Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
02 Février 2023 à 19:42:12 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Découvrez La Galerie des membres : Olivier Delaere (acinonyx)
 
  Accueil FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Testeur de PDC.  (Lu 4185 fois)
ridfa
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 775


Localisation :
Val-de-Marne


WWW
« le: 26 Juillet 2006 à 16:48:48 »

Êtes-vous un adepte du testeur de profondeur de champ ? Encore faut-il que votre appareil en soit muni, cela va s'en dire...

V'là une question intéressante, non ?

Cordialement.
Journalisée
moustique
Lion
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 67

Localisation :
Région Parisienne


WWW
« Répondre #1 le: 26 Juillet 2006 à 17:31:02 »

perso, en vingt ans, je ne m'en suis pas servi une seule fois...

Journalisée
ridfa
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 775


Localisation :
Val-de-Marne


WWW
« Répondre #2 le: 26 Juillet 2006 à 20:39:27 »

C'est aussi ma pratique. Je travaille le plus souvent en priorité diaph excéption faite des photos en mouvement. Dans ce premier cas de figure, j'évalue au pif le rendu en terme de profondeur de champ. Cependant, si ce testeur existe sur les appareils pros, c'est qu' il doit y avoir une bonne raison ? Je ne parle pas de macro, sur cette discipline ça paraît évident mais, autrement ? J'vas demandé à une pro... Marie-Claude, au secours !!!

Cordialement.
Journalisée
fendleroc
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 521


Localisation :
Belgique


« Répondre #3 le: 26 Juillet 2006 à 21:47:20 »

Bonjour à tous,

Je travaille également avec priorité à l'ouverture ou la vitesse. J'ai un testeur de profondeur de champ sur le D70, mais je ne suis jamais parvenu à voir cette PDF  Embarrassé. Donc m'en sert pas  Grimaçant
Journalisée
MCO
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 536



« Répondre #4 le: 27 Juillet 2006 à 10:08:49 »

Bon à la demande de Farid bien que je ne soit surement pas ni le meilleur prof, ni la meilleure conseillère je me lance dans une explication assez longue et rébarbative ( j'en suis désolée  Embarrassé )

LES BASIQUES :

La profondeur de champ est la zone de netteté devant et derrière le sujet sur lequel est faite la mise au point. Elle dépend:

•De l'ouverture du diaphragme
Plus le diaphragme est ouvert (2.8, 4), plus la profondeur de champ est faible
•De la focale de l'objectif
Plus la focale est longue (100, 200 mm), plus la profondeur de champ est faible
•De la distance du sujet
Plus le sujet est proche, plus la profondeur de champ est faible

La profondeur de champ se répartit pour 1/3 à l'avant du sujet et 2/3 à l'arrière : le premier plan sera plus flou que l'arrière-plan (sauf en macrophotographie où elle est à peu près égale à l'avant et à l'arrière). Ainsi, si l'on veut que le premier plan et le sujet principal soient nets, on aura intérêt à faire la mise au point entre les deux plans plutôt que sur le sujet principal.

LA THEORIE :

Les calculs de PDC s'écrivent ainsi :
 PPN= PXF2 sur F2+[eXDX(P-F)]
et   
DPN=PXF2 sur F2-[eXDX(P-F)]
Où :
PPN = premier plan net
DPN = dernier plan net
P = distance de MAP en mm
F = focale en mm
e = cercle de confusion
D = diaphragme
Il est généralement admis la valeur de 0,2mm pour e dans le cas du 24x36 et des capteurs numériques "APS-C" et 0,5mm pour un 6x6.
Attention ce calcul ne s’adapte pas à la macro

Pour les matheux ou les puristes uniquement !!!!!!!!  Marteau je vous avez prévenu c'est rébarbatif  Grimaçant

Il existe également des tables de calcul ou encore le système ExpoImaging composé de deux disques imprimés recto-verso que l'on tourne l'un contre l'autre qui permettent d'un coup d'œil de déterminer où effectuer la mise au point et quelle ouverture choisir en fonction de la profondeur de champ souhaitée, en entrant au choix l'une ou l'autre des trois valeurs en jeu (ouverture, profondeur de champ, distance focale).


La visée à pleine ouverture

Sur les appareils reflex modernes, la visée se fait toujours à pleine ouverture, le diaphragme se réglant automatiquement à l'ouverture sélectionnée juste au moment de la prise de vue.
Le revers de la médaille de ce confort de visée est que le photographe ne voit pas à quoi ressemblera l'image finale en ce qui concerne la profondeur de champ. Il a même l'impression que son sujet est parfaitement mis en valeur puisque tous les éléments situés devant et derrière sont flous - en effet, l'image qu'il observe dans le viseur a la profondeur de champ la plus faible puisque le diaphragme est à l'ouverture maximale.

Le testeur de pdc (On y arrive  Tire la langue)
Ce système ferme le diaphragme à l'ouverture qui sera celle de la prise de vue, ce qui permet de contrôler visuellement ce que sera la zone de netteté, de plus il permet de visualiser les éléments génants  sur l’image qui sont trop nets.

Ne vous alarmez pas si l'image s'assombrit éventuellement fortement; c'est normal puisque l'ouverture est alors celle de prise de vue. Même si l'image devient très sombre, on arrive néanmoins à voir si des éléments "gênants" deviennent trop nets. Naturellement, vous ne devez pas rectifier les réglages d'exposition ni déclencher pendant la phase de test de la profondeur de champ.

Dans quel cas je l’utilise :

Quoi de plus laid que l'image d'un adorable animal à un point d’eau avec un 4X4 et des touristes apparaissant bien nets dans le fond ? Un testeur enfoncé permet d'apercevoir ces éléments inesthétiques et de choisir une ouverture plus grande afin de les noyer dans le flou et de mettre l'animal davantage en valeur. Voilà pour moi le principal usage du testeur en dehors de la macro.
Mais bon je rassure tout le monde je n'en fais pas mon quotidien mais ça peut vraiment être fort utile

CQFD   Roulement d'yeux
Journalisée
MCO
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 536



« Répondre #5 le: 27 Juillet 2006 à 18:02:19 »

 Grimaçant  Grimaçant  Grimaçant  Grimaçant

Bernard,

Je sens que ce fil va tourner à ce qui a toujours été une des plus belle controverse en photographie

Alors à mon tour d'être oui et non d'accord avec toi :

Influence du rapport distance appareil/sujet. Lorsqu'il y a augmentation de focale sans changement de distance séparant l'appareil du sujet, on constate à la fois un grossissement du sujet visualisé et une nette diminution de la profondeur de champ. Il faut savoir que cette diminution est due au grossissement du sujet, c'est-à-dire au nouveau rapport de reproduction de l'image du sujet sur l'écran de vision. Si vous utilisez une plus courte focale mais que vous vous approchez du sujet pour en former une image aussi grande qu'avec la longue focale, vous apercevrez également une diminution sensible de la zone de netteté. En d'autres termes, à un rapport de reproduction déterminé correspond une profondeur de champ déterminée, quelle que soit la focale employée. Donc dans ce cas je te rejoins ( pour la trompe de l'éléphant dans la tronche  Clin d'oeil )

MAIS:

Ce qui peut modifier le plan de netteté sur une image doit être ce qui exerce une influence sur le degré de convergence des rayons lumineux pénétrant dans la chambre noire. Or une courte focale (par exemple 28 mm) favorise davantage la convergence du faisceau lumineux qu'une longue focale (par exemple 200 mm). On peut donc affirmer que plus une focale est longue, plus la profondeur de champ qu'elle peut fournir sera réduite.

Alors nous voici en pleine controverse  Grimaçant  Grimaçant  Grimaçant

Ceci dit ça n'empêche pas d'utiliser le testeur de pdc  Tire la langue
Journalisée
MCO
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3 536



« Répondre #6 le: 27 Juillet 2006 à 18:29:08 »

En fait plus personne ne va rien comprendre car tu as entièrement raison et j'ai entièrement raison  Clin d'oeil

Pour éclaircir vaguement l'eau trouble du marigot en résumé à grandissement égal tu as raison et à diaphragme égal j'ai raison :

A diaphragme égal, c'est l'objectif de plus courte focale qui donne le plus de PdC
Exemple :  avec un diaphragme ouvert à 5,6 et une mise au point sur 10 m, la PdC est de :
•24 m (de 6 à 30 m) avec un objectif de 50 mm
•3,5 m (de 8,5 à 12 m) avec un objectif de 100 mm.

Alors trinquons  Clin d'oeil tu as sorti la bouteille d'Amaranga j'espère  J'aime

Bien à toi
MC



Journalisée
ridfa
Buffle - Big Five
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 775


Localisation :
Val-de-Marne


WWW
« Répondre #7 le: 27 Juillet 2006 à 22:25:24 »

Ma tête va exploser. Je vous promets de ne plus vous poser ce type de question. Si, si, je vous jure, plus jamais...

Merci de vous être penchés sur le sujet. Adieu  Marteau
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2023 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.077 secondes avec 24 requêtes.

Google a visité cette page 11 Novembre 2022 à 11:18:39