Colors Of WildLife  
Colors Of WildLife
Le forum des grands espaces sauvages africains

 
13 Décembre 2017 à 00:51:33 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Participez à notre concours : La photo du mois
 
   Accueil   FORUM Aide Galeries photos Identifiez-vous Inscrivez-vous   **
Coups de coeur


Par : Nicolas2


Par : Ombrette


Par : flying1


Par : acinonyx


Par : vahine

Membres
Total des membres: 1475
Dernier: Simon
Stats
Total des messages: 217154
Total des fils de discussion: 8588
En ligne aujourd'hui: 35
Record de connexion total: 266
(21 Juillet 2012 à 11:56:27)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 36
Total: 40
le 17 Juillet 2017 à 00:52:00
698 Vues
Le 20ème interview de Colors Of WildLife est consacrée à un photographe qui "Animages" tant en golden qu'en N&BL.

Didier Couvert

Didier Couvert


Pour en savoir un peu plus : http://www.animages.net

Nous le remercions, vivement d'avoir accepté de se prêter à cet exercice.

COW - Didier, tu es connu sur Colors Of WildLife, sous le pseudo de DIDS971 . Membre depuis le 15 septembre 2008 , on te croise régulièrement sur les pistes du forum… Mais peux-tu nous tracer en quelques lignes, ton déclic pour la photographie animalière et de nature ?

DC - J’ai toujours fait de la photographie mais mon intérêt pour la photographie animalière a grandi lors de notre installation en Guadeloupe en 2000. Je suis tombé assez vite sous le charme des colibris, iguanes et pélicans…Mais le gros déclic a eu lieu avec ma première rencontre avec les grands mammifères africains en 2007.

Colibri sous la pluie

Gold Cat

COW - Envisages-tu la photo et l'animalier simplement comme un loisir ou plus que ça une passion, voir un style de vie?

DC - Beaucoup plus qu’un loisir, c’est devenu, au fil des années, une passion grandissante et j’y consacre une grande partie de mes loisirs et quasiment la majeure partie de mes vacances. Petit à petit, au fil des voyages et des expériences nouvelles, le virus gagne du terrain. Dans cette société connectée ou l’instantané et le superficiel sont loi, je savoure de plus en plus ces pauses loin de tout où il y a du temps pour la contemplation. Se retrouver, seuls en immersion dans la nature nous procure une profonde sensation de bien-être.

Dans le bush

COW - Après la Guadeloupe, les Shetlands et bien sur l'Afrique, comptes tu jeter ton dévolu sur d'autres contrées pour y découvrir d'autres animaux, ou de nouveaux paysages ?

DC - Les grands singes me fascinent et j’aimerai bien avoir l’occasion de les observer, la biodiversité de Madagascar, L’Australie, la Nouvelle Zélande mais aussi le Canada, les régions polaires, les TAF, la liste est longue… Ce n’est pas l’envie qui manque mais les vacances et les finances ne sont pas extensibles … Par contre, quand un endroit m’a plu, j’aime bien y revenir. Cette imprégnation, permet de comprendre comment la vie s’organise, les habitudes des animaux et permet d’anticiper les comportements pour profiter pleinement de ces moments….

COW - Puisque tu recherches les derniers endroits sauvages et authentiques, quelles destinations as-tu dans ta "bucket list" ?


DC - Il n’y en a plus beaucoup, car les grands espaces sauvages ont bien du mal à résister à la pression touristique et démographique. J’aimerai bien retourner à Mana Pools pour l’ambiance particulière qui y règne et l’autonomie qui y est tolérée … Et pourquoi pas aller en Zambie pour découvrir de nouveaux espaces.


COW - Toi qui voyages en autonomie, peux-tu nous en dire un peu plus sur ta préparation, tes check-lists et ta logistique self drive ?


DC - Le self drive demande pas mal d’organisation, au fil des années, des expériences, des galères ont fini par trouver son mode de fonctionnement… En premier le véhicule : Au fil de voyages, nous avons essayés pas mal de modèles : Land cruiser LC100 4.5 l essence : Très puissant, beaucoup de place pour la photo, passe partout mais très gourmand en essence 25L/100 ce qui rend l’autonomie difficilement envisageable. Land rover TD5 : Une catastrophe pour la photo, très peu de place, des fenêtres minuscules, le montant de porte du chauffeur qui tombe en face du siège ! En plus, le modèle que nous avons eu n’arrêtait pas de tomber en panne. Toyota Hylux : Très confort et spacieux, bonne réputation de fiabilité, passe partout consommation raisonnable. Ford ranger : Très confort et spacieux, passe partout, consommation raisonnable et équipement top. Le meilleur compromis pour nous à ce jour est le Ford Ranger double cab équipé d’une cellule Alucab que nous louons chez Avis Safari Rental. Le véhicule est confortable et la cellule super équipée : réservoir d’eau de 100 L, double réservoir gasoil, grand frigo 90l, panneau solaire, nombreux rangements au top. Le couchage type pop-up est super facile à déplier/replier. C’est très agréable lorsqu’il faut replier la tente rapidement avant de partir en drive tôt le matin. En plus, pour le moment, les véhicules sont récents et en bon état.
Véhicule

Coté intendance : GPS avec Tracks 4 Africa et cartes papier. Permis de conduire internationaux. Téléphone satellite Inmarsat. Un convertisseur 12v/220v et une multiprise pour les chargeurs ne fonctionnant pas directement en 12v (Privilégier si possible des chargeurs pouvant avoir alimentation 12v). Un cordon multiprise 12v avec sortie USB 5v. Une lampe led de bonne puissance à grande autonomie (rien de mieux pour voir s’il y a des yeux qui vous « observent » la nuit au camp). Deux Lampes frontales à led à puissance réglable avec les mêmes accus que la grosse lampe pour éviter la multiplication des chargeurs. Deux lampes leds type phare de vélo pour faire un éclairage d’ambiance le soir au camp. Un filet avec poche qui se fixe derrière le dossier pour ranger tous les chargeurs et accus (ça évite d’avoir des fils partout et ça permet de trouver vite fait ce que l’on cherche.) Une pieuvre d’alimentation pour les appareils 220v pour éviter la multiplication des cordons. Un kit électrique première urgence de base (fils, dominos, fusibles 12v, …) Un kit petite mécanique d’urgence (Lame scie métaux, vis bois et métal, fil de fer, corde, collier plastiques, scotch américain, colle instantanée, …) De quoi faire du feu en toute situation (briquets, allumettes, fire steel). Une paire de gants de travail. Un couteau multifonctions type Lethermann avec différents embouts Deux sangles plates et mousquetons alu pour fixer vite fait un peu tout. Sandows élastique à crochet et à boule. Un bout de chambre à air type VTT (ça sert à tout, on peut fixer, ligaturer, lier, faire des élastiques,…) Deux Mugs thermos pour le drive du matin. Une gourde isotherme 2L qui ferme bien ! Chaussettes isothermes ou gants de toilettes humides pour rafraichir les bouteilles d’eau. Une douche solaire format poche. Un robinet adaptable pour bouteille de 5L d’eau. Une pharmacie : Désinfectant, Paracétamol, ibuprofène, antipaludéen si besoin, un anti-bio à spectre large, imodium, médicament anti infection urinaire, pince à épiler, ciseaux, pansement, gaze, tulle gras, sparadrap, protection solaire… Un sac isotherme léger. Sacs de courses solides et sacs poubelle. Serviette de bain microfibre (petite, légère, absorbante et sèche vite) ».
Véhicule

Coté photo : Un ordinateur portable Asus UX305 (dalle mate ips FHD, SSD et pas de ventilo) avec un DD externe type LaCie antichoc. Lecteur de carte LEXAR USB3. Videur carte colorspace II 750 Go pour la redondance des sauvegardes. Deux boitiers : D800e et D3s. Nikon 14-24 f 2.8 et/ou 24-70 f 2.8. Nikon 70-200 f2.8 ou Nikon 300 f2.8. Nikon 500 f4. Pied gitzo carbone 3541 LS. Tête pendulaire Wimberley. Rotule de mise à niveau Manfrotto 438. Télécommande Hähnel Captur Module Pro (distance, son, barrière, lumière). Piège photo Bushnell pour voir ce qui se passe la nuit. Support portière maison 4eme génération. Accus et chargeurs en double. Couverture avion pour protéger le matériel de la poussière dans le 4x4. Plumeau en plumes d’autruche pour enlever la poussière sur le matériel (le meilleur anti-poussière jamais conçu). Sac à dos Lower pro compus trekker AWplus ».
Matos

Matos 2

COW - Quelles ont été tes pires imprévus/galères/moments dans le bush, et comment t'en es-tu sorti ?

DC - Je touche du bois, nous n’avons jamais eu de grosse galère… Le pire que nous ayons eu est un land rover récalcitrant qui est tombé plusieurs fois tout au long du séjour (roulement roue arrière HS - remplacement du pont -perdu 3 jrs / frigo HS - perdu 2 jrs et levier de la boite de transfert qui me reste dans les mains – perdu 2 jours). Par contre, c’était plutôt confort car cette fois-ci nous étions avec Vahi et Pik et ils ont pu nous transférer les affaires à l’hôtel le plus proche en attendant la réparation. .

COW - Y a-t-il des espèces particulières que tu aimerais mettre sur tes cartes mémoires et que tu n'as pas encore eu l’occasion de rencontrer ?

DC - Il reste encore beaucoup d’espèces à voir mais en Afrique j’aimerai bien faire une belle rencontre avec un aardvark et un pangolin (mais c’est pas gagné car je porte très peu la nuisette).

COW - Mais aussi quelles sont tes plus belles rencontres animalières, avec ou sans images ? ?

DC - Toutes les rencontres sont belles et émouvantes mais il est vrai que certaines marquent plus que d’autre… S’il faut faire un choix, je retiendrai : Hors Afrique : Une plongée avec les dauphins (sauvage) lors d’une ballade en voilier au large de petite terre (Guadeloupe) pas de photos mais un grand moment et une après-midi en compagnie d’un groupe d’orques avec un ami photographe à Saint Pierre et Miquelon. En Afrique : Une bagarre entre lions dans le Kalahari lors de notre dernier séjour. Vraiment très impressionnant !
Bagarre

DC - Une chasse réussie à la tombée de la nuit dans le Moremi d’une meute d’une vingtaine de Lycaons qui est venu se conclure juste devant le 4x4.
Lycaon

COW - As-tu déjà eu peur face à un animal ? Si oui le ou lesquels ? Peux-tu nous en conter les anecdotes en quelques mots ?

DC - Je crois que les seuls animaux qui m’ont vraiment fait peur sont les éléphants de Bwabwata à Caprivi. Mais il y a une raison à cela, ils ont énormément souffert lors de la guerre qui a sévi et sont encore chassé dans cette zone. Du coup, leur comportement est vraiment assez agressif lorsqu’ils voient une voiture ou un humain. En plus, dans cette région, le bush est très dense et on a vite fait de se retrouver au milieu d’un troupeau. Pour couronner le tout, cette année-là, nous avions loué un trailer et donc impossible de faire une marche arrière dans les petits chemins encaissés. Sans avoir été vraiment en danger, nous avons connus quelques belles émotions.

COW - Comptes tu affiner ta technique de chasse aux scorpions ?

DC - Private joke qui nécessite une petite explication. Lors d’un voyage avec Vahi et Pik au Zimbabwe, nous avons fait un halte dans un camp où, grand luxe, il y avait une douche. Lorsque je suis rentré dans la salle de bain, un magnifique scorpion noir qui se prélassait sur le mur c’est réfugié derrière le miroir du lavabo. Je me suis donc douché en gardant un œil soir le miroir pour voir si scorpion n’avait pas la bonne idée de sortir pour aller explorer mes chaussures… Donc pas besoin d’affiner, je cohabite.

COW - Y a-t-il des photographes qui t'inspirent particulièrement, une photo qui t'as marquée en particulier ces dernières années ?

DC - J’aime bien les univers photographiques minimalistes de Vincent MUNIER et Nick BRANT. Greg Du TOIT est aussi un photographe Sud Af que j’aime bien. Une image que j’affectionne particulièrement est clair obscur de Brad HILL

COW - Que t'inspire la photo N&B. Envisages tu d'en faire ?

DC - J’aime bien le N&B et les ambiances monochromes, cela donne beaucoup de force et un coté graphique à certaines images. J’en fais de temps en temps lorsque les images s’y prêtent en utilisant le plugin SILVEREFEX.

Elephant

Elephant


COW - Que fais-tu ou que projettes-tu de faire de tes images et as-tu des projets en perspectives (Exposition…) que tu souhaiterais partager avec nous ?

DC - Pour le moment, je les partage principalement sur COW, FB et notre site. C’est vrai que c’est un peu frustrant de voir les 36 Mpix du D800E en format web. Il n’y a pas de projet à court terme mais j’ai quelques idées de thèmes d’expo qui trainent dans un coin de ma tête alors pourquoi pas un jour.


COW - Et pour finir : Quel est le son de la savane que tu préfères ?

DC - J’hésite entre le son du Barking gecko le soir à l’apéro ou les longs rugissements des lions en guise de berceuse.


DC - Je tiens à remercier Simba et JP pour ce coup de projecteur et surtout pour leur implication dans le forum, le boulot que ça représente est titanesque. En espérant cette interview vous aura plu, je me ferai un plaisir de poursuivre l’échange si vous avez des interrogations..
Messages récents
par samapi
[Hier à 18:41:41]

par MERLE
[Hier à 13:42:40]

par samapi
[11 Décembre 2017 à 12:16:22]

par samapi
[11 Décembre 2017 à 12:15:44]

[10 Décembre 2017 à 20:55:38]

[10 Décembre 2017 à 18:25:45]

par MERLE
[10 Décembre 2017 à 12:12:42]

[10 Décembre 2017 à 11:00:08]

[10 Décembre 2017 à 10:50:08]

[10 Décembre 2017 à 10:48:53]

[10 Décembre 2017 à 10:47:16]

par COW
[09 Décembre 2017 à 19:03:54]

par samapi
[08 Décembre 2017 à 20:13:54]

par samapi
[06 Décembre 2017 à 18:35:28]

par samapi
[06 Décembre 2017 à 18:33:07]
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.4 | SMF © 2006, Simple Machines LLC
TinyPortal v0.9.7 © Bloc
Reproduction des textes et photos contenus dans ce site strictement interdite.
© 2006-2017 Colors Of WildLife.

XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.062 secondes avec 25 requêtes.

Google a visité cette page 25 Novembre 2017 à 16:40:27