (ou pleine ouverture +1 pour certains objectifs qui ne donnent pas une qualité optimale à plein ouverture) pour isoler le sujet (faible profondeur de champ) et bénéficier d'une vitesse maximum. Dans la même logique MDH conseille-t-il de paramétrer les Isos en mode auto ?

Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
dadoorun
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 78


WWW
« Répondre #2 le: 24 Février 2009 à 16:52:57 »

Le risque est de finir par se reposer sur le mode "Programme" (surtout quand on est débutant) et négliger la gestion de la profondeur de champ. Beaucoup de photographes préfèrent le mode A  Heuh? Pour maitriser ce paramètre. En photo nature on est souvent à pleine ouverture (ou pleine ouverture +1 pour certains objectifs qui ne donnent pas une qualité optimale à plein ouverture) pour isoler le sujet (faible profondeur de champ) et bénéficier d'une vitesse maximum. Dans la même logique MDH conseille-t-il de paramétrer les Isos en mode auto ?

Jérôme

Mmh... Je parle du mode P, pas du mode tout automatique... Vu que tu peux modifier le couple pour avoir plus ou moins d'ouverture (avec la molette), tu gères ton ouverture et donc ta profondeur de champ... Le fonctionnement n'est pas si loin du mode Av ou Tv : tu as un couple ouverture-exposition donné par le boitier, et tu peux le décaler vers une ouverture plus grande (et donc une exposition plus courte), ou une ouverture plus petite (et donc une exposition plus longue)...

Après, j'avoue que l'on a quasiment pas parlé ISO avec Michel... Sachant juste qu'il préfère parfois assurer un cliché sombre avec un ISO élevé et du bruit, plutôt que d'avoir un ISO bas et de te retrouver avec une photo flou. Mes ISO, je les ai réglé manuellement, en restant à 100 ou 200 en journée, montant ensuite en fin de journée ou par temps couvert.
Journalisée

"In wildlife is the preservation of the world", Eliot Porter

Canon Eos 400D - Grip BG-E3 + Canon Eos 300x
Canon EF 70-300 f/4-5.6 IS USM + EF-S 18-55 f/3.5-5.6 IS + EF-S 60mm f/2.8 USM Macro

http://www.sights-of-wildness.com
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #3 le: 24 Février 2009 à 17:39:53 »

Oui oui je comprends bien que tu peux ajuster et apparemment cela marche bien  Yes à la vue de tes photos et de celles du Maître. C'est juste que comme le mode P est sensé optimiser le risque est de se reposer sur lui en se disant que l'on ne fera pas mieux que ce que propose l'ordinateur  Indécis

Jérôme
Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
dadoorun
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 78


WWW
« Répondre #4 le: 24 Février 2009 à 17:47:29 »

Oui oui je comprends bien que tu peux ajuster et apparemment cela marche bien  Yes à la vue de tes photos et de celles du Maître. C'est juste que comme le mode P est sensé optimiser le risque est de se reposer sur lui en se disant que l'on ne fera pas mieux que ce que propose l'ordinateur  Indécis

Jérôme

Ok, j'avais pas comprendu  Grimaçant C'est clair que ça te laisse moins de possibilité d'erreur, mais l'avantage est que tu ne rates pas une photo "surprise" qui te laisse qu'une fraction de seconde  Clin d'oeil
Et puis après, quand tu fais gaffe à tes réglages, tu peux aussi les ajuster comme tu veux... Je t'avoue que je n'y vois plus que des avantages  Clin d'oeil
Journalisée

"In wildlife is the preservation of the world", Eliot Porter

Canon Eos 400D - Grip BG-E3 + Canon Eos 300x
Canon EF 70-300 f/4-5.6 IS USM + EF-S 18-55 f/3.5-5.6 IS + EF-S 60mm f/2.8 USM Macro

http://www.sights-of-wildness.com
fdupraz
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 006


Localisation :
Bras, Var

COW AWARD :
EXPERT EN CETACES


WWW
« Répondre #5 le: 24 Février 2009 à 18:04:53 »

Est-ce que cette utilisation du mode P vaut aussi pour les animaux en mouvement, notamment les oiseaux en vol, un singe qui saute de branche en branche ou un guépard à la course?
Car d'expérience sur un oiseau en vol, l'appareil photo a tendance à donner des vitesses insuffisantes pour saisir le mouvement.
Qu'en pense MDH, si vous en avez parlé bien sûr?

Franck
Journalisée

dadoorun
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 78


WWW
« Répondre #6 le: 24 Février 2009 à 18:18:57 »

Est-ce que cette utilisation du mode P vaut aussi pour les animaux en mouvement, notamment les oiseaux en vol, un singe qui saute de branche en branche ou un guépard à la course?
Car d'expérience sur un oiseau en vol, l'appareil photo a tendance à donner des vitesses insuffisantes pour saisir le mouvement.
Qu'en pense MDH, si vous en avez parlé bien sûr?

Franck

Ses boitiers ne bougent pas du mode P... je présume donc, vu certaines de ses photos, qu'avec le mode AI approprié ça doit le faire...
J'avoue qu'on a pas parlé de changement de mode dans ces cas là...
Journalisée

"In wildlife is the preservation of the world", Eliot Porter

Canon Eos 400D - Grip BG-E3 + Canon Eos 300x
Canon EF 70-300 f/4-5.6 IS USM + EF-S 18-55 f/3.5-5.6 IS + EF-S 60mm f/2.8 USM Macro

http://www.sights-of-wildness.com
Ping 903
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


Localisation :
Région parisienne


« Répondre #7 le: 24 Février 2009 à 18:20:24 »

J'avoue que cette façon de procéder me surprend et pour les mêmes raisons que ViBra.
Personnellement, j'ai toujours travaillé, tout au moins en photo animalière, en mode A (Nikon) et en ISO automatique en fixant une vitesse d'obturation minimum en fonction de la focale, de sorte à contrôler les 2 paramètres essentiels : la PDC et la vitesse permettant d'éviter le flou de bougé.
Tous les photographes pro que je connais opèrent de la même façon. Cela dit, la méthode de MDH est peut-être à tester...
Cordialement.
Ping 903
Journalisée

"Espérer éternellement des choses vagues" (V. Larbaud)
dadoorun
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 78


WWW
« Répondre #8 le: 24 Février 2009 à 18:30:03 »

J'avoue que cette façon de procéder me surprend et pour les mêmes raisons que ViBra.
Personnellement, j'ai toujours travaillé, tout au moins en photo animalière, en mode A (Nikon) et en ISO automatique en fixant une vitesse d'obturation minimum en fonction de la focale, de sorte à contrôler les 2 paramètres essentiels : la PDC et la vitesse permettant d'éviter le flou de bougé.
Tous les photographes pro que je connais opèrent de la même façon. Cela dit, la méthode de MDH est peut-être à tester...
Cordialement.
Ping 903

Bah moi aussi (mode Av, ISO manuel par contre), c'est même ce que je lui ai répondu.
Mais tu vois, avec le mode P, j'ai toujours choisi la profondeur de champ que je voulais (enfin l'ouverture), et j'ai "à peu près" obtenu ce que je voulais (sauf la dernière avec les 2 lionceaux où la profondeur de champ a été très mal choisie.
De plus tu as au final quelque chose de semblable au mode Av, tu ne prends pas plus de temps pour sélectionner la bonne ouverture, et au final il me semble que le couple ouverture-expo est "mieux"... En tout cas je n'en décolle plus et vais l'essayer à long terme... Je verrai ce que ça donne par rapport au mode Av que j'utilisais jusque là.
Journalisée

"In wildlife is the preservation of the world", Eliot Porter

Canon Eos 400D - Grip BG-E3 + Canon Eos 300x
Canon EF 70-300 f/4-5.6 IS USM + EF-S 18-55 f/3.5-5.6 IS + EF-S 60mm f/2.8 USM Macro

http://www.sights-of-wildness.com
Ping 903
Eléphant
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 215


Localisation :
Région parisienne


« Répondre #9 le: 24 Février 2009 à 18:43:04 »

L'argument important est en effet que cela revient théoriquement au même. Reste à savoir, sur le terrain, avec quelle formule on se sent le plus à l'aise, notamment lorsqu'il faut agir vite - situation courante en animalier.
Je vais essayer pour ma part la "MDH's method"  Clin d'oeil
Ping
Journalisée

"Espérer éternellement des choses vagues" (V. Larbaud)
JP
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 294


Localisation :
Belgique, 8871 km from South Africa

COW AWARD :
L'HOMME DE L'OMBRE


« Répondre #10 le: 24 Février 2009 à 19:30:12 »

Personnellement, c'est une méthode que j'ai abandonnée depuis un bon bout de temps hormis sur mon boitier de secours que j'utilise (normalement) que pour les paysages. Je préfère le mode ouverture (A chez Nikon) au mode P*.

Pourquoi ? Je préfère caler l'appareil sur une grande ouverture, de cette manière dès la mise sous tension je ne dois pas trop jouer sur le couple vitesse-ouverture. En mode P*, je dois systématiquement jouer avec la molette (donc perte de temps) pour augmenter l'ouverture lorsque l'appareil est mis sous tension. Alors qu'en mode A, je retrouve la dernière ouverture utilisée avant d'éteindre l'appareil.

Maintenant, chacun sa méthode de travail et celle de Michel doit certainement mieux lui convenir, sinon, il ne l'utiliserait pas.

JP Clin d'oeil
Journalisée

N'oubliez pas de vous présenter ici
When your feet touched the red sand of the Kalahari it will always bring you back.
Shikra
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 698


Localisation :
Woluwe-Saint-Pierre, Belgique

COW AWARD :
TIGERS IN DANGER


WWW
« Répondre #11 le: 24 Février 2009 à 20:45:12 »

Moi aussi je privilégie la priorité à l'ouverture, c'est tellement facile de changer les isos pour arriver à une vitesse qui correspond au cliché que l'on veut avoir...
Mais souvent, si la lumière n'est pas changeante, je choisi de travailler en manuel, et alors, le contrôle est encore plus total.
Je fais une photo de l'endroit qui m'intéresse, je regarde l'histogramme, et je peux prendre mes photos sans arrières pensées, l'exposition sera contrôlée...
Journalisée

When people ask me, "How did you get interested in animals?"
I reply, "How on Earth did you lose your interest in animals?"
Sir David Attenborough
Mth
Léopard
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 758


Localisation :
Auderghem Belgique

D3s/300 500f4/300f2.8AFI+tc14/20 70-200 185Σ

COW AWARD :
NIGHT LEO


« Répondre #12 le: 24 Février 2009 à 22:18:26 »

Personnellement j'utilise le mode S priorité a la vitesse.
Pour les mêmes raisons que JP, pour éviter de jouer de la molette a la mise sous tension et surtout pour retrouver la vitesse minimum pour ne pas avoir de flou de bougé avec un gros télé. Les flous de bougé me dérangent bien plus qu'une profondeur de champ pas au top.
Ceci toujours dans l'espoir de saisir une scène d'action ou la vitesse est primordiale. Quoi de plus énervant que de ne même pas pouvoir essayer de prendre un cliché pour cause de mauvais réglage. Si une scène est statique rien n'empêche alors de jouer de la molette et de faire un autre choix de couple ouverture/vitesse.
J'y ajoute aussi le mode iso auto pour encore plus d'automatisme et pour ne pas oublier de changer le réglage. Combien de fois ai-je cramé fait des photos a 1600iso alors que la lumière était suffisante (réglage de la veille) ou fait une pose longue parce que le soleil n'était plus de la partie.

Je me demande finalement si on n'a pas chacun un but similaire: être toujours prêt dans "ses" conditions
en mode S: prêt pour la vitesse
en mode A: prêt pour la pdc
en mode P: toujours prêt

Idem pour l'AF il est toujours en continu prédictif et j'ai éduquer mon pouce a utiliser le bouton af-lock + recadrage si la scène est statique.

Manu
Journalisée
ojeff
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2 814


Localisation :
Région de Montpellier

CARNETISTE AFRICA
DE L'ANNEE


COW AWARD :
EXPLOSIF MARA


WWW
« Répondre #13 le: 24 Février 2009 à 22:51:24 »


Je me demande finalement si on n'a pas chacun un but similaire: être toujours prêt dans "ses" conditions
en mode S: prêt pour la vitesse
en mode A: prêt pour la pdc
en mode P: toujours prêt

Manu

Je ne suis pas tout à fait d'accord. La meilleure façon de maximiser la vitesse dans une situation de lumière donnée est de se mettre à pleine ouverture. Donc mode A en se calant à pleine ouverture, puis éventuellement diaphragmer si l'on cherche plus de PDC. En se mettant en mode S il faut faire jouer la molette pour vérifier jusqu'à quelle vitesse on peut monter avant de se trouver en sous exposition (Lo)  Clin d'oeil .

Jérôme

Journalisée

Jérôme Guillaumot   -    Mon site web
ridfa
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 775


Localisation :
Val-de-Marne


WWW
« Répondre #14 le: 25 Février 2009 à 08:43:39 »

le débat est très intéressant. je constate qu'il y a autant de méthodes qu'il y a de photographes. Pour ma part, j'essaye de maîtriser l'ensemble des paramètres (ouverture, vitesse, sensiblité ) en fonction de la lumière, des conditions de prises de vue (mouvement, statique) et surtout en utilisant de façon rigoureuse l'histogramme qui donne avec précision le bon équilibre de la photo.

Un avis parmi d'autres.

Cordialement.

Farid
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2024 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.127 secondes avec 25 requêtes.

Google a visité cette page 08 Mai 2024 à 23:52:50